Skip to main content

Scott Gomez et Matt D'Agostini, de retour mardi chez le Canadien

LNH.com @NHL

BROSSARD - Le Canadien a un gros mois de décembre sur les bras, avec 17 matchs au programme, dont 11 à l'étranger. Les retours en renfort des attaquants Scott Gomez et Matt D'Agostini, mardi, arrivent au bon moment, trois jours après celui du défenseur Jaroslav Spacek, samedi.

De retour à l'entraînement, lundi, après avoir raté quatre matchs en raison d'une blessure à l'aine, Gomez devrait renouer avec l'action face aux Maple Leafs de Toronto, comme il l'avait laissé entendre dans la courte déclaration qu'il a faite, en français, au Réseau des sports (RDS), samedi.

Gomez a pivoté la deuxième unité en compagnie de Travis Moen et de Max Pacioretty, lundi, au Complexe sportif Bell.

L'entraîneur Jacques Martin a confirmé la présence dans la formation de D'Agostini, qui a manqué tout le mois de novembre à la suite de la percutante mise en échec que lui a appliquée Andrew Ladd, des Blackhawks de Chicago, le 30 octobre. L'ailier droit a subi une commotion cérébrale, mais c'est la blessure à un genou qu'il s'est également infligée sur la même séquence qui l'a contraint à l'inactivité le plus longtemps. Il avait seulement un but à sa fiche, au moment où il s'est blessé.

Lundi, D'Agostini a évolué à la droite de Glen Metropolit et de Kyle Chipchura au sein du quatrième trio.

Martin a également révélé que le défenseur Hal Gill, absent depuis 12 matchs en raison d'un os fracturé à un pied, avait reçu le feu vert afin de reprendre l'entraînement avec le groupe dès mardi.

"Tout cela est positif, compte tenu de la tâche qui nous attend en décembre", a-t-il relevé.

On espère que Benoît Pouliot, acquis du Wild du Minnesota la semaine dernière, puisse s'entraîner avec ses nouveaux coéquipiers cette semaine. Pouliot récupère d'une blessure au poignet droit.

Quant à l'ailier Andrei Kostitsyn, blessé à un pied, son absence pourrait se prolonger. Kostitsyn a patiné légèrement en survêtement pour la première fois en une semaine, lundi, après la séance d'entraînement.

Le CH s'est mieux tiré d'affaire qu'on l'estimait malgré la perte de plusieurs éléments de premier plan. Mais Martin va saluer volontiers les retours des blessés.

"Je ne suis pas complètement satisfait, a-t-il commenté. On aurait pu faire mieux, et on devrait faire mieux. On doit fournir un effort plus constant à chacun des matchs. Ce qu'on a accompli est positif, mais on doit afficher un plus grand sentiment d'urgence en décembre."

Dernièrement, l'équipe s'est serrée les coudes face à l'adversité, comme cela se produit souvent dans le sport. Martin a ainsi pu mieux faire avaler aux joueurs les stratégies qu'il tente d'implanter depuis son arrivée en poste.

"Nous avons affronté de bonnes équipes, et les joueurs ont gagné de la confiance dans le style de jeu qu'on veut les voir pratiquer afin d'obtenir du succès", a-t-il corroboré.

Martin souhaite maintenant voir le Canadien, qui était à cinq points du premier rang de la section Nord-Est avant lundi, passer à une vitesse supérieure, en diminuant les buts accordés aux rivaux, tout en améliorant l'efficacité du jeu de puissance et de l'infériorité numérique.

L'équilibre

Avant d'amorcer cette éreintante séquence, l'entraîneur s'est adressé aux joueurs afin de leur rappeler l'importance de maintenir un "bon équilibre" dans leur vie.

"C'est important qu'ils évitent les distractions et qu'ils centrent tous les efforts sur les matchs. Entre les matchs, on veut qu'ils s'accordent du repos et qu'ils mangent bien", a-t-il souligné.

Carey Price devrait être d'office devant le filet dans un neuvième match d'affilée, mardi. Martin a indiqué que Jaroslav Halak va voir de l'action sous peu.

"Nous allons avoir besoin de nos deux gardiens en décembre", a-t-il résumé.

En bref...

Bob Gainey s'est dit "très heureux" pour les Alouettes, les nouveaux champions de la Coupe Grey au football canadien. En entrevue à une station de radio anglophone montréalaise, le directeur général du Canadien a souligné le professionnalisme de la concession.

"Ils sont d'excellents représentants pour la ville de Montréal, très impliqués dans la communauté."

Gainey a dit que la victoire dramatique que les Alouettes ont signée contre les Roughriders de la Saskatchewan démontre qu'on ne doit jamais baisser les bras.

"Le message de leur remontée est que si vous respectez le plan élaboré et que vous continuez de vous accrocher, de belles choses peuvent se produire."

L'entraîneur Jacques Martin a tenu des propos semblables.

"Les Alouettes croyaient en eux et ils n'ont jamais abandonné. Ils sont venus de l'arrière, et dans ce temps-là on ne sait jamais ce qui peut arriver. ??????a n'a pas été sensationnel comme victoire, mais ils ont remporté les guerres de tranchées à la fin. ??????a démontre la grande force de caractère qui habitait les joueurs."

Martin a entendu le discours que l'entraîneur Mark Treastman a livré aux joueurs, dans le vestiaire.

"On a pu remarquer qu'il entretient une superbe relation avec les joueurs, qui le respectent grandement. Il a fait de l'excellent travail. Il s'est assuré que l'équipe joue à l'intérieur des balises qu'il avait établies. Tout était basé sur l'équipe, pas sur les individus."

Quand on lui a fait remarquer qu'après l'Impact, au soccer, et les Alouettes, les amateurs de sport de Montréal s'attendent à ce que le Canadien complète le triplé de championnats montréalais, au printemps 2010, Martin a répondu: "Ce n'est rien de nouveau".

-

Max Pacioretty est-il en voie d'éclore à l'attaque? Le jeune Américain a amassé au moins un point dans cinq de ses six derniers matchs (deux buts, quatre passes).

Pacioretty, qui vient de célébrer son 21e anniversaire de naissance, aura la chance de se faire valoir, mardi, aux côtés de Scott Gomez.

"Le plus encourageant, c'est que mon temps d'utilisation augmente et ça prouve que l'entraîneur a davantage confiance en moi. C'est ce qu'il y a de plus positif pour moi dans les derniers matchs."

Pacioretty, qui a neuf points en 26 matchs, a passé plus de 20 minutes sur la glace (20:08) pour la première fois de la saison lors de la rencontre contre les Capitals de Washington, samedi. Dans les cinq matchs précédents, son temps de jeu avait oscillé entre 13 et 16 minutes.

En voir plus