Skip to main content

Sidney Crosby a subi une commotion cérébrale

Le capitaine des Penguins s'est blessé à l'entraînement vendredi, pourrait rater le match d'ouverture jeudi

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

CRANBERRY, Penn. -- Le capitaine des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby a subi une commotion cérébrale, a annoncé le directeur général des Penguins Jim Rutherford lundi.

L'entraîneur des Penguins Mike Sullivan a indiqué que Crosby avait subi la blessure pendant l'entraînement vendredi, sa deuxième séance d'entraînement depuis son retour à Pittsburgh de la Coupe du monde de hockey 2016. Crosby s'est absenté du match préparatoire des siens samedi face aux Blue Jackets de Columbus parce qu'il était malade, et il a raté la séance d'entraînement des Penguins lundi matin afin de subir un examen.

Sullivan n'a pas voulu offrir une date pour le retour de Crosby ni divulguer ce qui a causé la commotion.

« Nous préférons garder ces détails à l'interne », a dit Sullivan.

Après avoir participé à la Coupe du monde, Crosby est retourné chez les Penguins le 4 octobre. Il n'a pris part à aucun des six matchs préparatoires des Penguins. Sullivan a déclaré que les Penguins ont décidé de se passer de Crosby samedi quand le capitaine leur a dit qu'il se sentait mal après être arrivé au PPG Paints Arena. Après l'entraînement vendredi au UPMC Lemieux Sports Complex, Crosby a exprimé son intention de jouer samedi.

« On m'a dit aujourd'hui que je vais jouer, j'ai hâte de jouer un match avant que la saison ne s'amorce », a dit Crosby vendredi.

Tout a changé quand Crosby est arrivé à l'aréna samedi matin.

« Nous l'avons eu dans notre alignement pour le dernier match préparatoire samedi, a déclaré Sullivan. Il est arrivé à la patinoire et il a mentionné à notre personnel médical qu'il ne se sentait pas bien. Nous l'avons retiré de l'alignement par la suite et [lundi] il a suivi le protocole des commotions cérébrales et il a reçu un diagnostic d'une commotion. Notre personnel médical va donc prendre toutes les mesures appropriées. »

Crosby a fait une apparition pendant le festival des partisans des Penguins au PPG Paints Arena dimanche.

Des symptômes liés à une commotion ont forcé Crosby à rater 101 matchs entre les saisons 2010-11 et 2011-12. Il souffrait des symptômes en janvier 2011 après avoir encaissé des mises en échec dans deux matchs consécutifs, dont la Classique hivernale Bridgestone 2011 de la LNH, et a dû rater le reste de la saison régulière, les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2011 et les 20 premières rencontres de la saison 2011-12. Il a effectué son retour dans l'alignement le 21 novembre, mais il n'a joué que huit matchs avant qu'un retour des symptômes liés à une commotion ne le mette de nouveau sur la touche jusqu'au 15 mars. Il a disputé un total de 22 matchs pendant la saison 2011-12, amassant huit buts et 37 points.

« Nous prenons au sérieux toutes les commotions cérébrales que nos joueurs subissent, a commenté Sullivan. Notre personnel médical suit des directives strictes. Il y a un certain protocole à suivre, et c'est ainsi que notre équipe fonctionne. Notre principale priorité est toujours nos joueurs et leur santé.

« Peu importe le joueur, c'est notre mentalité. C'était toujours le cas. Ce cas-ci ne sera pas différent. »

Sullivan a noté qu'il n'a pas observé de frustration de la part de Crosby à propos de la commotion.

« C'est ce que c'est, a-t-il dit. Les blessures sont un aspect de notre sport. Le défi pour nous sera de tenter d'aider Sid à s'en remettre aussi vite que possible. C'est ce que nous allons faire. Nous ne l'abordons d'aucune autre façon. Pour moi, la frustration est une émotion inutile à ce stade. »

Après avoir marqué deux buts et récolté neuf points pendant ses 18 premiers matchs la saison dernière, Crosby a rebondi pour terminer la campagne avec 36 buts et 85 points en 80 matchs. Il a poursuivi sur sa lancée pendant les séries éliminatoires, aidant les Penguins à remporter la Coupe Stanley pour la quatrième fois grâce à une récolte de six buts et 19 points en 24 matchs. Sa performance lui a permis de mettre la main sur le trophée Conn Smythe. Il a également été nommé joueur par excellence à la Coupe du monde après avoir mené tous les joueurs avec 10 points (trois buts) en six matchs pour aider Équipe Canada à remporter le tournoi.

« Il est de toute évidence un joueur important pour nous, a admis Sullivan. Mais notre équipe a déjà dû gérer des blessures à nos joueurs clés. Comme nous l'avons toujours dit au moment où nos joueurs se blessent, ça crée une opportunité pour d'autres joueurs d'élever leur jeu et porter le fardeau. C'est juste la nature de notre profession.

« Nous sommes très heureux de miser sur une telle profondeur. Nous croyons avoir des joueurs capables qui peuvent aider cette équipe à gagner. »

Le vétéran joueur de centre Matt Cullen, 39 ans, a remplacé Crosby entre l'ailier gauche Conor Sheary et l'ailier droit Patric Hornqvist pendant l'entraînement lundi. L'attaquant Nick Bonino a pris la place de Crosby au sein de la première unité en avantage numérique aux côtés d'Evgeni Malkin, Phil Kessel, Hornqvist et le défenseur Kristopher Letang.

« Nous croyons avoir un solide noyau de leaders, a dit Sullivan. Évidemment, Sid est notre capitaine, mais en son absence, nous avons de bons leaders et vétérans, même ceux qui ne portent pas de lettre, qui peuvent vraiment fournir le leadership nécessaire à notre équipe. Nous sommes chanceux d'avoir les personnes que nous avons dans notre vestiaire. »

Les Penguins entameront la saison régulière contre les Capitals de Washington au PPG Paints Arena jeudi (20h HE; TVA Sports 2, NBCSN).

En voir plus