Skip to main content

Seattle devrait présenter sa candidature à la LNH bientôt

La 32e équipe, l'obstruction à l'endroit des gardiens, l'aréna des Islanders parmi les sujets abordés par le commissaire Bettman samedi

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

TAMPA -- Le groupe de propriétaires qui aimerait être à la tête d'une équipe d'expansion de la LNH à Seattle devrait normalement présenter sa candidature bientôt.

« Les bonnes gens de Seattle qui sont possiblement en quête d'une équipe d'expansion nous ont dit qu'ils travaillent sur une proposition de candidature et ils s'attendent à pouvoir la présenter dans un avenir relativement rapproché », a déclaré le commissaire de la LNH Gary Bettman à l'occasion de sa conférence de presse, qui précédait la tenue du concours d'habiletés GEICO 2018 du Match des étoiles de la LNH, samedi au Amalie Arena.

Un groupe mené par Jerry Bruckheimer, un producteur à Hollywood, et David Bonderman, chef de la direction d'une société d'investissement privé, ont reçu la permission du bureau des gouverneurs de la LNH, le 7 décembre dernier, de déposer une candidature pour obtenir une équipe d'expansion.

L'équipe coûterait 650 millions $ et le commissaire Bettman a déclaré que LNH n'envisage que la candidature de Seattle en vue d'une possible expansion. Le plus tôt qu'une équipe pourrait commencer à jouer est à l'occasion de la saison 2020-21 de la LNH, moment où on s'attend à ce que les rénovations dont l'aréna de Seattle a besoin soient terminées.

« L'échéancier en vue du dépôt d'une candidature, d'une campagne d'abonnements de saison, dépend d'eux en bonne partie, a indiqué le commissaire Bettman. Nous pourrons répondre dans la mesure où nous obtiendrons l'information assez rapidement, peu importe quel est l'échéancier, afin de pouvoir passer par le processus nécessaire.

« Je ne veux pas spéculer [en ce qui a trait à un échéancier] parce qu'à ce moment-là, le cadran va se mettre en marche, et ceci est davantage une affaire de processus que de temps. »

Le commissaire Bettman s'est dit d'avis que si Seattle se voyait accorder la 32e concession dans la LNH, il s'attendrait à ce que le groupe veuille que les mêmes règles pour le repêchage d'expansion de la LNH soient en vigueur que celles qui ont été accordées aux Golden Knights de Vegas. Ceux-ci se sont amenés dans la Ligue en tant que 31e équipe cette saison et se trouvent au sommet du classement de l'Association de l'Ouest avec 68 points en 48 matchs.

Les 30 équipes déjà en place avaient le choix de protéger sept attaquants, trois défenseurs et un gardien, ou encore huit patineurs sans égard à leur position et un gardien, afin de les empêcher d'être réclamés lors du repêchage d'expansion.

Les règles ont permis à Vegas de choisir le gardien Marc-André Fleury et l'attaquant James Neal, qui représentent les Golden Knights lors de la fin de semaine du Match des étoiles Honda 2018 de la LNH.

Video: Exclusivité LNH.com: Marc-André Fleury

Vegas a aussi sélectionné celui qui est son meilleur marqueur à l'heure actuelle, Jonathan Marchessault (46 points), des Panthers de la Floride, et son meilleur buteur, William Karlsson (27 buts), des Blue Jackets de Columbus, après que ceux-ci eurent été laissés sans protection.

« Je n'ai aucun doute que s'il y a une autre équipe d'expansion, ils vont insister pour avoir les mêmes clauses, a affirmé le commissaire Bettman. Je crois que c'est parfaitement clair. »

L'obstruction à l'endroit des gardiens

Le commissaire Bettman a indiqué qu'un groupe, composé de membres du département des opérations hockey de la LNH, d'officiels, d'entraîneurs et de directeurs généraux qui sont ici, s'est réuni samedi afin de discuter des règles régissant l'obstruction à l'endroit des gardiens et le recours à la reprise vidéo, dans l'espoir d'en arriver à une résolution concrète.

Il a déclaré que les règles concernant l'obstruction et le recours à la vidéo ont semé quelque peu la confusion et il a dit croire que c'est rendu au point où tout le monde se casse trop la tête lors de l'analyse des vidéos.

« L'intention, dans les cas d'obstruction sur le gardien surtout, c'était, 'Avez-vous manqué quelque chose ?' et non pas 'Pouvez-vous fouiller jusqu'au moment de trouver quelque chose qui permettra de renverser la décision', a expliqué le commissaire Bettman. Et je pense que le consensus dans la salle, c'est qu'il s'agirait davantage d'inciter les officiels à revenir à la base. Regardez bien, mais ne cherchez pas à mort. Il faut tenir pour acquis que la décision sur la patinoire était la bonne, à moins qu'il y ait une bonne raison de la renverser, sans être obligé de fouiller à outrance. »

Le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly, qui a participé à la réunion ayant trait à l'obstruction à l'endroit des gardiens, a indiqué que les gens dans la salle ont eu droit à un cours de recyclage sur la terminologie du règlement et son intention de départ. Tous les officiels de la LNH y auront droit aussi.

Le commissaire au Nassau Coliseum rénové

Le commissaire Bettman a fait savoir qu'il a visité le Nassau Coliseum rénové, la semaine dernière, en raison de la possibilité que les Islanders de New York y disputent quelques matchs à domicile à compter de la saison prochaine jusqu'à ce que leur nouvel aréna au Belmont Park soit prêt.

Les Islanders ont joué au Nassau Coliseum à Uniondale, New York de 1972 à 2015 avant de déménager au Barclays Center à Brooklyn. Ils prévoient bâtir un aréna à Elmont, mais on ignore pendant combien de temps et le nombre de matchs qu'ils disputeront au Barclays Center en attendant.

« Il y a un éventail de choses qui doivent être mises à jour, qu'il s'agisse des vestiaires, des installations d'entraînement et des choses du genre, a déclaré le commissaire Bettman. On a apporté des bonnes retouches au Nassau Coliseum quant à son apparence, mais ça reste le Nassau Coliseum, alors tout ce qui pourrait avoir lieu ou non à cet endroit devra l'être sur une base temporaire. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.