Skip to main content

Stephenson redonne à la communauté lors de sa journée avec la Coupe

L'attaquant des Capitals a rencontré les habitants de Saskatoon, et rendra visite à ceux de Humboldt vendredi

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

SASKATOON, Saskatchewan - Darwin Megyesi n'avait pas dormi après avoir terminé son quart de travail de 12 heures comme agent de sécurité à l'Hôpital St. Paul à 7 h.

L'événement n'allait pas se mettre en branle avant 13 h. Mais ça ne faisait rien.
 

Megyesi, âgé de 47 ans, est allé directement de son lieu de travail au Kiwanis Memorial Park au centre-ville pour se placer en file en arborant son chandail des Capitals de Washington de Chandler Stephenson commandé pour l'occasion.

« Il fallait absolument que j'y sois », a noté Megyesi.

Megyesi, un partisan des Capitals depuis des années, n'a jamais rencontré Stephenson et n'a jamais vu la Coupe Stanley en personne. Stephenson partageait toutefois la Coupe avec les partisans de sa ville natale de Saskatoon, en Saskatchewan, jeudi.

De plus, Stephenson va apporter la Coupe à Humboldt, ville de 5900 habitants située à une heure et demie de route vers l'est, vendredi. Les Broncos de Humboldt, une équipe de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan, ont perdu 16 de ses membres dans un accident impliquant l'autobus de l'équipe le 6 avril dernier. Treize autres ont été blessés. Megyesi travaillait à l'Hôpital St. Paul lorsque deux joueurs sont arrivés par ambulance, et il connaissait le père de l'un des joueurs blessés.

« C'est exceptionnel la manière dont [Stephenson] apporte son soutien en allait Humboldt, a souligné Megyesi. Exceptionnel. Il est quelqu'un de remarquable. C'est pourquoi j'ai hâte de le rencontrer. »

La traditionnelle journée que les joueurs passent avec la Coupe peut être une expérience très personnelle et privée. 

Stephenson se sent chanceux. Certains joueurs évoluent dans la LNH pendant des années sans jamais gagner la Coupe. Il a eu la chance de soulever le précieux trophée à sa première saison complète dans la LNH. Il a obtenu 18 points (six buts, 12 passes) en 67 matchs de saison régulière et sept points (deux buts, cinq passes) en 24 matchs des séries.

« Il doit encore se pincer pour être certain de ne pas avoir rêvé, a révélé le père de Stephenson, Curt. Ce n'est pas censé se passer de cette manière, mais il est heureux du dénouement. »

Lorsque la Coupe est arrivée chez lui jeudi, Stephenson et sa famille ont mangé et bu dans le trophée. Ils l'ont sorti dans la cour arrière, à l'endroit où il avait l'habitude de patiner sur la patinoire extérieure, et il a posé pour quelques photographies aux côtés d'une porte qui portaient encore les marques de rondelle provenant des matchs disputés dans le sous-sol.

« Nous nous imaginons toujours atteindre la LNH, mais nous ne songeons pas à remporter la Coupe Stanley et l'avoir à la maison, a mentionné le frère de Stephenson, Colton. Nous ne nous sommes jamais rendus aussi loin dans nos rêves. »

Mais la Coupe peut aussi avoir un puissant effet sur les autres.

Stephenson s'est déjà entraîné avec les attaquants des Broncos Brayden Camrud et Kaleb Dahlgren, qui ont tous deux été blessés dans l'accident. Alors que les Capitals progressaient dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, Stephenson songeait déjà à apporter la Coupe à Humboldt s'il en avait la chance. 

« Le simple fait de redonner à la communauté, et, espérons-le, de pouvoir mettre un sourire dans le visage des gens, ça en fait une bonne journée, a déclaré Stephenson. La communauté le mérite. »

La « Journée de hockey pour Humboldt », organisée par la LNH et l'Association des joueurs de la LNH, sera consacrée à la communauté et au soutien envers les Broncos, alors que ces derniers se préparent à la prochaine campagne. Les partisans auront la chance de voir la Coupe, de rencontrer Stephenson ainsi que d'autres joueurs actuels et passés de la LNH originaires de la Saskatchewan, de jouer à des jeux interactifs et de prendre part à des parties de hockey-balle. 

« C'est fou de voir à quel point les gens sont fébriles à l'approche de cette journée, a relevé Colton. Des hommes matures se transforment en enfants. Je crois que Chandler savait quel genre de réaction cela allait provoquer, et il voulait partager cela avec les gens de Humboldt. C'est sa façon à lui d'aider. »

Alors que Megyesi se trouvait au parc jeudi, la file grandissait derrière lui, s'étirant le long d'un chemin sous les arbres le long de la rivière Saskatchewan Sud. Lorsque Stephenson est arrivé et a soulevé le trophée au-dessus de sa tête, les partisans ont applaudi et ont pris des photos, certains d'entre eux portant des chandails des Capitals. Allyce Olfert, 30 ans, et son fils Treydon, 12 ans, portaient des chandails des Broncos.

« C'est fantastique qu'il [apporte la Coupe à Humboldt], a affirmé Allyce. Ils ont besoin de sources de réjouissances. Ils ont besoin de positif. Il est arrivé quelque chose de vraiment terrible, mais c'est agréable de voir que quelqu'un pense à eux, souhaite leur apporter quelque chose et aider le monde du hockey un tout petit peu. »

Stephenson s'est assis dans le pavillon Vimy Memorial, bâti en 1937 afin de souligner la participation du Canada à la Bataille de Vimy au cours de la Première Guerre mondiale. Les partisans ont pu se photographier avec la Coupe, puis avec Stephenson et obtenir son autographe.

« C'était assez fou, l'anticipation avant de recevoir le trophée, a reconnu Stephenson. Ce fut finalement très plaisant de l'avoir en ma possession. »

Megyesi a fait signer Stephenson sur son chandail, puis lui a serré la main. 

L'attente en a valu la peine?

Megyesi a soupiré et a levé le pouce.

« Tout à fait », a-t-il lâché.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.