Skip to main content

Sam Steel veut de nouveau goûter à la LNH

L'espoir des Ducks tente de profiter de l'expérience qu'il a vécue avec Anaheim pendant la finale de l'Ouest la saison dernière

par Dan Arritt / Correspondant LNH.com

ANAHEIM -- Peu de joueurs ont la chance de faire le saut directement de la Ligue de hockey de l'Ouest aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Sam Steel a fait un tel saut pour les Ducks d'Anaheim la saison dernière, et le joueur de centre âgé de 19 ans affirme que l'expérience a fait de lui un meilleur joueur.

Steel a mené la WHL avec 131 points (50 buts) pour les Pats de Regina en 2016-17 et a été nommé joueur de l'année dans la WHL. Il a aidé les Pats à atteindre la finale de la ligue avant d'être rappelé par les Ducks, qui étaient à cette époque-là au milieu de la finale de l'Association de l'Ouest contre les Predators de Nashville.

Steel a regardé les Ducks perdre le match no 5 au Honda Center avant d'accompagner l'équipe à Nashville, où leur tournoi printanier a pris fin.

Même si l'expérience de Steel dans la LNH s'est avérée brève, il a tiré beaucoup de leçons.

« C'était incroyable de côtoyer les joueurs dans cet environnement et d'apprendre ce qu'il faut », a déclaré Steel pendant le camp de développement des Ducks au début du mois de juillet. « Ils m'ont rappelé afin que je puisse vivre l'expérience, c'est maintenant à moi de faire le travail afin de la vivre à nouveau. »

L'expérience a souligné l'écart de talent et de maturité entre le hockey junior et la LNH. Elle a également rendu Steel plus affamé que jamais.

« C'était évidemment du hockey d'élite, et le regarder m'a donné encore plus envie d'en faire partie », a dit Steel.

Steel aura une autre occasion de montrer aux Ducks ce qu'il peut faire quand le camp d'entraînement commence en septembre. Il fait preuve de ses aptitudes depuis qu'il a mis la main sur un bâton de hockey, mais il a élevé sa ténacité à un autre niveau après avoir été sélectionné au 30e rang du repêchage 2016 de la LNH.

Sélectionné par Regina avec le deuxième choix du repêchage d'entrée 2013 de la WHL, Steel s'est classé au neuvième rang de la liste des meilleurs espoirs du magazine The Hockey News au début de la saison 2015-16. Il a fini la saison avec 70 points (23 buts), mais la majorité de la LNH a ignoré Steel au repêchage avant qu'Anaheim ne le sélectionne avec son deuxième choix de la première ronde.

Steel a passé l'été suivant à devenir plus fort et plus rapide avant de mener la ligue dans les points et d'aider Regina à s'approcher à deux victoires d'un titre de la WHL.

L'entraîneur et directeur général des Pats John Paddock a prédit que les équipes qui ont refusé Steel au repêchage allaient bientôt regretter leur décision.

« Je plaisante à moitié, mais c'est également vrai: ils auraient dû nous écouter quand ils nous ont interrogés l'année dernière », a lancé Paddock au Regina Leader Post en fin de mars. « La saison de 131 points qu'il a eue est surprenante parce que c'est un total incroyable pour n'importe qui, mais ils auraient dû nous écouter quand j'ai dit qu'il aurait récolté 85 points (la saison précédente) si nous avions eu (l'ailier droit) Cole Sanford pendant toute la saison. C'est un joueur qui aurait dû être réclamé entre le 15e et le 20e rang. Ils ne nous ont pas écoutés. »

Steel a également été un des derniers joueurs retranchés par le Canada en vue du Championnat mondial junior 2017 de la FIHG l'hiver dernier, mais cette déception ne représentait qu'une autre source de motivation cet été.

« Il faut s'améliorer progressivement, a-t-il dit. Alors je vais tenter de faire ce que j'ai fait pendant la dernière saison morte afin de devenir encore plus fort et plus rapide. »

En voir plus