Skip to main content

Selanne mène la liste des joueurs élus au Temple de la renommée

Dave Andreychuk, Mark Recchi et Paul Kariya les autres anciens joueurs de la LNH élus au Panthéon; Danielle Goyette, Jeremy Jacobs et Clare Drake également intronisés

par LNH.com @NHL / LNH.com

Teemu Selanne, qui a établi un record de la LNH pour le nombre de buts par une recrue et a inscrit 684 filets en 21 ans de carrière, a été élu au Temple de la renommée du hockey, lundi, à sa première année d'admissibilité.

Les autres qui seront intronisés au Temple en novembre sont les joueurs Dave Andreychuk, Mark Recchi, Paul Kariya, la joueuse canadienne Danielle Goyette, et le propriétaire des Bruins de Boston Jeremy Jacobs et l'ancien entraîneur de l'Université de l'Alberta Clare Drake dans la catégorie de bâtisseurs.

Selanne a marqué 76 buts avec les Jets de Winnipeg en 1992-93, à sa première campagne dans la LNH après s'être amené en Amérique du Nord en provenance de la Finlande. Il a donc fait voler en éclats la marque précédente de 53, établie par un autre membre du Temple de la renommée, Michael Bossy des Islanders de New York, qui avait totalisé 53 buts en 1977-78. Selanne a aussi réédité le record des points par une recrue (132). Personne n'est venu près de surpasser ces marques par la suite.

Bien que l'attaquant finlandais ne soit jamais venu près d'afficher la même production au cours des saisons qui ont suivi, il a marqué 51 buts pour les Ducks d'Anaheim en 1996-97 et 52 la saison suivante. Il a par ailleurs connu une campagne de 48 buts avec les Ducks en 2006-07, aidant alors Anaheim à remporter la Coupe Stanley pour la première fois dans l'histoire du club.

Selanne a pris sa retraite après la saison 2013-14. Il occupe le 11e rang dans l'histoire de la LNH pour les buts (684) et la 15e place pour les points (1457). Il est troisième pour les buts en avantage numérique (255), à égalité au troisième rang pour les filets vainqueurs (110), quatrième pour les points en avantage numérique (588) et 25e pour les matchs disputés (1,451).

En plus de décrocher la Coupe Stanley avec Anaheim, Selanne s'est vu octroyer le trophée Calder à titre de recrue de l'année en 1993, le trophée Maurice Richard remis au meilleur buteur de la Ligue en 1999 et le trophée Masterton en 2006. Il a par ailleurs obtenu quatre médailles olympiques, notamment le bronze à Sotchi aux Jeux de 2014 quand, à 43 ans, il a amassé six points et a été élu joueur le plus utile à son équipe.

Selanne fait partie des 100 plus grands joueurs de l'histoire de la LNH présentés par Molson Canadian et il est le deuxième joueur né en Finlande à être élu au Temple de la renommée, après Jari Kurri.

*****

Andreychuk a inscrit 274 de ses 640 buts en avantage numérique - un record de la LNH.

Andreychuk, qui était le capitaine du Lightning de Tampa Bay lorsque cette équipe a remporté la seule Coupe Stanley de son histoire en 2004, était le seul joueur à la retraite ayant marqué 600 buts ou plus qui ne faisait pas encore partie du Temple de la renommée. Il a été élu à sa neuvième année d'admissibilité.

Les Sabres de Buffalo ont sélectionné Andreychuk au 16e rang du repêchage 1982 de la LNH et l'attaquant a trouvé le fond du filet 38 fois à sa deuxième campagne. Cet athlète de 6 pieds 4 pouces et 220 livres se distinguait par sa façon de se frayer un chemin jusqu'au filet adverse et par sa capacité à marquer des buts régulièrement.

Andreychuk a été le meneur de la LNH pour les buts en avantage numérique en 1991-92, alors qu'il a inscrit 28 de ses 41 filets pendant un jeu de puissance. Il a marqué 54 buts en 1992-93, dont 25 en 31 matchs après avoir été échangé aux Maple Leafs de Toronto, et il a encore une fois été le meilleur buteur de la Ligue en supériorité numérique, avec 32.

Andreychuk a enregistré 53 buts avec Toronto en 1993-94, mais il n'en a jamais totalisé plus de 28 en une saison par la suite. Il est passé aux Devils du New Jersey, puis aux Bruins de Boston et à l'Avalanche du Colorado, pour ensuite retourner chez les Sabres et aboutir avec Tampa Bay en 2001-02. Andreychuk a été nommé capitaine du Lightning en 2002-03 et il a vu le commissaire de la LNH Gary Bettman lui remettre la Coupe Stanley après que Tampa Bay eut battu les Flames de Calgary 2-1 lors du septième match de la Finale du printemps 2004.

*****

Mark Recchi a remporté la Coupe Stanley avec trois équipes au fil de sa carrière de 22 années et qui est le 12e meilleur pointeur dans l'histoire de la LNH.

Recchi était le seul joueur à la retraite ayant marqué plus de 500 buts et ayant complété sa carrière avec plus de 1500 points à ne pas encore faire partie du Temple de la renommée. Il a été élu à sa quatrième année d'admissibilité.

Il a soulevé la Coupe Stanley pour la première fois en 1991, avec les Penguins de Pittsburgh, après avoir affiché une production de 113 points (40 buts, 73 aides) en saison régulière et de 34 points (10 buts, 24 aides) en séries éliminatoires. Il a raflé la Coupe encore une fois 15 ans plus tard avec les Hurricanes de la Caroline, qui avaient fait son acquisition au moyen d'une transaction réalisée vers la fin de la saison, et il a couronné sa carrière en aidant les Bruins de Boston à remporter le championnat en 2011.

Il a pris sa retraite par la suite, complétant sa carrière avec un total de 1533 points (577 buts, 956 aides) en 1652 matchs du calendrier régulier, et 147 points (61 buts, 86 aides) en 189 rencontres éliminatoires. Recchi a connu des saisons consécutives de plus de 100 points (123 et 107) avec les Flyers de Philadelphie, en 1992-93 et 1993-94, et il a été choisi au sein de la deuxième équipe d'étoiles trois saisons d'affilée, de 1991-92 à 1993-94.

*****

Kariya a été choisi trois fois au sein de la première équipe d'étoiles de la LNH avant que sa carrière n'ait été écourtée en raison des blessures.

Après que Kariya eut remporté le trophée Hobey Baker et mené l'Université du Maine à la conquête du championnat de la NCAA en 1992-93, les Ducks d'Anaheim l'ont sélectionné au quatrième rang du repêchage 1993 de la LNH. Il a rejoint les Ducks en 1994-95 et il a alors récolté 39 points (18 buts, 29 aides) en 47 matchs. Kariya s'est vu attribuer le trophée Lady Byng, remis au joueur s'étant distingué par son niveau de jeu et son esprit sportif, et il a été choisi au sein de la première équipe d'étoiles à chacune de ses deux saisons suivantes, alors qu'il a établi des sommets en carrière pour les buts (50) et les points (108) en 1995-96.

Kariya a de nouveau été élu au sein de la première équipe d'étoiles en 1998-99, après avoir connu une campagne de 39 filets et 101 points. Il a été le capitaine des Ducks de 1996-97 à 2002-03 et a aidé Anaheim à atteindre la Finale de la Coupe Stanley au printemps 2003, l'équipe s'inclinant alors en sept matchs devant les Devils du New Jersey.

Il a également aidé le Canada à décrocher la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City.

Après avoir disputé une saison avec l'Avalanche du Colorado, Kariya a s'est aligné avec les Predators de Nashville en 2005-06, avec qui il a établi des records d'équipe pour les mentions d'aide (54) et les points (85) en 2005-06. Il a ensuite porté l'uniforme des Blues de St. Louis pendant trois saisons. Au fil de sa carrière, Kariya a dû composer avec plusieurs commotions cérébrales. Il a raté la saison 2010-11 au complet alors qu'il souffrait d'un syndrome post-commotion cérébrale, puis on lui a signifié qu'un retour au jeu s'avérerait trop risqué. Il a annoncé qu'il prenait sa retraite le 29 juin 2011.

Il aura quand même récolté un point par match en moyenne durant sa carrière, alors qu'il a totalisé 989 points (402 buts, 587 aides) en 989 matchs.

*****

Goyette, 51 ans, a joué pour l'équipe nationale canadienne pendant 15 ans, de 1992 à 2007, et a participé à trois Jeux olympiques et neuf Championnats du monde de la FIHG. Elle a remporté la médaille d'or à deux reprises aux Jeux olympiques et huit fois sur neuf au Championnat du monde.

Elle avait 41 ans quand elle a participé à ses derniers Championnats du monde en 2007, et elle a récolté plus de points dans ce tournoi (11) que lors de son premier championnat en 1992 (10) à l'âge de 26 ans.

Au moment de sa retraite en 2007, l'originaire du petit village de Saint-Nazaire au Québec était deuxième sur la liste des meilleurs buteurs aux Olympiques avec 15 buts en carrière, quatrième pour les points au Championnat du monde avec 68 et troisième pour les buts au Championnat du monde avec 37.

*****

Clare Drake, un natif de Yorkton en Saskatchewan, a remporté le championnat national canadien six fois pendant ses 28 saisons comme entraîneur du hockey masculin des Golden Bears de l'Université d'Alberta.

Jeremy Jacobs est le propriétaire des Bruins de Boston depuis 1975, et a servi comme le président du Bureau des gouverneurs de la LNH depuis 2007.

En voir plus