Skip to main content

Stamkos et Subban ont déjà joué ensemble dans leur jeunesse

Réunis au Match des étoiles, l'attaquant du Lightning et le défenseur des Predators étaient les vedettes d'une équipe de hockey mineur

par Mike Zeisberger @zeisberger / Journaliste LNH.com

Imaginez une époque où le tir de Steven Stamkos était la plus grande faiblesse de son jeu, et non sa plus grande force.

Imaginez une époque où P.K. Subban était un attaquant, et non un défenseur.

Ces scénarios pourraient être difficiles à concevoir pour les partisans qui vont regarder le Match des étoiles Honda 2018 de la LNH au Amalie Arena de Tampa (15 h 30 (HE); NBC, CBC, SN, TVA Sports).

 

« Croyez-moi, c'est vrai. C'est ainsi que les choses se déroulaient lorsqu'ils étaient enfants », a affirmé Doug Sheppard, leur entraîneur-chef avec les Canadiens de North York en 1998-99, une équipe novice AAA.

Au cours de la prochaine fin de semaine, Stamkos sera le capitaine de la section Atlantique alors que Subban sera le capitaine de la section Centrale. Ils ont parcouru beaucoup de chemin depuis qu'ils ont été coéquipiers au cours de leur hockey mineur dans la région de Toronto, alors que les entraînements étaient tenus très tôt le matin et se terminaient par une tasse de chocolat chaud.

« (Cette époque) était fantastique, a déclaré Subban. Son père Chris et mon père (Karl) sont demeurés en contact depuis que nous avions neuf ans. Nos familles sont proches. »

L'équipe de North York de 1988-89 était une puissance, alors que trois futurs joueurs de la LNH faisaient partie de la formation -- Subban, Stamkos et le défenseur des Canucks de Vancouver Chris Tanev. Cette saison-là, ils ont balayé les Marlies en quatre matchs pour remporter le championnat de la Ligue de hockey de la région métropolitaine de Toronto.

Watch: Youtube Video

« Je crois que nous avons perdu seulement quatre parties durant toute la saison », a noté Sheppard.

Encore aujourd'hui, Tanev possède d'excellents souvenirs de cette équipe.

« C'était très cool, a mentionné Tanev. Ces deux joueurs étaient vraiment incroyables, même à cet âge.

« P.K. était tellement plus imposant que tous les autres. Il décochait des lancers frappés alors qu'il avait huit ou neuf ans. Ils touchaient la barre horizontale. Il faisait des choses comme ça. Quant à Steven, il était un patineur incroyable, comme c'est encore le cas aujourd'hui. »

Alors que la saison 1998-99 approchait, Tanev et Stamkos étaient déjà coéquipiers. C'est le père de Tanev, Mike, qui a le premier parlé à Sheppard de Pernell-Karl.

« Tu dois voir ce jeune qui tire à 90 kilomètres à l'heure à neuf ans », s'est fait dire Sheppard.

Sheppard croyait qu'il s'agissait d'une exagération, mais lorsqu'il est allé observer P.K. au cours d'un match du Lightning de West Mall, il a réalisé que ce n'était pas le cas.

« Au cours du premier match que j'ai vu, il a marqué deux buts du centre de la glace, a expliqué Sheppard. Les joueurs adverses se tassaient du chemin. Ils ne voulaient absolument pas être atteints par un de ces tirs. »

Après avoir convaincu Subban de se joindre aux Canadiens de North York, Sheppard a décidé de le muter de son poste de centre à celui de défenseur, et ce changement de position est devenu permanent.

« Il était tellement imposant, alors son coup de patin était un peu déficient, a raconté Sheppard. Nous avons choisi de le placer à l'arrière. Nous savions qu'il serait efficace à cet endroit.

« Il était tellement imposant, il était en mesure de créer de l'espace pour ses coéquipiers. Personne n'allait le bousculer. »

Dans le cas de Stamkos, Sheppard savait qu'il allait évoluer dans la LNH un jour.

« Il n'avait pas le meilleur tir à l'époque, mais il n'en avait pas besoin, a relativisé Sheppard. Il était tellement un bon fabricant de jeux. Il ressemblait à Wayne Gretzky sur la glace.

« Il savait où la rondelle allait se diriger avant même qu'elle ne soit arrivée. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.