Skip to main content

Sous la loupe : Bruins vs Blues, match no 4

Le défenseur Vince Dunn en renfort pour St. Louis, qui va remanier ses trios avec le retour de Sundqvist

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

ST. LOUIS - La capacité des Blues de St. Louis de revenir fort à la suite d'une défaite sera de nouveau mise à rude épreuve dans le match no 4 de la Finale de la Coupe Stanley au Enterprise Center, lundi (20 h (HE); TVAS, CBC, NBCSN, SN).

Les Bruins mènent la série 2-1 et ils vont tenter de s'approcher à une victoire de la conquête de la Coupe. 

À LIRE AUSSI: Juste un autre défi pour St. LouisTorey Krug, la « brute sexy »

Les Blues sont confrontés à la possibilité de se retrouver en recul de deux matchs dans une série pour la première fois cette année.

Les Blues vont avoir du renfort. Outre le retour du joueur de centre Oskar Sundqvist, qui a purgé la suspension d'un match dont il a écopée, le défenseur Vince Dunn renouera avec l'action après une absence de six matchs.

Dunn a été atteint d'un tir au visage dans le match no 3 de la finale de l'Association de l'Ouest contre les Sharks de San Jose.

« Nous retrouvons un très bon joueur, a mentionné l'entraîneur Craig Berube. Ce sera intense pour lui, mais je m'attends à retrouver le même Vince Dunn d'avant sa blessure. »

Le défenseur âgé de 22 ans a réussi deux buts en plus d'amasser cinq passes en 16 matchs en séries cette année.

Voici quatre points à surveiller en vue du match no 4:

Remaniement de trios

Berube a décidé de modifier la synergie de deux trios, en mutant Samuel Blais à l'aile droite du troisième trio en compagnie de Tyler Bozak et de Patrick Maroon. Zach Sanford, qui a fait bonne impression dans le match no 3 en remplacement de Sundqvist, évoluera avec Ryan O'Reilly et David Perron.

« Nous avons joué ensemble cette saison et ç'avait bien été », a commenté Blais, qui pourra compter sur le soutien de sa famille au Enterprise Center. « Pat et moi sommes deux gars robustes et Tyler est doué avec la rondelle, nous allons essayer de lui créer de l'espace. Nous essayerons d'amener de l'énergie et de passer du temps en zone offensive. »

Jordan Binnington, le kangourou

Les yeux seront rivés sur le gardien recrue des Blues. Rebondira-t-il encore à la suite d'une défaite, comme il en a l'habitude? Binnington a vécu une première dans le match no 3, en ne complétant pas un match pour la première fois en 52 départs dans la LNH. La pression est forte sur lui.

Video: BOS@STL, #3: Krug ajoute à l'avance en A.N.

« Il a une grande confiance en ses moyens, a dit Berube au sujet de Binnington. Au début des matchs, quand je le vois maîtriser la rondelle avec beaucoup d'aise, je sais qu'il connaîtra une bonne soirée. »

Se tenir (très) loin du cachot

Les Blues n'ont plus le choix. Ils doivent à tout prix éviter le banc des punitions. Ils ont écopé de quatre pénalités au cours du match no 3 et les Bruins leur ont fait payer à chacune des occasions, à l'aide de quatre lancers seulement.

« C'est un tout nouveau match chaque fois, a déclaré l'attaquant Jake DeBrusk. Les deux équipes procèdent à des ajustements que ce soit sur l'avantage ou sur le désavantage numérique. Nous avons envoyé des rondelles au filet et nous avons gardé le jeu actif. Nous avons bien joué, mais nous avons aussi été chanceux. »

Video: BOS@STL, #3: Pastrnak compte du revers en A.N.

Les Bruins affichent un taux d'efficacité de 35,9 pour cent en supériorité numérique en séries et ils sont encore plus menaçants à l'étranger avec 14 buts en 28 occasions (50 pour cent). Les Blues ont été pénalisés à 14 reprises depuis le début de la Finale et les Bruins en ont profité six fois.

Pas de soucis à l'étranger

Il n'y a pas que le jeu de puissance qui fonctionne à l'étranger pour les Bruins. Leur jeu en général n'est pas piqué des vers non plus.

Leur victoire dans le troisième match était leur cinquième de suite sur les patinoires adverses en séries. Leur dernière défaite à l'extérieur du TD Garden remonte au 30 avril lors du troisième affrontement de la série de deuxième ronde face aux Blue Jackets de Columbus.

« Nous ne changeons rien pourtant, a indiqué le défenseur Charlie McAvoy. Nous connaissons la manière dont nous voulons jouer et nous imposer. L'entraîneur Bruce Cassidy insiste beaucoup sur nos débuts de rencontre, peu importe si c'est à domicile ou à l'étranger. 

« Il n'y a pas de distractions dans les autres villes et ça aide un peu. Peut-être qu'il y a moins de pression aussi. Nous jouons et nous nous amusons. »

Formation prévue des Bruins
Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Pastrnak
Jake DeBrusk -- David Krejci -- David Backes
Marcus Johansson -- Charlie Coyle -- Danton Heinen
Joakim Nordstrom -- Sean Kuraly -- Noel Acciari

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Torey Krug -- Brandon Carlo
John Moore -- Connor Clifton

Tuukka Rask
Jaroslav Halak

Retranchés: Steven Kampfer, Karson Kuhlman
Blessés: Chris Wagner (haut du corps), Kevan Miller (bas du corps), Matt Grzelcyk (haut du corps)

Formation prévue des Blues
Jaden Schwartz -- Brayden Schenn -- Vladimir Tarasenko
Zach Sanford -- Ryan O'Reilly -- David Perron
Patrick Maroon -- Tyler Bozak - Samuel Blais
Ivan Barbashev - Oskar Sundqvist -- Alexander Steen

Joel Edmundson -- Alex Pietrangelo
Jay Bouwmeester -- Colton Parayko
Vince Dunn -- Carl Gunnarsson

Jordan Binnington
Jake Allen

Retranchés: Michael Del Zotto, Robert Bortuzzo, Robby Fabbri, Mackenzie MacEachern, Chris Thorburn, Ville Husso
Blessé: Robert Thomas (non dévoilée)
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.