Skip to main content

Scott Clemmensen mène les Devils vers un gain de 3-2 en tirs de barrage

LNH.com @NHL

NEWARK, N.J. - Pendant que le gardien vedette Martin Brodeur se remet toujours d'une opération à un coude, Scott Clemmensen prouve qu'il est capable de défendre les filets des Devils du New Jersey sur une base régulière.

"Le personnel d'entraîneurs et ses coéquipiers ont entièrement confiance en lui", a affirmé l'entraîneur en chef Brent Sutter après que Clemmensen eut effectué quatre arrêts en tirs de barrage pour procurer à son équipe une victoire de 3-2 contre les Flyers de Philadelphie, dimanche après-midi.

"Maintenant, il a confiance en ses habiletés et nous avons confiance en lui, a répété Sutter. Il a réalisé d'importants arrêts en tirs de barrage et a livré une solide performance."

Clemmensen, qui a repoussé 27 tirs pendant les 65 premières minutes de jeu, a été intraitable après avoir accordé un but à Mike Richards lors de la première ronde de tirs de barrage. Après avoir amorcé un quatrième match de suite et 12 des 13 dernières rencontres des Devils, il se sent de plus en plus à l'aise.

Il devrait conserver le rôle de gardien numéro un des Devils jusqu'à ce que Brodeur fasse sa rentrée, probablement vers la fin du mois de février.

"Les tirs de barrage représentent tout un défi, a confié Clemmensen, car vous affrontez les meilleurs joueurs de l'équipe adverse. C'est agréable pour les spectateurs, c'est spectaculaire, mais c'est aussi un grand défi que de devoir faire les arrêts dans un tel contexte. J'apprends encore à jouer dans toutes les situations possibles."

Travis Zajac a réussi le but décisif lorsqu'il a logé le disque derrière le gardien Antero Niittymaki lors de la cinquième ronde de tirs de barrage.

"Dès le début, mon intention était de viser du côté du gant, a précisé Zajac au sujet du filet victorieux. J'ai regardé Jamie (Langenbrunner) avant moi (Langenbrunner avait marqué) et j'ai remarqué qu'il (Niittymaki) demeurait profondément dans son but. J'ai alors pensé que je pouvais tirer la rondelle dans la partie supérieure."

"C'était un beau jeu, a loué Sutter en parlant du but de Zajac. Il a effectué une belle feinte et décoché un tir de qualité."

Les Devils (19-9-3) l'ont emporté malgré le fait qu'ils aient laissé filer une avance de 2-0 en deuxième période.

"Lorsque vous menez 2-0, vous ne voulez jamais permettre à vos adversaires de venir de l'arrière, a rappelé Sutter. Nous avons beaucoup trop joué sur les talons en troisième période."

Les Devils ont par ailleurs vaincu les Flyers (18-9-6) pour la première fois en quatre tentatives cette saison et se sont approchés à deux points des Flyers, détenteurs du deuxième rang dans la section Atlantique derrière les Rangers de New York.

Les Devils ont pris les devants à 7:30 de la période médiane pendant une attaque à cinq. Laissé sans surveillance, Patrik Elias a longé la rampe le long du flanc gauche et s'est emparé du retour d'un tir de Zajac pour inscrire son 16e filet de la saison.

Seulement 66 secondes plus tard, Brian Rolston, qui est récemment revenu au jeu après une absence d'un peu plus d'un mois, a inscrit son deuxième but à ses trois dernières rencontres, aidé de David Clarkson et Bobby Holik.

Les Flyers ont réduit l'avance des Devils grâce au 25e but de Jeff Carter, marqué pendant une supériorité numérique alors qu'il restait 2:42 à jouer au deuxième vingt.

Carter a fait sa part lors du but égalisateur, effectuant une passe du revers à Joffrey Lupul qui a inscrit son 12e filet de la saison avec un peu moins de cinq minutes à jouer au temps réglementaire.

Clemmensen a sauvé le match en prolongation lorsqu'il a stoppé un tir à bout portant de Carter avec 1:54 à écouler à la période supplémentaire.

"Chaque fois que je saute sur la patinoire, j'ai le sentiment d'avoir à prouver que je suis capable d'arrêter tout ce qui est dirigé vers moi, a déclaré Clemmensen. Il faut seulement que je sois régulier. Je pense que je démontre que je suis capable de tenir mon bout."

En voir plus