Skip to main content

Steve Yzerman et cie choisissent Bergeron mais pas Lecavalier ni St-Louis

LNH.com @NHL

SASKATOON - L'équipe a maintenant pris forme et la composition de l'équipe canadienne olympique de hockey masculin est maintenant connue.

Dans une salle bondée de 4000 partisans bruyants, le directeur administratif Steve Yzerman et son équipe de direction ont récité, mercredi, le nom des 23 joueurs qui représenteront le Canada aux Jeux olympique de Vancouver en février.

Parmi eux, ceux de l'attaquant vedette Sidney Crosby et du vétéran capitaine Scott Niedermayer, mais aussi du jeune défenseur de 20 ans Drew Doughty, une sélection surprise.

Le choix de Crosby était loin d'être une surprise, même s'il en sera à ses premiers Jeux, lui qui avait été exclu de la formation de 2006 des JO de Turin qui avait terminé septième. Son absence avait d'ailleurs créé une certaine controverse.

"C'est un honneur très spécial", a déclaré Crosby aux journalistes réunis au New Jersey, mercredi, avant d'affronter les Devils mercredi soir. "J'en suis pas mal fier.

"D'ici les Jeux, ça va être un sujet de discussion populaire, même si ça l'était déjà pas mal. Le fait de pouvoir accoler des visages à l'équipe, je pense que l'excitation monte de plus en plus, et ceci était une autre étape du processus."

La liste des joueurs choisis comprend des choix plus inattendus, à commencer par celui de Doughty, le doué défenseur des Kings de Los Angeles qui s'est attiré bien des louanges au championnat du monde, le printemps dernier, et de l'attaquant des Bruins de Boston Patrice Bergeron, vanté pour ses prouesses en désavantage numérique et lors des mises en jeu.

L'ailier des Stars de Dallas Brenden Morrow a lui aussi été retenu, pendant que plusieurs autres vétérans des équipes olympiques du passé ont été exclus, dont Vincent Lecavalier, Martin St-Louis, Simon Gagné, Shane Doan et Ryan Smyth.

Niedermayer agira comme capitaine tandis que le défenseur Chris Pronger, Crosby et l'attaquant des Flames de Calgary Jarome Iginla seront ses adjoints.

"Au premier coup d'oeil, l'équipe semble plus jeune mais très talentueuse, avec des gars qui ont connu du succès à différents niveaux", a noté Iginla.

Les gardiens ont été des choix évidents: Martin Brodeur, Roberto Luongo et Marc-André Fleury.

A la ligne bleue, on retrouvera le duo des Blackhawks de Chicago composé de Duncan Keith et Brent Seabrook, ainsi que Shea Weber et Dan Boyle. Stéphane Robidas, Mike Green, Dion Phaneuf et Jay Bouwmeester sont parmi les arrières qui n'ont pas été sélectionnés.

On a semblé favoriser des combinaisons faites d'avance, y compris le premier trio des Sharks de San Jose - Joe Thornton, Dany Heatley et Patrick Marleau - et le duo des Ducks d'Anaheim formé de Ryan Getzlaf et Corey Perry.

Le buteur Rick Nash, le centre Eric Staal, le robuste centre Mike Richards, le coriace ailier Brenden Morrow et le jeune et polyvalent attaquant Jonathan Toews ont également été sélectionnés.

La meilleure recette

Yzerman s'est dit confiant que son équipe et lui aient choisi le meilleur groupe possible au sein des nombreux choix qui s'offraient à eux, mais il a reconnu que d'excellents joueurs avaient été omis de la liste.

"Il y a eu beaucoup de discussion tout l'après-midi (mardi), a indiqué Yzerman. Nous avons fait une pause, nous sommes allés au match (de l'équipe canadienne junior) en soirée et nous en avons discuté un peu plus en fin de soirée, alors qu'il fallait en arriver à une décision au sujet du dernier poste. Mike (Babcock, l'entraîneur-chef) et moi en avons encore discuté (mercredi) matin et à toutes fins utiles la décision a été prise à sept heures du matin."

Yzerman a fait savoir que la décision impliquait le choix du 13e attaquant, bien qu'il y ait également eu beaucoup de discussion au sujet des derniers postes de défenseur. Cette discussion a probablement mené à la décision de choisir Doughty et d'exclure l'arrière des Capitals de Washington Mike Green, le meilleur pointeur parmi les défenseurs de la LNH.

"Doughty était au championnat du monde l'an dernier et il n'a pas cessé de s'améliorer depuis, a affirmé Yzerman. Nous pensons qu'il est un excellent défenseur offensif.

"Il est gros, il peut patiner et faire bouger la rondelle. Les sept défenseurs que nous avons choisis sont ceux que nous aimons. Nous n'avons pas pris de décisions à la légère."

Doughty était heureux de recevoir l'appel de Doug Armstrong, l'un des adjoints d'Yzerman à la direction générale, avec Kevin Lowe et Ken Holland. Les joueurs ont été mis au courant une heure avant que la liste ne soit rendue publique.

"Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre, a déclaré Doughty à Calgary avant d'affronter les Kings. Je savais que j'avais des chances, mais je savais que j'étais jeune et qu'il y aurait plusieurs excellents défenseurs qui aspiraient à l'équipe eux aussi."

Lowe a indiqué en souriant qu'un défenseur des Blackhawks qu'il a appelé a réagi en lançant "un juron, mais un juron joyeux".

Tout joueur qui se blesserait dans les prochains jours pourra être remplacé dans la formation jusqu'à la veille du premier match du tournoi olympique, le 15 février. Yzerman a affirmé que les remplaçants seraient choisis parmi les joueurs qui ont été retranchés en dernier, mais il n'a pas donné de noms.

Bergeron a été retenu même s'il n'a pas participé au camp d'orientation, l'été dernier à Calgary. Il a raté la majorité de la dernière saison parce qu'il se remettait d'une commotion cérébrale, mais il est complètement rétabli et il connaît une excellente saison.

"Il a très bien joué dans tous les aspects du jeu, a dit Yzerman. Il fait les petites choses très bien et nous accordons beaucoup de valeur à cela."

L'équipe canadienne sera relativement jeune. Douze des 23 joueurs choisis ont présentement 25 ans ou moins.

"C'est une belle sensation et un grand honneur, a affirmé Staal, dont le frère cadet Jordan a été considéré, mais a finalement été exclu de l'équipe. Cela dit, les Jeux auront lieu au Canada, ce qui est un beau boni, et il y aura beaucoup de pression et de plaisir."

En voir plus