Skip to main content

Shattenkirk devra être opéré au genou

Le défenseur, qui a récolté 23 points à sa première saison avec New York, sera à l'écart du jeu pour une durée indéterminée

par LNH.com @LNH_FR

Le défenseur des Rangers de New York Kevin Shattenkirk sera à l'écart du jeu pour une durée indéterminée en raison d'une déchirure du ménisque dans son genou et il sera opéré lundi.

Shattenkirk, qui a participé aux 46 matchs de New York cette saison, a mentionné à l'entraînement vendredi qu'il a joué malgré la douleur dans son genou depuis le camp d'entraînement, mais que ce n'était pas logique de continuer à jouer sans être opéré. Il a indiqué planifier sa réadaptation pour être de retour avec les Rangers avant la fin de la saison régulière.

« Nous sommes à un point où l'on regarde toutes les options : se résoudre à l'opération ou traverser la saison en endurant la blessure. Avec la façon dont vont les choses, je pense que c'est le bon moment pour subir l'opération, a expliqué Shattenkirk. Il faut régler cela tout de suite au lieu de plus tard dans la saison, à un moment crucial où je serais obligé de m'absenter. »

Shattenkirk, qui a signé un contrat de quatre ans avec les Rangers le 1er juillet, a 23 points, cinq buts et 18 mentions d'aide. Il n'a aucun but et huit aides en 30 matchs depuis le 6 novembre et un seul point en 13 matchs depuis le 19 décembre. Il a joué 17 :17 et a été blanchi de la feuille de pointage dans la victoire de 4-3 des Rangers contre les Sabres de Buffalo au Madison Square Garden, jeudi.

Il a précisé qu'il rencontrera les médecins vendredi pour discuter de l'opération et avoir une meilleure idée de la date de son retour au jeu.

« Ce n'est pas quelque chose qui me placera à l'écart du jeu pour le reste de la saison, a insisté Shattenkirk. C'est pour cette raison que nous y voyons maintenant. Je serai opéré lundi et serai en réadaptation à partir de là pour revenir le plus tôt possible. »

Shattenkirk a indiqué avoir reçu une injection de cortisone avant le début de la saison, mais les effets se sont dissipés après huit à dix semaines. Il dit avoir eu une autre injection la semaine dernière, mais l'inflammation est réapparue.

« Ça dure depuis le début de la saison. Nous avons été agressifs pour contrer les effets, mais nous n'avons pas obtenu les résultats escomptés », a expliqué Shattenkirk.

Le défenseur a dit qu'il a été difficile de conserver une condition physique optimale, car il n'a pas été en mesure de travailler autant qu'il l'aurait voulu hors glace.

« Ma jambe gauche s'affaiblit et elle ne me permet pas de jouer mon style, soit d'être rapide et explosif, une composante importante de mon jeu, a avoué Shattenkirk. C'est quelque chose qui a paru récemment, au point où on a dû décider si on m'opérait ou non et je pense que c'est une bonne chose à long terme. »

Le défenseur Tony DeAngelo devrait remplacer Shattenkirk dans l'alignement. Il a été rappelé en compagnie de l'attaquant Daniel Catenacci de Hartford dans la Ligue américaine de hockey, vendredi.

DeAngelo a récolté 13 points, deux buts et 11 aides, en 29 matchs avec Hartford, dont 10 points, deux buts et huit passes, au cours des 16 plus récentes rencontres. Il a obtenu une mention d'aide en huit matchs avec les Rangers, plus tôt cette saison.

L'entraîneur des Rangers Alain Vigneault a affirmé avoir parlé de DeAngelo avec le pilote de Hartford Keith McCambridge vendredi.

« [McCambridge] m'a dit qu'il a été très bon au cours des dernières semaines, a mentionné Vigneault. Il est très bon pour sortir la rondelle de son territoire, efficace en avantage numérique. Il pense qu'en ce moment [DeAngelo] joue probablement son meilleur hockey depuis qu'il est à Hartford. »

Les Rangers sont également privés du défenseur Marc Staal (fléchisseur de la hanche) et des attaquants Kevin Hayes (contusion à la jambe) et Chris Kreider (résection à une côte).

Staal et Hayes accompagneront l'équipe sur la route vendredi, alors qu'elle entame un séjour de quatre matchs, mais Vigneault a précisé qu'ils ne joueraient pas contre l'Avalanche du Colorado samedi (15 h HE, MSG, ALT, NHL.TV) et sont des cas incertains contre les Kings de Los Angeles dimanche. Ils devraient toutefois être sur la patinoire les deux jours.

Kreider est absent pour une durée indéterminée.

Les Rangers sont quatrièmes dans la section Métropolitaine et occupent la première place de quatrième as qui donne accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Est.

« Les blessures font partie de la LNH et du quotidien de chaque équipe, a dit Vigneault. Des gars sont malades, d'autres se blessent. Parfois, ce n'est pas long, d'autres fois, c'est long. Avec ton équipe d'entraîneurs, tu te dois de mettre sur la glace l'alignement qui te donne la meilleure chance de l'emporter. Les joueurs qui ont été rappelés de Hartford sont évidemment très heureux d'avoir une occasion de jouer à ce niveau. Ils veulent montrer qu'ils appartiennent à la LNH, qu'ils peuvent contribuer et aider l'équipe à gagner. Les gars qui sont ici depuis un peu plus longtemps veulent toujours plus de temps de glace. Il y a plus de temps de jeu disponible. »

« La séquence qui nous attend est un défi avec quatre matchs contre quatre bonnes équipes et ça commence [samedi] après-midi. J'ai hâte de voir le groupe répondre de la bonne manière et jouer de la bonne façon. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.