Skip to main content

Spooner tranche en prolongation pour les Bruins

Boston défait les Canadiens 2-1 à l'issue d'une confrontation âprement disputée au Centre Bell

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - La rivalité entre deux éternels rivaux, qui connaissait une accalmie depuis quelque temps, a été ravivée au Centre Bell, lundi.

Après être passés à moins de quatre minutes de jeu de gagner en temps réglementaire, les Bruins de Boston ont finalement eu raison des Canadiens 2-1 en prolongation.

Ryan Spooner a tranché le débat à 1 :40 de la fin du surtemps. La contestation de l'entraîneur, initiée par la LNH afin de vérifier si Brad Marchand avait devancé la rondelle en entrée de zone, a été rejetée.

Paul Byron avait créé l'égalité à 16 :48 du troisième vingt. C'était la cinquième fois cette saison que le gardien Tuukka Rask perdait un jeu blanc au cours des cinq dernières minutes de jeu de la troisième période. Rask a déjà trois blanchissages à son palmarès.

Austin Czarnik s'est offert un but comme cadeau de 24e anniversaire de naissance dans le camp des visiteurs, en plus d'ajouter une passe. Spooner a aussi récolté une aide.

Rask a bloqué 29 lancers afin de permettre aux Bruins (15-13-2) de mettre fin à une série de trois revers.

Auteur de 27 arrêts, Carey Price devra patienter pour signer sa 250e victoire en carrière.

« C'était un duel entre deux des meilleurs gardiens », a commenté l'entraîneur des Bruins Claude Julien. « C'est agréable de voir Tuukka avoir le meilleur. Les deux gardiens ont été formidables, mais j'ose dire que le nôtre a été le meilleur. Ç'a été l'histoire du match. »

Video: Les Bruins s'enfuient avec la victoire

Le fait marquant de la soirée a été l'incapacité des Canadiens (19-6-4) à saisir une des cinq occasions qu'ils ont eues en supériorité numérique.

L'équipe n'a concrétisé qu'une des 15 chances qu'elle s'est vu offrir depuis la perte d'Alex Galchenyuk, blessé.

« Il nous a manqués ce soir. Nous n'avons pas suffisamment créé d'attaque sur le jeu de puissance », a avancé l'entraîneur des Canadiens Michel Therrien.

Il faut dire que les Bruins ont fait honneur à l'excellente fiche qu'ils montrent en infériorité - la troisième meilleure dans la LNH.

L'affrontement entre les équipes a été un des plus virils des dernières saisons.

Le défenseur du CH Alexei Emelin a commencé le bal en première période en mettant durement en échec David Pastrnak.

Peu de temps après, le défenseur des Bruins Torey Krug a ébranlé Andrew Shaw à l'aide d'un percutant coup d'épaule au centre de la glace. Shaw a quitté l'action avec environ sept minutes à écouler au premier tiers. Il est revenu peu de temps après le début du deuxième vingt.

Brendan Gallagher du Tricolore a voulu venger son coéquipier en s'en prenant à Krug. La bagarre de poids coqs a été de courte durée, Gallagher renversant son rival sur la glace.

« J'ai apprécié la réaction de Brendan. Il s'est tenu debout pour ses coéquipiers », a dit Therrien.

But du match

Celui de Byron qui a vu son acharnement être récompensé. C'est déjà un 10e but pour lui cette saison - un troisième contre les Bruins. Ses premiers filets contre eux avaient procuré la victoire aux Canadiens.

« Je veux torturer mon père, je crois bien », a glissé en riant l'Ontarien Byron, dont le père a longtemps été un partisan des Bruins.

Video: Byron crée l'égalité 1-1 en fin de 3e période

Arrêt du match

Rask qui frustre Tomas Plekanec en deuxième période, quelques instants après que Pastrnak eut vu son tir heurter le poteau à la droite de Price. Rask a bien anticipé la passe de Gallagher vers Plekanec du côté gauche, à l'issue d'une descente en surnombre.

« Ç'a été un arrêt de la vieille école, avec les jambières en l'air. Il faut bien faire honneur au style d'antan, a lancé à la blague Rask. Je vais sans doute en entendre parler par l'entraîneur des gardiens parce que je n'ai pas utilisé la technique appropriée. »

Video: BOS@MTL: Rask colle les jambières et frustre Plekanec

Sous le radar

La présence d'esprit de Brad Marchand pendant un jeu de puissance des Canadiens en deuxième période. Après avoir remis son bâton au défenseur Brendon Carlo qui venait de casser le sien, Marchand s'est collé sur le défenseur Shea Weber qu'il a fini par faire sortir de la zone des Bruins. Marchand a du coup fait en sorte que Weber ne puisse décocher sa retentissante frappe, en jugeant préférable que ses coéquipiers se tirent d'affaire à quatre contre trois plutôt qu'à cinq contre quatre, avec seulement trois joueurs ayant un bâton.

Jeu du match

Celui de Spooner qui a mis fin aux hostilités en prolongation. Il a profité d'une présence qui s'est étirée d'Alexander Radulov et d'Andrei Markov afin de se faufiler dans l'enclave où il a reçu le relais de Krug.

Video: BOS@MTL: Spooner procure la victoire aux Bruins

Ce qu'ils ont dit

« Ç'a été un match très serré, où il y avait peu d'espace sur la glace. Quand il y en a eu, les deux gardiens ont été superbes. Rendu en prolongation, ç'aurait pu aller d'un bord ou de l'autre. » -- L'entraîneur des Canadiens Michel Therrien

« Ç'a été un bel effort. Nous leur avons donné un point de classement, mais nous avons montré du caractère. Nous n'avons pas bronché et nous avons fini par l'emporter en prolongation. » -- L'attaquant des Bruins Patrice Bergeron

Ce qu'il faut savoir

L'attaquant recrue Artturi Lehkonen prend du galon chez les Canadiens. Le jeune Finlandais aurait pu terminer la soirée avec quelques passes, avec un peu plus de chance. En l'espace de quelques secondes au cours du même jeu de puissance en première période, il a servi des relais lumineux à Gallagher et à Nathan Beaulieu. En deuxième, il a mis la rondelle du revers directement sur la lame du bâton de Shaw qui a été stoppé par Rask.

La suite

Canadiens : Reçoivent les finalistes de la Finale de la Coupe Stanley, les Sharks de San Jose, vendredi (19h30 HE; RDS, SNE, CSN-CA).

Bruins : Se rendent à Pittsburgh y affronter les champions de la Coupe Stanley, mercredi (19h30 HE; NBCSN).

En voir plus