Skip to main content

Seule une place en séries pourra satisfaire Patrik Laine

À l'aube de sa deuxième saison dans la LNH, l'attaquant des Jets ne se soucie pas de ses succès individuels

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

WINNIPEG -- Patrik Laine sera satisfait cette saison seulement si les Jets de Winnipeg se qualifient pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« Peu importe si je marque 50 buts. Si l'équipe n'accède pas aux séries alors que je marque 50 buts, je ne serai pas content », a lancé l'ailier gauche au début du camp d'entraînement vendredi. « Si je ne réussis que 10 buts, mais que l'équipe atteint les séries, je serai ravi. »

Laine a récolté 64 points (36 buts) en 73 matchs au cours de sa saison recrue en 2016-17. Il a occupé le deuxième rang pour les points parmi les recrues ainsi que dans le vote pour l'obtention du trophée Calder, finissant derrière Auston Matthews des Maple Leafs de Toronto chaque fois.

Cependant, les Jets ont raté les séries éliminatoires après avoir conclu la saison régulière sept points derrière les Predators de Nashville dans la course pour la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Ouest.

Laine, 19 ans, sait qu'il sera encore plus dans la mire de ses adversaires à sa deuxième saison dans la LNH.

« Tout le monde est au courant de ce que je peux faire, a reconnuLaine. Je dois simplement être encore meilleur. Les adversaires me surveillent toujours étroitement. Pendant le jeu de puissance, ils seront tous près de moi, comme ils le font contre Ovi (l'ailier gauche des Capitals de Washington Alex Ovechkin). Je dois donc trouver plus d'espace et tenter de nouveaux trucs sur la glace afin de me donner cet espace et peut-être inscrire quelques buts. »

Le joueur de centre Mark Scheifele ne croit pas que l'attention accrue va décourager Laine.

« Il faut êre capable de gérer cela quand tu possèede autant de talent, a expliqué Scheifele. Je pense qu'il l'a bien géré la saison dernière.

« Nous avons un bon système pour le soutenir dans les moments difficiles, mais il garde la tête froide et je crois que l'attention et les attentes supplémentaires ne vont que lui permettre de s'illustrer et jouer au maximum de ses capacités. »

Laine n'a pas ralenti malgré l'attention que ses adversaires ont portée sur lui la saison dernière. Il a marqué 21 buts en 41 matchs pendant la première moitié de la saison avant d'en inscrire 15 lors de ses 32 derniers matchs, lui qui a raté neuf parties en deuxième moitié de la campagne (un match en raison d'une maladie, huit matchs en raison d'une commotion cérébrale).

« Sa vision est incroyable, a affirmé l'attaquant Mathieu Perreault. Il n'est pas qu'un franc-tireur. Il est un joueur complet. »

Laine, le deuxième choix du repêchage 2016 de la LNH, s'est rarement entraîné sur la glace cet été, qu'il a surtout passé chez lui à Tampere, en Finlande. Il a admis avoir patiné six ou sept fois avant de retourner à Winnipeg pour le camp d'entraînement.

« De mai jusqu'à juin, je n'ai pas sauté sur la glace, a indiqué Laine. Je voulais me reposer afin d'avoir hâte de retourner sur la glace en fin d'été. »

En voir plus