Skip to main content

Sean Couturier est prêt à prendre Nolan Patrick sous son aile

L'attaquant des Flyers de Philadelphie sait très bien ce qui attend le jeune espoir de l'organisation

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Sean Couturier sait très bien ce que le jeune Nolan Patrick s'apprête à vivre en amorçant sa carrière dans l'uniforme des Flyers de Philadelphie avec l'étiquette de choix de première ronde.

Sélectionné au huitième échelon lors du repêchage de 2011, l'attaquant maintenant âgé de 24 ans avait fait le saut dans la LNH dès la saison suivante au sein d'une formation qui comptait sur plusieurs vétérans.

Bien entouré, il avait amassé 27 points, dont 13 buts, en 77 rencontres en plus de briller dans un rôle défensif en maintenant un différentiel de plus-18.

Le scénario sera quelque peu différent pour Patrick, le deuxième choix du dernier encan, puisqu'il donnera ses premiers coups de patin avec une formation beaucoup plus jeune qui ne compte pas nécessairement sur des vétérans de la trempe des Jaromir Jagr, Chris Pronger et Daniel Brière sur lesquels Couturier a pu compter à son arrivée chez les Flyers.

« Quand je suis arrivé, nous avions une équipe plus mature, a expliqué Couturier lorsque rencontré au Boot Camp, un tournoi caritatif. Ç'a été plus facile de m'intégrer dans l'équipe parce que j'étais un peu sous le radar.

« [Nolan] aura plus d'attention sur lui parce que tout le monde s'attend à ce qu'il devienne le leader de l'équipe dans les prochaines années, mais il devra rester lui-même et se concentrer sur les choses qu'il peut contrôler. »

De l'attention, il y en aura. Mais Patrick commence à y être habitué.

Tout au long d'une saison où il a été limité à 33 matchs (20 buts, 26 aides) à cause de différentes blessures, le joueur de centre longtemps pressenti comme le tout premier choix du repêchage 2017 a constamment été au coeur des discussions.

Il a finalement été coiffé par le Suisse Nico Hischier (Devils du New Jersey) au premier rang, mais reste que les attentes sont très élevées envers celui qui a amassé 102 points (41 buts, 61 aides) en 72 rencontres à sa deuxième campagne dans Ligue de l'Ouest.

Couturier, qui avait enregistré 96 points à ses deux dernières saisons dans la LHJMQ, sait ce qui l'attend et sera là pour l'épauler à sa manière.

« Je ne suis pas un gars qui parle beaucoup, mais s'il peut regarder ma façon de jouer; je suis un joueur responsable dans les deux sens de la patinoire, a expliqué Couturier. Souvent, les jeunes manquent un peu de maturité dans leur défensive. Je vais essayer de montrer l'exemple. »

Compétition interne

Même s'il agira un peu comme un mentor auprès de Patrick, Couturier risque également de lui faire la lutte pour le poste de centre du deuxième trio laissé vacant en raison de la transaction qui a envoyé Brayden Schenn aux Blues de St. Louis en retour de Jori Lehtera en juin.

Il sera intéressant de voir auquel des deux joueurs les Flyers confieront le mandat de remplacer Schenn, qui a terminé au troisième rang des pointeurs de l'équipe (55) et au deuxième chez les marqueurs avec 25 buts.

Il serait certainement audacieux de mettre Patrick dans cette position dès le début de la saison et c'est pourquoi Couturier se dit prêt à occuper un rôle plus offensif.

« J'ai déjà beaucoup de responsabilités à cinq contre cinq, mais c'est certain qu'en avantage numérique, ça laisse un gros trou au centre, a-t-il laissé entendre. J'espère avoir une chance en supériorité, mais on verra bien ce qui se produira.

« L'image de l'organisation a beaucoup changé depuis que [le directeur général] Ron Hextall est là. Il investit beaucoup dans le repêchage et dans le développement des jeunes et c'est le moment qu'ils aient leur chance. Il y a un bel avenir à Philadelphie et c'est très excitant de faire partie de ça. »

En voir plus