Skip to main content

San Jose blanchit les Predators dans le match no 7

Les Sharks feront face aux blues en finale de l'Association de l'Ouest

par Eric Gilmore / Correspondant LNH.com

SAN JOSE - Joe Pavelski et Joel Ward ont marqué en première période, Martin Jones a effectué 20 arrêts et les Sharks de San Jose ont blanchi les Predators de Nashville 5-0 lors du septième et ultime match de la série de deuxième ronde des éliminatoires de la Coupe Stanley de l'Association de l'Ouest, jeudi, au SAP Center.

Les Sharks participeront à la finale de l'Association de l'Ouest pour la quatrième fois de leur histoire et une première depuis 2011. Ils feront face aux Blues de St. Louis lors du premier match dimanche (20 h (HE) TVA Sports, NBCSN, CBC).

 

San Jose a donc remporté ses quatre matchs à domicile au cours de la série et montre un dossier parfait de huit victoires en autant de matchs à domicile face à Nashville lors des séries de fin de saison. Les Sharks montrent une fiche de 5-1 au SAP Center au cours des présentes séries après avoir compilé un dossier de 18-20-3 à domicile en saison régulière.

Video: Les Sharks dominent Nashville 5-0 dans le match no 7

« Tout le monde répétait à quel point nous étions mauvais à la maison, a noté le centre des Sharks Joe Thornton. Au cours de cette petite séquence, nous avons été plutôt bons. C'est agréable à voir. »

Logan Couture a marqué tôt au deuxième vingt et a aussi récolté deux aides, lui donnant 11 points, dont six buts, dans cette série, ce qui constitue un record d'équipe. Il occupe le premier rang de la ligue en séries avec 17 points. Thornton et Patrick Marleau ont touché la cible en troisième période.

Jones a réalisé 12 de ses 20 arrêts au troisième tiers pour signer le premier blanchissage de sa carrière dans la LNH.

Le gardien de Nashville Pekka Rinne a accordé cinq buts sur 26 lancers et a cédé sa place à Carter Hutton avec 16:06 à écouler après le but de Marleau qui portait la marque 5-0.

Les Sharks avaient été dominés 32-18 au chapitre des tirs au but lors de leur défaite de 4-3 en prolongation dans le match no 6 lundi au Bridgestone Arena. Ils subissaient alors une troisième défaite de suite au domicile des Predators. L'histoire a été différente jeudi alors que San Jose a décoché 17 tirs au but contre seulement trois en première période et en a profité pour s'emparer d'une avance de 2-0 grâce aux buts de Pavelski et Ward.

« Ils ont formé la meilleure équipe ce soir, a admis le capitaine de Nashville Shea Weber. Nous ne pouvions rien générer. C'était difficile. Ils ont mérité la victoire. Ce fut une excellente série pleine de rebondissements, mais ils ont mieux joué ce soir. »

Pavelski a compté lors d'un avantage numérique à 8:22 alors que Viktor Arvidsson purgeait une pénalité pour avoir retardé la rencontre. Thornton a remis le disque à Marleau derrière le but et ce dernier a repéré Pavelski, qui avait été mis en échec par Rinne quelques secondes plus tôt, près du filet. Pavelski a marqué avec un tir du poignet dans la partie supérieure gauche.

Il s'agissait du neuvième filet de Pavelski au cours des présentes séries, ce qui lui confère une égalité avec Nikita Kucherov du Lightning de Tampa Bay au premier rang de la ligue. San Jose montre un dossier immaculé de 8-0 en séries cette année quand Pavelski amasse au moins un point.

« Je crois qu'après avoir inscrit le premier but, il faut simplement continuer à travailler, a souligné Marleau. Lorsque vous menez par deux buts, vous commencez à être un peu plus à l'aise. »

Ward a doublé l'avance des siens à 16:51 avec un but face à son ancienne équipe. Ward s'est emparé de la rondelle en zone neutre et l'a poussée derrière le défenseur des Roman Josi à la ligne bleue pour s'échapper. Il a ensuite battu Rinne en lui glissant la rondelle entre les jambières. Il s'agissait du troisième but de la carrière de Ward lors d'un match numéro sept.

« C'est agréable d'apporter sa contribution, a reconnu Ward. La défaite dans le match no 6 était assurément décevante. Ce fut bien de pouvoir revenir à la maison. Je pense que nos partisans ont été incroyables et qu'ils se sont vraiment ralliés derrière nous. Cela nous a donné beaucoup d'énergie, c'est certain. »

Couture a permis aux siens de porter la marque 3-0 à 36 secondes du deuxième engagement avec un but sans aide après avoir profité d'un revirement de Weber en zone des Predators.

« Le fait qu'ils marquent tôt en deuxième période n'a pas aidé, a mentionné Rinne. Ils nous ont dominés ce soir. Ils ont connu un excellent départ et nous n'avons pas été en mesure de rivaliser avec ce départ.

« C'est très difficile en ce moment. Nous avons travaillé tellement fort pour nous rendre jusque-là. Vous ne savez jamais quand vous allez obtenir une autre chance comme celle-là. Les joueurs vieillissent. C'est le pire sentiment. Un sentiment de vide. »

Thornton a profité d'un avantage d'un homme pour faire bouger les cordages à 32 secondes en troisième alors que Mattias Ekholm était au banc des pénalités pour un double-échec à l'endroit de Tommy Wingels en toute fin de deuxième. Lors d'un quatre contre un, Rinne a bloqué le lancer de l'enclave de Couture, mais Thornton s'est emparé du retour pour inscrire le huitième filet des Sharks en avantage numérique depuis le début des séries.

Marleau a accepté une passe transversale de Couture pour provoquer un deux contre et un pour ensuite marquer avec un tir du cercle droit à 3:54.

L'attaquant de troisième trio des Sharks Matt Nieto était absent du match souffrant d'une blessure dont la nature n'a pas été dévoilée. Wingels était donc de retour dans l'alignement après avoir été laissé de côté lors des deux dernières parties, et il a été crédité de cinq mises en échec et d'un lancer en 14:24 de temps de glace.

« Nous l'avons répété toute la saison, nous misons sur une excellente profondeur, a déclaré Thornton. Nous utilisons quatre trios. Nous utilisons six [défenseurs]. Nous avons tellement confiance les uns envers les autres que nous savons que celui qui saute sur la glace, peu importe qui c'est, va faire le travail. »

 

En voir plus