Skip to main content

Shaw de passage à Montréal

Le pugnace attaquant a très hâte de faire ses débuts chez les Canadiens

par LNH.com / LNH.com

L'attaquant Andrew Shaw est bien heureux de faire partie de la même équipe que Shea Weber chez les Canadiens de Montréal.

« Nous avons eu de bonnes batailles ensemble devant le filet. Il m'a déjà cassé une côte. Je sais que c'est un dur et qu'il va être super pour nous », a affirmé le pugnace joueur qui était de passage au Complexe sportif Bell de Brossard, mercredi.

« Il va se dresser comme un mur devant Carey (Price) et il décoche des bombes en provenance de la ligne bleue adverse, a-t-il ajouté au sujet de Weber. Je suis content de ne plus avoir à essayer de les bloquer. »

Shaw, que les Canadiens ont obtenu des Blackhawks de Chicago le 24 juin en retour de deux choix de repêchage en 2016, a visité les installations de l'équipe en plus de faire un brin de jasette avec l'entraîneur Michel Therrien.

« Il est très emballé », a confié Shaw de l'entretien qu'il a eu avec Therrien. « C'est un bon gars, je suis heureux de jouer pour lui. Je crois que nous allons avoir du plaisir dans cette organisation. »

S'il a admis avoir été attristé à l'annonce de la transaction, Shaw a dit avoir maintenant très hâte d'entreprendre un nouveau chapitre de sa carrière.

À l'âge de 24 ans, après avoir gagné la Coupe Stanley deux fois en cinq saisons chez les Blackhawks, il le fera en ayant en poche un contrat de 23,4 millions $ pour six saisons qu'il a paraphé trois jours après la transaction.

Le Tricolore a pu l'obtenir parce que les Blackhawks avaient de la difficulté à respecter le plafond salarial.

Shaw a déjà un bagage de 322 matchs dans la LNH en saison régulière - 70 buts, 137 points et 300 minutes de pénalités. Il a livré 67 rencontres en séries - 16 buts, 35 points et 116 minutes de punitions.

Son ardeur au jeu à la Brendan Gallagher devrait être contagieuse au sein de l'équipe.

« (Le directeur général) Marc Bergevin veut simplement que je reste moi-même. Il veut que je mette de l'avant les bonnes habitudes de travail que j'ai toujours eues et que j'exerce du leadership. »

La polyvalence de Shaw est un autre de ses atouts, lui qui s'est dit prêt à évoluer à n'importe quelle position à l'attaque.

« J'ai passé la moitié de la saison dernière à l'aile gauche. Mais je peux aussi jouer au centre ou à l'aile droite. Peu importe la position ou la situation de jeu, je vais sur la glace et je préconise mon style. Je veux toujours fournir le meilleur de moi-même, repousser mes limites. »

Le hockeyeur natif de Belleville, en Ontario, a dit avoir reçu un accueil très chaleureux de ses nouveaux coéquipiers. Il a souligné bien connaître l'attaquant Phillip Danault qui a été le choix de premier tour des Blackhawks au cours de la même année de repêchage que lui (2011, cinquième tour).

« Plusieurs gars m'ont contacté pour me souhaiter la bienvenue et me dire combien ils sont heureux de m'avoir comme coéquipier et de ne plus avoir à m'affronter. C'est réciproque de ma part. »

Il estime que les Canadiens possèdent les éléments afin d'orchestrer un redressement au classement de l'Association de l'Est dès cette saison.

« Vous regardez autour dans le vestiaire, il y a de gros noms. Ce n'est qu'une question de faire tomber les morceaux en place et de former un groupe uni. C'est ce qu'on tente de créer comme environnement et tout le monde est emballé par la nouvelle mouture de l'équipe. »

 

En voir plus