Skip to main content

Série Canada-Russie: Rentrée réussie malgré la défaite

Les joueurs les plus susceptibles de se tailler un poste au sein d'Équipe Canada junior ont répondu à l'appel dans un revers de 4-3

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

SAINT-JEAN, Nouveau-Brunswick - Vitesse, robustesse et exécution.

Il s'agissait des trois mots d'ordre au tableau de l'entraîneur Dale Hunter avant le début du premier match de la Série Canada-Russie et ils ont été respectés. Enfin presque.

N'eut été qu'ils ont bousillé une avance de 3-1, les joueurs de premier plan de la formation étoile de la LHJMQ ont laissé une bonne première impression aux dirigeants de Hockey Canada dans un revers de 4-3 face à la formation russe au TD Station de Saint-Jean, lundi.

« J'ai trouvé que nous avons assez bien joué », a déclaré le pilote qui sera à la barre de la formation des moins de 20 ans au Championnat mondial junior, en décembre.

« Les jeunes ont vraiment travaillé fort. Nous avons patiné, nous avons distribué de bons coups d'épaules. Mais nous avons commis quelques grosses erreurs en troisième qui nous ont coûté le match. C'est comme ça, parfois. Ç'aurait pu aller d'un côté comme de l'autre. »

À LIRE AUSSI : Blessé, Lafrenière ne participera pas à la Série Canada-RussieSérie Canada-Russie: Est-ce l'année des «jeunes»?

L'équipe du circuit junior québécois aura l'occasion de niveler la marque dans la série alors que les deux équipes croiseront à nouveau le fer au Centre Avenir de Moncton, mardi. S'ils sont aussi menaçants offensivement, les deux premiers trios de l'équipe devraient permettre à l'équipe de s'en tirer autrement.

Raphaël Lavoie et Dawson Mercer ont récolté un but et une aide chacun tandis que Jakob Pelletier a amassé deux mentions d'assistance. Six points pour un premier trio qui a été créé il y a moins de 24 heures, c'est pour le moins respectable.

La chimie a opéré rapidement entre les trois attaquants malgré le fait que Mercer a appris qu'il allait prendre le poste initialement réservé à Alexis Lafrenière lorsque ce dernier a déclaré forfait en raison d'une blessure mineure.

S'il n'était pas sur le radar avant le match, l'attaquant des Voltigeurs vient assurément d'y apparaître.

« Je sais que tous les gars qui font partie de cette équipe ont une chance de percer la formation canadienne et je veux mettre toutes les chances de mon côté », a déclaré le patineur de 18 ans admissible au prochain repêchage de la LNH.

« J'ai la conviction que tout peut arriver parce qu'ils sont à la recherche de gars qui sont en mesure d'élever leur jeu d'un cran dans les grands moments. Je suis heureux d'avoir eu l'occasion de jouer entre deux bons joueurs et d'en avoir profité pour amener mon jeu à un autre niveau. »

Le jeune Terre-Neuvien s'est mérité le titre de joueur du match en plus de recevoir de timides éloges - mais des éloges quand même - de la part de l'entraîneur d'expérience. Gabriel Fortier, qui a bien fait en compagnie de Samuel Poulin et de Benoit-Olivier Groulx, a inscrit l'autre but de la formation québécoise.

Du côté des Russes, Alexander Khovanov, des Wildcats, et Dmitry Zavgorodniy, de l'Océanic, ont fait payer leurs homologues de la LHJMQ avec deux buts chacun. Le gardien Alexis Gravel n'a pas connu une grande soirée de travail, repoussant 24 des 28 tirs dirigés vers lui.

De la vitesse

Hunter avait dit avant la rencontre qu'il souhaitait voir de la vitesse de la part des joueurs en audition parce qu'elle sera fort utile sur une glace de dimension olympique au Championnat junior, qui se tiendra en République tchèque.

Ses troupiers ont compris le message. Après une première période en dents de scie, ils ont retrouvé leurs jambes et ont pris les défenseurs russes par surprise à quelques occasions - générant plusieurs chances de marquer sans toujours en profiter.

Ils ont aussi multiplié les grosses mises en échec en envoyant les rondelles en fond de territoire et en appliquant une pression constante sur leurs adversaires.

« Nous avons besoin de vitesse parce que c'est un gros défi de remporter ce tournoi sur une glace olympique, a-t-il expliqué. Nous recherchons un ensemble complet de qualités chez un joueur. Ce soir, nous avons utilisé notre vitesse pour les forcer à prendre de mauvaises décisions.

« Nous tenterons de corriger quelques détails et de refermer le centre de la patinoire. Nous devrons ramener la même énergie mardi et nous renverserons la vapeur. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.