Skip to main content

Therrien se rend à l'évidence: participer aux séries sera très difficile

Buffalo marque trois buts en troisième pour battre les Canadiens

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Michel Therrien se rend à l'évidence. Les chances des Canadiens de Montréal de prendre part aux séries éliminatoires diminuent au rythme que s'empilent les défaites. Pour la première fois mercredi, l'entraîneur a reconnu que la tâche s'annonce très ardue.

« Nous sommes très conscients que ce sera très difficile de participer aux séries », a déclaré Therrien, à l'issue de la défaite de 4-2 des siens contre les Sabres de Buffalo au Centre Bell.

Les Canadiens ont glissé d'un autre rang dans l'Association de l'Est, en 13e position. Les Sabres ne sont plus qu'à six points d'eux derrière, avec un match en main.

C'était un duel entre les deux pires équipes de la LNH depuis le mois de décembre, et la moins pire des deux l'a remporté. Les Canadiens n'ont pu retenir l'avance d'un but qu'ils s'étaient forgée à l'issue de deux périodes, les Sabres marquant trois fois sans réplique en troisième.

Les hôtes ne se sont pas remis des filets de Jamie McGinn et de Johan Larsson, espacés d'un peu plus de quatre minutes au troisième vingt.

« Nous avons fait plusieurs bonnes choses, a soupiré Therrien, mais nous avons encore été incapables d'aller chercher un troisième but qui aurait pu faire la différence. »

Dans ce contexte, la moindre erreur en défense prend des proportions exagérées et l'entraîneur maugréait contre deux erreurs qui ont donné autant de buts aux Sabres.

« Ce qui nous fait mal, c'est que nous sommes incapables de bien défendre notre filet. Nous ne pouvons pas avoir de succès si nous ne le faisons pas. Nous avons donné deux buts aux Sabres, les premier et troisième.

« Nous étions en position de remporter le match. Nous avons mal défendu notre filet et au final nous avons perdu le match », a résumé Therrien.

L'ancien capitaine du CH Brian Gionta est venu fermer les livres dans un filet désert.

Marcus Foligno a été l'autre marqueur des Sabres (21-26-4) qui avant mercredi avaient totalisé 11 points de plus que les Canadiens depuis décembre (22 points comparativement à 11). Le défenseur Cody Franson a amassé deux aides.

Dale Weise et Alex Galchenyuk, avec leur 12e de la saison chacun, ont été les buteurs du Tricolore (24-24-4), qui ont essuyé un quatrième revers de suite - un 21e dans leurs 27 matchs depuis décembre.

Robin Lehner (33 arrêts) a remporté son duel contre Mike Condon (28 arrêts)

Pas encore

Les Canadiens ont essayé fort d'imposer le rythme d'entrée de jeu, en obtenant les sept premiers lancers de la soirée. Mais après avoir vu les Sabres ouvrir le score à l'aide de leur premier tir, on a pensé : « Nous y revoilà… »
La fougue de Zemgus Girgensons le long de la bande sur le flanc gauche, qui a ravi la rondelle au défenseur Jeff Petry, et la mauvaise lecture du jeu d'Alexei Emelin, qui a quitté sa position afin de mettre en échec Girgensons, ont pavé la voie au but de Foligno.

Seul devant Condon, il a reçu la passe de son coéquipier avant d'enfiler l'aiguille, à 5 :10.

« Une mauvaise réaction de la part de notre défenseur. Nous n'avons pas de chance de gagner dans ce temps-là », a martelé Therrien.

Les hôtes sont revenus forts au début du deuxième vingt et Weise a marqué en supériorité numérique, à 3 :19.

Ils ont même pris les devants à 11 :04 grâce à la belle manœuvre individuelle de Galchenyuk, qui a tout fait après avoir récupéré le disque à la suite de la mise au jeu remporté par Tomas Plekanec.

Après être allé vers la gauche, le jeune attaquant est revenu devant le filet avant de déjouer Lehner à l'aide d'un lancer du revers.

Avance perdue

C'était la quatrième fois seulement en 2016 que le Tricolore détenait l'avance après 40 minutes de jeu. Il avait signé la victoire lors des trois premières occasions.

Mais comme il n'y a jamais rien d'acquis depuis deux mois avec le CH, il n'a pas pu conserver l'avance.

À 7 :34 en troisième, les visiteurs ont créé l'égalité en profitant d'un jeu de puissance.

McGinn n'a eu qu'à mettre la touche finale à l'exécution réglée au quart de tour de Jack Eichel et du défenseur Rasmus Ristolainen.

On a alors pensé : « Nous y revoilà, encore… »

Les Canadiens ont failli aussitôt marquer. Max Pacioretty, qui manque visiblement de confiance dans ses moyens actuellement, a pu s'amener seul devant Lehner qui a eu la tâche facile.

Lehner a réalisé un bel arrêt de la jambière face à Brendan Gallagher, avant que Condon ne frustre Foligno.

Les Sabres ont repris les devants pour de bon à 11 :46 grâce à Larsson qui n'a fait que rediriger la passe de Jake McCabe. Sur la séquence, Condon avait rabattu sur la gauche le tir du défenseur Franson.

Larsson a su bien se positionner sans être incommodé directement devant le gardien.

En voir plus