Skip to main content

Stamkos et le Lightning continuent de discuter à l'approche de la date limite des transactions

Stamkos affirme qu'on ne lui a pas demandé de lever sa clause de non-mouvement

par LNH.com / LNH.com

Steven Stamkos a indiqué jeudi que « des réponses allaient de toute évidence être obtenues » au sujet de sa situation contractuelle à l'approche de la date limite des transactions de la LNH le 29 février.

Le capitaine du Lightning de Tampa Bay pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

 

« La date limite des transactions arrive dans quelques semaines, a noté Stamkos sur les ondes de TSN. Je suis persuadé que tout le monde aura des réponses dans quelques semaines, lorsque cette date sera derrière nous. Nous avons gardé ces négociations privées, et je sais que ce n'est pas idéal pour vous, les représentants des médias, et je le comprends totalement. Cependant, je crois que vous comprenez pourquoi nous agissons de cette manière, et peu importe ce qui se produit au cours des prochaines semaines, nous allons évidemment obtenir certaines réponses. »

L'agent de Stamkos, Don Meehan, a mentionné mercredi que les négociations avec le Lightning se poursuivaient et qu'elles étaient productives, mais que les deux parties ne précipitaient pas les choses pour conclure une entente.

« [Les négociations] sont productives, elles le sont vraiment », a confié Meehan à la station de radio Sportsnet 590 The Fan. « Toutes nos discussions ont été productives, ils ont été très professionnels. Je sais que Tampa comprend et respecte le fait que Steven a tous les droits de prendre tout le temps nécessaire pour prendre une décision en ce qui concerne son avenir. Ils comprennent cela, ils le reconnaissent, c'est son droit, et c'est là où nous en sommes pour le moment. »

Alors que la date limite des transactions approche, les équipes sont forcées de faire des choix en ce qui concerne leurs joueurs qui auront droit à l'autonomie complète, soit de l'échanger ou de risquer de perdre ce joueur sans obtenir quoi que ce soir en retour s'il s'entend avec une autre formation après la saison.

Stamkos et le directeur général du Lightning Steve Yzerman ont répété à plusieurs reprises que l'objectif des deux côtés est que le centre de 26 ans demeure à Tampa Bay à long terme.

Stamkos possède une clause de non-mouvement complète et il a assuré au journaliste Frank Seravalli qu'il n'avait pas pensé à ce qu'il ferait si Yzerman lui demandait de la lever.

« Je pense que ma réponse à cette question est que nous allons traverser le pont lorsque nous serons rendus à la rivière, a répondu Stamkos. Je ne crois pas que nous en soyons là. Je vais donc continuer à me présenter à l'aréna chaque jour en tant que leader de cette équipe et en tant que bon coéquipier que tous ceux qui se trouvent dans le vestiaire savent que je suis, et je vais fournir mon meilleur effort. Je le répète depuis le premier jour du camp d'entraînement, et cela n'a pas changé. […]

« Il ne servirait à rien de spéculer et de dire des choses qui pourraient être déformées. Les canaux de communication sont ouverts. Les pourparlers se poursuivent. C'est tout ce qu'il y a à dire. Nous n'allons rien dire qui va surprendre tout le monde. Nous avons fonctionné de cette manière, avec beaucoup de respect les uns envers les autres. […] De toute évidence, je sais que la date limite approche, mais nous allons continuer à discuter. »

Stamkos écoule la dernière saison d'un contrat de cinq ans d'une valeur de 37,5 millions $. Il a le droit d'accepter une nouvelle entente d'un maximum de huit ans avec le Lightning depuis le 1er juillet 2015.

Les Maple Leafs de Toronto ont échangé leur capitaine Dion Phaneuf aux Sénateurs d'Ottawa dans une transaction impliquant neuf joueurs mardi, ce qui a mené à des spéculations selon lesquelles ils libéraient de l'espace sous le plafond salarial de la LNH afin de se lancer à la poursuite de Stamkos, qui est natif de Markham, en Ontario.

« Je ne pense vraiment pas qu'il serait juste pour moi de raconter ce que [Steven] me confie, ou quelles sont ses instructions, a expliqué Meehan à l'émission Prime Time Sports. Je peux vous dire ceci : il est une personne très réfléchie et pleine de ressources. Il fait ses devoirs. Il fait ce que tout joueur dans sa situation devrait faire selon moi, lorsqu'il est question de signer un contrat à long terme, soit pour la majeure partie du reste de sa carrière. Et c'est ce qu'il fait. »

Les attaquants des Blackhawks de Chicago Patrick Kane et Jonathan Toews ont tous deux accepté des contrats de huit ans d'une valeur de 84 millions $ au cours de la saison morte. Le 16 janvier, le centre des Kings de Los Angeles Anze Kopitar a accepté un contrat de huit ans qui serait d'une valeur de 80 millions $, évitant ainsi le marché des joueurs autonomes.

Meehan affirme que l'argent n'est pas la motivation première de Stamkos.

« Nous avons une longue liste de choses à prendre en considération pour les joueurs comme lui qui vont s'engager pour une période de huit ans, a expliqué Meehan. Il y a ensuite les éléments personnels, les éléments professionnels, puis les nombreux éléments économiques.

« Afin de bien mener cette transaction, afin de rendre justice à tout le processus, tout le monde devrait prendre tout le temps nécessaire pour analyser tous ces éléments afin de faire en sorte qu'il n'y ait aucun regret lorsque la décision sera prise. Nous ne voulons pas que le joueur se dise : "Je n'avais jamais pensé à ça, nous n'avons pas couvert cet aspect, je n'avais pas considéré cela". […]

« Personne ne devrait avoir à s'excuser pour agir de la sorte. Je pense que le joueur le doit à lui-même, d'analyser tous les éléments. »

Stamkos était joueur autonome avec compensation en juillet 2011, et il a attendu pendant 18 jours avant d'accepter un contrat de cinq ans.

Il a récolté 21 buts et 40 points en 53 parties cette saison. Stamkos, le premier choix au total du repêchage 2008 de la LNH, a amassé 297 buts et 538 points en 545 matchs, tous disputés avec le Lightning. Il a remporté le trophée Rocket Richard en 2010 et 2012, a réussi quatre saisons de 40 buts et plus, et a atteint le plateau des 20 buts à chacune de ses huit premières saisons. En 2011-12, il est devenu le 20e joueur de l'histoire de la ligue à atteindre le plateau des 60 buts en une saison.

 

En voir plus