Skip to main content

Shea Weber vital pour Équipe Canada

L'entraîneur Mike Babcock parle en termes élogieux de l'arrière des Canadiens de Montréal

par Chris Stevenson / Correspondant LNH.com

OTTAWA - L'entraîneur d'Équipe Canada Mike Babcock a laissé peu de place au doute mardi lorsqu'il a expliqué à quel point le défenseur Shea Weber était important pour son équipe en vue de la Coupe du monde de hockey 2016.

« Sur le simple plan physique, il est une montagne. Lorsqu'il vous regarde, vous savez qu'il est là pour travailler », a indiqué Babcock en parlant du défenseur de 6 pieds 4 pouces et 236 livres des Canadiens de Montréal. « Il est l'une des meilleures personnes que j'ai côtoyées, un point c'est tout. Il n'a pas besoin de parler beaucoup. Tout ce qu'il a à faire, c'est de vous regarder, et vous reprenez votre place. Il fait de moi un meilleur entraîneur.

« Si vous n'avez jamais reçu un double-échec dans les côtes de sa part, vous découvrez bien assez vite de quoi il s'agit. Il possède également un tir tellement puissant que personne ne veut se trouver sur sa trajectoire. Mais ce que j'aime le plus de lui, c'est que lorsqu'il se promène dans le vestiaire, vous savez qu'il est là pour travailler, c'est une personne pour qui la culture est importante. Il rend son organisation meilleure lorsqu'il entre dans le vestiaire. C'est aussi simple que ça. »

TAVARES CURIEUX : Comme plusieurs amateurs de hockey, l'attaquant d'Équipe Canada John Tavares a hâte de voir comment va se tirer d'affaire Équipe Amérique du Nord, composée de joueurs de 23 ans et moins natifs des États-Unis et du Canada.

« Personne ne le sait vraiment. Personne n'a jamais rien vu de la sorte auparavant. C'est très intrigant, a admis Tavares, qui aura 26 ans le 20 septembre. Cela a mené à plusieurs questions et plusieurs interrogations à propos de ce qu'ils allaient être capables de faire. Il y a quelques-uns de ces joueurs qui auraient facilement pu évoluer avec le Canada ou les États-Unis, ce qui illustre à quel point ils sont talentueux. Ils méritent tous d'être là. Je ne crois pas que des équipes vont les prendre à la légère. »

Tavares a ajouté qu'il pouvait se souvenir à quel point il était motivé à cet âge lorsqu'il a eu la chance de montrer ce qu'il pouvait faire sur la scène internationale.

« Ils comptent sur certains des meilleurs joueurs au monde, même s'ils n'ont que 18 ou 19 ans. Ils vont être enthousiastes, a souligné le capitaine des Islanders de New York. Je me souviens comme je me sentais quand j'étais jeune, dès que j'avais la chance, que ce soit dans la LNH ou au Championnat du monde, d'avoir une occasion comme celle-là. Vous avez toujours hâte de sauter sur la glace et de faire vos preuves à ce niveau, alors je suis persuadé qu'ils seront aussi compétitifs que toutes les autres équipes dans le tournoi. »

AMIS, POUR L'INSTANT : L'attaquant des Sharks de San Jose Logan Couture s'était lancé dans une guerre mentale et verbale au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec quelques joueurs qui sont maintenant ses coéquipiers avec Équipe Canada. Il avait eu quelques échanges avec le défenseur des Kings de Los Angeles Drew Doughty et il avait accusé Sidney Crosby des Penguins de Pittsburgh de tricher sur les mises en jeu après le match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley.

Couture a affirmé qu'il tentait alors de détourner l'attention des problèmes des Sharks, et que lui et Crosby avaient depuis mis cela derrière eux.

« Il n'y a pas de ressentiment, a assuré Couture. [Crosby] a compris ce qui se passait. Nous accusions un retard de 2-0.

« Tous les joueurs dans le vestiaire seront des ennemis dans un mois (lorsque la saison de la LNH va commencer). Nous allons entre-temps être coéquipiers, nous allons donc nous entendre, puis nous allons continuer à jouer pour des équipes différentes. »

En ce qui concerne sa relation avec Doughty (ils patinent ensemble pendant l'été), Couture a déclaré : « Nous sommes amis. Vous pouvez le lui demander. En fait, je crois que nous le sommes. »

SEGUIN MALADE : L'attaquant Tyler Seguin était absent de l'entraînement mardi, lui qui était malade.

 

En voir plus