Skip to main content

Scheifele, Lowry et Enstrom de retour au jeu pour les Jets

Les trois joueurs sont de retour au jeu et donneront un coup de pouce à Winnipeg en vue des séries éliminatoires

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

WINNIPEG - Mark Scheifele, Adam Lowry et Toby Enstrom effectueront un retour au jeu pour les Jets de Winnipeg contre les Stars de Dallas, au Bell MTS Place dimanche (19 h 30 HE, SN, TVA Sports, FS-SW, NHL.TV).

Scheifele, un joueur de centre, a raté cinq matchs en raison d'une blessure au haut du corps. Lowry, un centre lui aussi, a manqué 19 parties et 27 des 29 derniers affrontements des siens à cause d'une blessure au haut du corps. Enstrom, un défenseur, s'est absenté pour quatre rencontres et dans huit des neuf dernières parties, lui qui est ennuyé par une blessure au bas du corps.

Chacun a participé à un entraînement complet avec contacts dimanche.

« C'est vraiment une possibilité », a dit Scheifele à propos d'affronter les Stars. « Je me sens bien. C'est agréable d'enfin pour s'entraîner avec les gars, donc c'est un pas dans la bonne direction. »

« Je pense que ça dépend de comment je me sentirai demain matin en me réveillant. Tu reçois enfin des contacts, donc tu dois voir comment tu te sentiras le jour suivant. »

Les Jets sont deuxièmes dans la section Centrale, 10 points derrière les Predators de Nashville et sept points devant le Wild du Minnesota.

Les nouvelles n'étaient cependant pas toutes positives samedi.

Le défenseur Dmitry Kulikov sera opéré au dos dans les prochains jours et il faudra huit semaines avant que les Jets en sachent plus sur son état de santé, selon l'entraîneur Paul Maurice. Kulikov s'est reblessé au dos contre les Devils du New Jersey le 8 mars et n'a pas joué depuis.

Cela dit, l'alignement des Jets contre les Stars sera très différent par rapport à celui de la défaite de 3-1 contre Nashville mardi.

Winnipeg comptera sur les retours de cinq des neuf joueurs qui étaient absents en raison de blessures plus tôt cette semaine.

Le défenseur Jacob Trouba, qui a raté 20 matchs en raison d'une blessure à la cheville, et le centre Paul Stastny, qui a manqué une rencontre à cause d'une blessure au haut du corps, sont revenus au jeu dans la victoire de 6-2 contre les Blackhawks de Chicago jeudi.

Le centre Matt Hendricks (six à huit semaines ; bas du corps), Kulikov et les gardiens Steve Mason (deux à trois semaines ; genou) et Michael Hutchinson (non déterminé ; commotion cérébrale) sont encore à l'écart du jeu.

Scheifele, qui a 51 points (21 buts, 30 assistances) en 50 matchs cette saison, a raté 16 parties entre le 29 décembre et le 6 février en raison d'une blessure au haut du corps différente de celle qui l'affecte présentement. Il est entré en collision avec son coéquipier Blake Wheeler le 6 mars contre les Rangers de New York.

« Dès que c'est arrivé et que j'ai quitté le match, j'ai su que ce ne serait pas une blessure qui me tiendrait à l'écart longtemps, a expliqué Scheifele. J'ai été absent plus longtemps auparavant et rater cinq matchs, c'est différent, mais tu veux tout de même retrouver tes jambes et t'habituer à batailler de nouveau. »

Retrouver un niveau de combattivité élevé sera le plus important pour Lowry, qui pivote normalement le trio à caractère défensif des Jets.

Il a raté huit matchs entre les 7 et 25 janvier, est revenu pour deux rencontres, le 30 janvier contre le Lightning de Tampa Bay et le 1er février contre les Golden Knights de Vegas, mais il est absent depuis.

« Tu ne veux jamais dire que tu es revenu trop rapidement et je ne crois pas que j'ai fait », a dit Lowry, qui a 14 points (huit buts, six aides) en 35 matchs. « Ça finit par peser sur toi. Tu as hâte de revenir au jeu. En même temps, tu dois être intelligent, car il y a un objectif à long terme, et c'est d'être prêt et en santé pour les séries éliminatoires. »

Lowry sait que le niveau de compétitivité des matchs a augmenté durant son absence.

« Il y aura certainement de la rouille, a-t-il avoué. J'espère revenir au jeu comme Jacob l'a fait et récolter quelques assistances en première période et bien me sentir pour le reste du match. Le but est de retrouver ton synchronisme et c'est difficile de simuler l'aspect physique d'un match à l'entraînement. »

« Il reste trois semaines avant la fin de la saison régulière, donc je pense qu'il reste amplement de temps pour retrouver le rythme. Je ne m'attends pas à ce que ce soit magique et à retrouver mes repères dès le premier match. Il faut simplement se préparer pour le premier match des séries éliminatoires. Je dois m'assurer d'être fin prêt pour sortir fort dès le début des séries. »

Maurice était optimiste à propos des retours imminents de Scheifele et Lowry.

« Ils se sentent très bien, a-t-il dit. Le dernier élément de la réadaptation d'un joueur est la confiance. Il y a une différence entre un joueur qui énumère tout ce qui ne va pas, mais qui pense pouvoir jouer, et un joueur qui entre dans ton bureau, comme Trouba l'a fait, en te disant qu'il est prêt à jouer et qu'il veut jouer. Nous aimerions que ce soit le cas avec tous nos joueurs, qu'ils retrouvent ce niveau de confiance et puissent délaisser le côté médical. »

Maurice a affirmé qu'Enstrom est une option pour dimanche, mais que son statut est difficile à déterminer en raison de la nature de sa blessure.

« Sa tolérance à la douleur est très élevée et c'est une question d'endurer la douleur, ce n'est pas une blessure qui pourrait nécessairement s'aggraver, a précisé Maurice. Nous lui avons donné beaucoup de repos. S'il juge qu'il peut jouer avec la douleur, il sera en uniforme. »

Les Jets, qui montrent une fiche de 10-4-1 à leurs 15 plus récents affrontements, ont eu le luxe de pouvoir être prudents avec leurs joueurs blessés en grande partie grâce aux attaquants Wheeler et Patrik Laine.

Wheeler mène les marqueurs de Winnipeg avec 78 points et ses 60 assistances sont le total le plus élevé dans la LNH. Laine est deuxième dans la Ligue avec 41 buts, un seul derrière l'attaquant des Capitals Alex Ovechkin. Il a 24 points (16 buts, huit passes) au cours d'une série de 14 matchs avec au moins un point, la plus longue séquence active du genre dans la LNH et la plus longue dans l'histoire de la LNH pour un adolescent.

Maurice a dit qu'il essaie de garder la concentration de ses troupiers sur les performances à court terme et ce ne sera pas différent contre les Stars, qui occupent la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Ouest et ont 10 points de retard sur les Jets dans la section Centrale.

« Nous sommes parvenus à rester en bonne posture, a dit Maurice. C'est toujours précaire dans la section Centrale, mais nous avons une approche au jour le jour depuis le début de l'année. Nous n'avons pas parlé du portrait des séries et des dommages que nous pourrions causer à une autre équipe une fois rendus là. Nous nous concentrons sur notre façon de jouer. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.