Skip to main content

Sergei Kostitsyn dit que la querelle avec Grabovski est loin d'être finie

LNH.com @NHL

MONTREAL - Mais quelle mouche a piqué Sergei Kostitsyn? Il ne peut plus blairer son compatriote bélarusse Mikhail Grabovski. Ils étaient pourtant d'inséparables compagnons quand Grabovski était dans l'uniforme du Canadien.

"Je le détestais même la saison dernière, a révélé Sergei Kostitsyn, qui était en verve après le match contre les Maple Leafs. Il parle beaucoup trop. Il a dit de mauvaises choses dans les journaux russes à l'endroit de mon frère et de moi, a ajouté Kostitsyn. C'est la raison pour laquelle je ne veux plus rien savoir de lui."

Kostitsyn a dit qu'il est en brouille avec Grabovski depuis avant qu'il ne déserte le CH au cours d'in périple de l'équipe sur la côte ouest américaine.

C'est la deuxième fois en autant de matchs qu'il tente de s'en prendre à lui sur la glace.

"Je l'ai invité à se battre, mais il a eu peur, a-t-il avancé. Il s'est caché derrière le juge de lignes."

Sergei a été on ne peut plus clair quand on lui a demandé si la querelle aurait une suite à l'occasion du prochain duel entre les Maple Leafs et le Canadien.

"Oui", a-t-il lancé.

A suivre, donc.

Quant à Guy Carbonneau, il a eu une bonne répartie quand on lui a demandé de parler de son ancien joueur.

"Je n'avais rien à dire à son endroit quand il était avec nous. Je n'en dirai pas plus ce soir."

Carbonneau n'a pas été plus impressionné par le style des Leafs, qui ont joué la carte de l'intimidation.

"Je ne crois pas à ce style et je suis toujours content quand on bat une équipe qui tente de le préconiser", a-t-il souligné.

Il était davantage enclin à parler des succès à l'attaque du Tricolore, qui a marqué 18 buts dans ses trois dernières victoires.

"La confiance a un peu à voir, c'est sûr, mais il y a également la chance. Tout fonctionne à merveille pour nous. Mercredi à New York, Andrei Kostitsyn a raté le filet et Robert Lang n'a eu qu'à loger la rondelle dans l'ouverture béante. La même chose s'est produite ce soir sur la séquence du but de Sergei Kostitsyn, à la suite du tir raté de Patrice Brisebois."

Carbo a expliqué avoir fait appel au jeune Yannick Weber à la place de Steve Bégin parce que le vétéran Bégin combat un début de grippe.

En voir plus