Skip to main content

Ryan White a enfin la confiance qu'il faut pour jouer ? sa mani?re

LNH.com @NHL

MONTR?AL - ?Si je peux me fier ? ma propre exp?rience, la premi?re fois qu'un jeune joueur s'am?ne dans la LNH, c'est comme un kal?idoscope. ?a va si vite qu'on dirait que les couleurs se confondent toutes. Puis, ? ses deuxi?me et troisi?me s?jours, on dirait que le jeu ralentit. ?a devient plus facile de jouer ? sa mani?re.?

C'est ce qu'a d?clar? Ron Wilson, l'entra?neur-chef des Maple Leafs de Toronto, plus t?t cette semaine en parlant de son d?fenseur recrue Keith Aulie. Les propos de l'ancien jouer des Leafs et des North Stars du Minnesota pourraient toutefois s'appliquer tout aussi bien ? Ryan White, l'attaquant du Canadien.

White montre pr?sentement des signes qu'il est pr?t ? aider son ?quipe plus que jamais. Ce d?clic apparent survient apr?s qu'il eut effectu? plusieurs allers et retours entre Hamilton et Montr?al.

Le Manitobain de Brandon, qui aura 23 ans dans un mois, est d'accord avec la th?orie de Wilson. Il voit le jeu dans la LNH plus au ralenti, si bien qu'il est d?sormais mieux en mesure de mettre ? profit ses atouts. Maintenant, son ardeur au travail semble porter des fruits au niveau de la LNH, pas seulement dans la Ligue am??ricaine.

??Avec le temps, tu finis aussi par r??aliser que tu ne dois pas t'en faire avec chaque petit d??tail. Tu comprends que des erreurs, tu vas en commettre??, a expliqu?? White, samedi, apr??s avoir disput?? son deuxi??me match depuis son plus r??cent rappel. ??D'ailleurs, Jacques (Martin) m'a grandement soulag?? quand il m'a dit que ??a ne le d??rangeait pas que je commette des erreurs.

??On me donne de la libert??, on m'a dit de ne pas m'inqui??ter. Je ne serre plus mon b??ton trop fort et ??a rend tout plus facile, a-t-il ajout??. Plus je joue et qu'on me donne de responsabilit??s, plus j'ai confiance et mieux je joue.??

La saison derni??re, le hockeyeur de six pieds et 198 livres avait ??t?? rappel?? des rangs mineurs trois fois dans un court laps de temps. Il avait ??t?? limit?? ?? deux mentions d'aide en 16 matchs disput??s en l'espace d'un peu plus de trois mois, avec un diff??rentiel de moins-6. Il avait d'abord montr?? de belles couleurs, ce qui lui a valu d'??tre utilis?? plus de 10 minutes par match en moyenne, puis son efficacit?? s'??tait estomp??e. Il est retourn?? ?? Hamilton, o?? il est rest?? lors du dernier droit de la saison.

Cet hiver, il est demeur?? avec les Bulldogs pendant toute la premi??re moiti?? du calendrier r??gulier. Rappel?? ?? la mi-janvier, il a disput?? trois matchs. Il a ??t?? blanchi, pr??sentant un diff??rentiel de plus-1. Il a ??t?? limit?? ?? un peu plus de cinq minutes de jeu dans les deux derni??res rencontres.

Rappel?? une nouvelle fois la semaine derni??re, White a r??colt?? une aide lors du match de jeudi face aux Islanders de New York. Il a ??t?? blanchi contre les Maple Leafs, samedi, mais il a ??t?? directement impliqu?? dans le jeu qui a men?? au but de Beno??t Pouliot. Il a accapar?? l'attention de deux joueurs torontois pendant que David Desharnais cherchait ?? rejoindre Pouliot dans l'enclave.

En deux matchs jusqu'ici depuis son ultime rappel, le quatri??me choix du Canadien en 2006, 66e au total, pr??sente un diff??rentiel de plus-2. Il a ??t?? utilis?? plus de 10 minutes par rencontre en moyenne, s'alignant aux c??t??s de Desharnais et Pouliot au sein d'une unit?? qui s'est av??r??e la plus mena??ante du CH avec celle de Tomas Plekanec, Brian Gionta et Max Pacioretty.

Rien n'est assur??

M??me s'il constate qu'il progresse, White sait que la partie qu'il livre sur le plan individuel n'est pas encore gagn??e. Son poste avec le CH n'est pas assur?? ?? long terme.

??Mon d??but de match (samedi) a ??t?? un peu plus ardu, a dit White en comparant sa prestation face aux Leafs ?? celle de jeudi contre les Islanders. En premi??re p??riode, j'ai ??cop?? d'une p??nalit?? pas tellement brillante. La derni??re chose que je voulais faire est de mettre l'??quipe dans le trouble, surtout que je suis un joueur qui n'est pas ici depuis longtemps.

??Mais je me mieux senti ?? mesure que le match avan??ait. Mes compagnons de trio m'ont aid?? ?? me calmer. J'ai trouv?? qu'on faisait bien circuler la rondelle. Il faut dire que lorsque le disque t'arrive en plein sur la palette pendant que tu es en mouvement, tout devient plus facile.

??Chaque fois que je suis rappel??, je me sens un peu plus confiant, a r??sum?? White. Je sais que je suis capable de bien jouer ici. C'est juste que certains soirs sont plus ardus que d'autres. Apr??????s tout, c'est la ligue la plus difficile au monde. Il faut ??????tre pr??????t ?????? batailler ?????? tous les matchs.??????

La voie du succ??????s

C'est d'ailleurs l?????? la voie du succ??????s, selon Martin. Celui-ci r??????p??????te souvent que la cl??????, pour un jeune joueur, est de continuer ?????? chercher ?????? s'am??????liorer m??????me une fois qu'il a atteint la LNH. Max Pacioretty est d'ailleurs un exemple dont White peut s'inspirer ?????? ce titre.

Car Pacioretty, lui aussi, a fait la navette entre les ligues mineures et la LNH avant d'??????clore. Autant tout semblait se retourner contre lui ?????? ses s??????jours pr??????c??????dents ?????? Montr??????al, autant bien des choses lui r??????ussissent ?????? l'heure actuelle, comme en t??????moignent ses neuf buts et neuf aides en 26 matchs depuis son rappel, plus t??????t cet hiver.

??????(Pacioretty) joue extr??????mement bien pour nous, a soulign?????? Gionta en parlant de son compagnon de trio. Il fait tout de la bonne fa??????on. Il utilise sa vitesse, ce qui force ses opposants ?????? jouer sur les talons. Et il a confiance.??????

En voir plus