Skip to main content

Smith livre la marchandise

L'attaquant a marqué le but qui permet aux Golden Knights d'être à une seule victoire de la Finale de la Coupe Stanley

par Lisa Dillman @Reallisa / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS - Reilly Smith s'est levé.

Smith, qui n'avait pas marqué pour les Golden Knights depuis le match no 3 de la deuxième ronde de l'Association de l'Ouest face aux Sharks de San Jose, a réussi ce que plusieurs pourraient considérer comme le but le plus important de sa carrière dans la victoire de 3-2 contre les Jets de Winnipeg, vendredi lors du match no 4 de la finale de l'Association de l'Ouest.

Avec 6:58 à faire en troisième période, le défenseur des Jets de Winnipeg Dustin Byfuglien a raté son lancer quand la rondelle a bondi par-dessus la lame de son bâton. Smith a récupéré le disque et s'est avancé vers le gardien Connor Hellebuyck, qu'il a déjoué du côté du bouclier pour rompre l'égalité.

Video: WPG@VGK, #4: Smith fait 3-2 d'un tir parfait

Vegas n'est maintenant qu'à une victoire de la Finale de la Coupe Stanley à l'approche du match no 5, dimanche. (15h HE; NBC, CBC, SN, TVAS).

« J'essayais juste de me distancer le plus possible avant d'être rejoint par le défenseur, a raconté Smith, qui a amassé 16 points (deux buts, 14 aides) en 14 rencontres éliminatoires. Je pense que je me suis fermé les yeux et j'ai lancé au filet. Hellebuyck est un gros gardien, donc c'est difficile de marquer contre lui de ce côté. »

Le défenseur des Golden Knights Luca Sbisa a raconté que Smith : « était pas mal épuisé, parce que lorsqu'il a marqué, il n'a presque pas célébré. Moi, je capotais. Il m'a demandé si la rondelle était rentrée! 

« J'en étais pas mal certain, tout juste sous la barre. Un tir incroyable. »

À LIRE: Les Jets acculés au mur | Des répliques assassines

Un nouveau soir, un nouveau héros.

C'est l'histoire qui se répète pour les Golden Knights à leur première saison dans la LNH. Pourquoi le scénario serait-il différent en séries?

« Nous avons plein de joueurs qui ont livré la marchandise en séries, a dit Sbisa. [Smith] a gagné la course pour la rondelle libre et faisait face à beaucoup de pression par derrière, mais il a quand même réussi à réussir ce lancer. »

Smith s'est aussi fait partenaire du but de William Karlsson en avantage numérique à 2:25 en première période qui a donné l'avance 1-0 à Vegas.

« Il y a des soirs où c'est Marc-André Fleury qui joue de manière incroyable, a rappelé Sbisa. D'autres, c'est notre quatrième trio qui marque de gros buts, et il y a des soirs où ce sont certains de nous joueurs qui élèvent leur jeu d'un cran en marquant des buts cruciaux. C'est ce qui est arrivé ce soir.

« C'est ce dont tu as besoin en séries éliminatoires. Ça ne peut pas être l'affaire d'un seul trio. »

Smith, qui a amassé 60 points (22 buts, 38 passes) en 67 matchs de saison régulière, s'est fait architecte de chances de marquer sur le premier trio de Vegas aux côtés de Karlsson et Jonathan Marchessault. Cette unité a amassé 15 points (sept buts, huit aides) contre Winnipeg et Smith ne se sentait pas malchanceux même s'il n'avait pas marqué en six parties.

« Je ne pense pas que ça ait effleuré mon esprit, a dit Smith. Souvent, quand tu obtiens ce genre de chances de marquer, ça ne se retrouve pas dans le filet, mais ça prouve que tu étais au bon endroit. Tôt ou tard, ça va fonctionner. J'ai été chanceux de profiter d'un mauvais bond de la rondelle et d'obtenir une telle chance de marquer. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.