Skip to main content

Simmonds heureux de voir O'Ree être accueilli au Temple de la renommée

« Si ce n'était pas de M. O'Ree, je ne serais pas dans la Ligue aujourd'hui », a déclaré l'attaquant des Flyers

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Willie O'Ree a laissé une empreinte indélébile sur l'attaquant des Flyers de Philadelphie Wayne Simmonds.

« Si ce n'était pas de M. O'Ree, je ne serais pas dans la Ligue aujourd'hui », a déclaré Simmonds mardi après avoir appris que O'Ree avait été choisi pour être intronisé au Temple de la renommée du hockey dans la catégorie des bâtisseurs.

Aux côtés d'O'Ree dans la cuvée de 2018, on retrouve Martin Brodeur, Martin St. Louis, le commissaire de la LNH Gary Bettman, Jayna Hefford et Alexander Yakushev.

À LIRE : Brodeur et O'Ree en tête de liste des intronisés au Temple de la renommée | Lecavalier pas surpris de voir St. Louis être admis au Temple

O'Ree est devenu le premier joueur noir à jouer dans la LNH quand il a fait ses débuts avec les Bruins de Boston le 18 janvier 1958.

Simmonds, âgé de 29 ans, croit qu'il est possible de faire un lien direct entre O'Ree et des joueurs comme lui. Il a fait ses débuts dans la LNH le 11 octobre 2008 avec les Kings de Los Angeles et a été échangé aux Flyers le 23 juin 2011. Il est devenu l'un des meilleurs attaquants de puissance de la LNH. Ses 86 buts sur le jeu de puissance depuis la saison 2011-12 constituent le deuxième plus haut total dans la Ligue derrière l'attaquant des Capitals de Washington Alex Ovechkin (131).

Simmonds a confié que ses parents lui avaient fait apprendre l'histoire d'O'Ree en lui faisant découvrir le hockey, alors qu'il grandissait à Toronto. Maintenant un vétéran de 10 saisons dans la LNH, il se dit chanceux de pouvoir considérer O'Ree comme un ami et un mentor.

« J'ai discuté tellement de fois avec M. O'Ree et je continue de le faire, a-t-il mentionné. Pour moi, c'est un véritable plaisir de le voir être intronisé au Temple de la renommée du hockey. Il a accompli tellement pour le sport que ce soit en aidant des jeunes, des enfants noirs, des enfants de diverses origines à réaliser leur rêve. C'est génial pour notre sport. »

O'Ree, âgé de 82 ans, a atteint la LNH durant l'ère des six équipes originales et il l'a fait en voyant seulement d'un œil en raison d'une blessure subie lors de son passage dans le hockey junior. Il a disputé 45 matchs avec les Bruins en 1957-58 et 1960-61.

Mais par-dessus tout ça, ce qui a valu à O'Ree une place au Temple, c'est ce qu'il a fait lors des 20 dernières années comme directeur pour le développement de la jeunesse et ambassadeur pour la diversité de la LNH. Le gros de son travail se fait avec de jeunes garçons et filles, qui proviennent généralement de milieux défavorisés.

« Willie voyage partout en Amérique du Nord toute l'année et chaque année, a dit Simmonds. C'est une personne tellement altruiste. Il se sent à la bonne place en faisant ça. Il a donné sa vie à la LNH. C'est juste normal que le Temple de la renommée du hockey souligne le travail qu'il a fait. »

« Quand tu le vois, il est toujours souriant. Tu peux voir à quel point il aime ce sport, sinon, il ne ferait pas ce travail. Ce ne sont pas seulement les enfants noirs, mais bien chaque enfant qui a une passion pour le hockey. Tu peux assurément apprendre de Willie. Il a toujours un grand sourire au visage lorsque je le croise. C'est ce qu'il veut faire et ça se voit, et il continuera d'accomplir tout ça. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.