Skip to main content

Ryan ratera deux à trois semaines en raison d'une blessure à la main

Stone pourrait revenir au jeu jeudi

par LNH.com @LNH_FR

L'attaquant des Sénateurs d'Ottawa Bobby Ryan devrait rater de deux à trois semaines d'activités en raison d'une blessure à la main.

« Ce n'est pas relié à l'os, mais plutôt au ligament », a précisé l'entraîneur des Sénateurs Guy Boucher mardi. « J'aimerais vous dire une semaine, mais ça n'aurait pas beaucoup de sens. Nous dirons donc deux semaines au minimum. Je ne suis pas médecin et ça pourrait changer, mais soyons réalistes et disons trois semaines. »

Ryan, 30 ans, a 20 points (sept buts, 13 assistances) en 39 matchs cette saison. Il a raté 12 rencontres cette saison en raison de blessures à la main : huit matchs entre le 24 octobre et le 11 novembre à cause d'une fracture de l'index droit ainsi que des parties entre le 21 décembre et le 9 janvier à la suite d'une blessure qui a été aggravée.

Les Sénateurs affrontent les Devils du New Jersey au Centre Canadian Tire, mardi (19 h 30 HE, TSN5, RDS, MSG+, NHL.TV).

« Il ne s'agit pas de la même blessure à la même main ni au même endroit, a expliqué Boucher. Est-ce parce qu'il s'est surtaxé en raison de la blessure d'origine? C'est une possibilité, car à son retour, il avait des difficultés à recevoir une passe et à tirer et il jouait malgré la douleur. C'est ce qui se passe avec Bobby. Ce n'est pas lui qui s'absente parce qu'il est fragile, c'est le contraire. Il veut jouer malgré la blessure et je l'ai vu jouer malgré des blessures rudes. Il n'est certainement pas ce genre de joueurs qui tentent d'abandonner. Je pense qu'il essaie tellement de rester malgré des blessures qu'il dépasse peut-être le point où c'est logique. »

« C'est ce avec quoi nous composons présentement. »

Boucher a également mentionné que l'ailier droit Mark Stone, qui est blessé au bas du corps et qui ratera un huitième match de suite mardi, pourrait revenir au jeu contre les Predators de Nashville jeudi (19 h 30 HE, RDS2, TSN5, FS-TN, NHL.TV).

« Si nous pouvons le ravoir jeudi, il s'agira d'un retour important pour nous, a dit Boucher. Il joue en attaque à cinq, désavantage numérique, cinq contre cinq, des minutes de première unité, donc c'est crucial. On se croise les doigts. Pour le moment, l'enflure est contenue donc il faut maintenant le pousser un peu plus et voir s'il peut retrouver sa mobilité et son endurance pour jeudi. » 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.