Skip to main content

Sergei Kostitsyn procure un gain de 5-4 au Canadien face aux Capitals

LNH.com @NHL

MONTREAL - Guy Carbonneau doit à Sergei Kostitsyn sa participation au match des étoiles, dans deux semaines. Le cadet des frangins a réussi à 21,2 secondes de la fin du troisième vingt le but qui a procuré un gain de 5-4 au Canadien face aux Capitals de Washington, samedi, au Centre Bell.

Au moment où il était mis en échec, Kostitsyn a déjoué le gardien Brent Johnson à l'aide d'un lancer qui lui a glissé entre les jambières.

Le Canadien aura donc un cinquième représentant au match des étoiles. L'entraîneur va accompagner les quatre joueurs qui ont été élus par les amateurs: Alex Kovalev, Andrei Markov, Mike Komisarek et Carey Price. Il va seconder Claude Julien qui va diriger les étoiles de l'Association Est.

Samedi, le Tricolore a marqué à quatre reprises au cours du dernier vingt, qui a été fertile en émotion pour la salle comble de 21 273 spectateurs sur place.

Tomas Plekanec a dirigé l'attaque avec ses huitième et neuvième de la campagne. Robert Lang, son 16e, et Andrei Kostitsyn, son 13e, ont aussi apporté leur contribution.

Alexander Semin, ses 15e et 16e, Tomas Fleischmann, son 13e, et Mikael Nylander, ont répliqué du côté des Caps, qui ont raté la chance d'assurer la présence à la classique des étoiles de leur entraîneur Bruce Boudreau.

Le 25e succès de la saison du Canadien lui permet de boucler la mi-saison avec une récolte de 56 points. C'est huit de plus qu'après 41 matchs, la saison dernière.

Jaroslav Halak a remporté son duel face à Brent Johnson. Les gardiens ont été confrontés à 35 lancers chacun.

Ca patine

Le début de soirée a été tout en attaque, les défenseurs et les gardiens en ont eu plein les bras. La foule a été tenue en haleine, tant il y a eu d'occasions de marquer. Halak et Johnson ont été alertes, ne cédant qu'une fois chacun sur 25 lancers au total du premier vingt.

Le gros trio des Caps, formé des Nicklas Backstrom, Alexander Ovechkin et Semin, a été fort menaçant. Semin a ouvert le score à 7:59, en faisant dévier le tir en provenance de la ligne bleue de Mike Green.

Plekanec a créé l'égalité en infériorité numérique, à 9:20. Filant sur le flanc droit, le Tchèque a pris de vitesse la défense ainsi que Johnson qu'il a surpris d'un lancer des poignets.

La deuxième moitié du premier vingt et le début de deuxième tiers ont été moins animés. L'action a repris peu de temps avant la pénalité qu'a écopée Donald Brashear. Matt D'agostini a vu Johnson le priver d'un but en s'étirant de tout son long après avoir bloqué le tir initial de Roman Hamrlik.

Quelques instants plus tard, Semin a soutiré le disque au vétéran Patrice Brisebois en territoire du CH avant de s'amener seul devant Halak, qu'il a habilement déjoué.

Tom Kostopoulos a par la suite raté la meilleure chance des siens, voyant sa frappe heurter le poteau à la gauche de Johnson.

En deuxième, c'est le Canadien qui a eu l'avantage 13-12 dans les lancers. Alex Kovalev a obtenu quatre tirs des siens tandis que Ovechkin a mis à l'épreuve Halak cinq fois à lui-seul.

Explosion

L'offensive s'est éclatée en amorce de troisième période, les équipes marquant quatre fois au cours des 4:31 premières minutes.

Le Tricolore a pris les devants pour la première fois en profitant de deux jeux de puissance. Lang et Andrei Kostitsyn ont fait 3-2 en l'espace de 43 secondes. Sur la séquence du but d'Andrei, son frère Sergei lui a refilé le disque en "bottant" la rondelle du pied droit.

Fleischmann a créé l'impasse à 4:15, mais 16 secondes de jeu plus tard Plekanec redonnait l'avance aux siens. Il a profité de la passe de Max Pacioretty et de l'effort de Kovalev face à un rival le long de la bande en entrée de zone.

Les Caps n'avaient pas dit leur dernier mot. Nylander a été crédité du quatrième but des siens, inscrit pendant un jeu de puissance à 12:21, la rondelle venant du bâton de Ovechkin l'atteignant à la jambe gauche.

En voir plus