Skip to main content

Un 1000e match et beaucoup de souvenirs pour Getzlaf

À sa 15e saison dans la LNH, le capitaine des Ducks aura été au cœur des moments charnières de l'organisation

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste LNH.com

La saison 2009-2010 des Ducks d'Anaheim signifiait un changement de garde. Scott Niedermayer, qui avait été le capitaine de l'équipe lors des campagnes saisons précédentes, a annoncé sa retraite. Soudainement, trois ans après avoir remporté la Coupe Stanley, les Ducks se retrouvaient sans capitaine.

Qui allait être nommé? Il y avait des options chez les vétérans de l'équipe en Saku Koivu et Teemu Selanne, deux joueurs qui auraient pu être de dignes héritiers de Niedermayer.

Mais il y avait aussi Ryan Getzlaf, qui amorçait sa sixième saison dans la LNH à l'âge de 25 ans.

« Nous avons procédé à une très longue réflexion », avait expliqué l'entraîneur-chef de l'époque, Randy Carlyle. « Nous avions Saku Koivu, qui venait de signer avec nous, et il y avait Teemu. Tout le personnel de direction et les entraîneurs ont participé à la réflexion. Quand nous avons regardé chaque joueur de plus près, c'est Getzlaf qui est devenu le choix logique pour être capitaine.

« Lors d'une vote secret - et nous n'avons jamais dévoilé les résultats à personne - il y avait une différence d'un seul vote entre deux joueurs. Je ne dirai pas qui l'autre joueur était. Personnellement, j'aurais pensé que le résultat aurait été différent.

« Donc, à ce moment, on sentait que c'était préférable de donner le titre de capitaine à Getzlaf parce que les joueurs sentaient qu'il le méritait. Ça nous a fait réaliser que c'était son équipe. »

À LIRE : Absence de cinq à dix semaines pour Manson | Gudbrandson échangé aux Ducks

Et depuis, c'est demeuré son équipe. Getzlaf dispute sa 10e saison à titre de capitaine des Ducks. Un seul joueur de l'édition actuelle, Cam Fowler, était avec l'équipe lors de sa nomination. Le départ de Corey Perry - dont le contrat a été racheté cet été - a permis à Getzlaf de devenir le joueur ayant disputé le plus de matchs pour les Ducks. Ce chiffre atteindra le cap des 1000 dimanche alors que les Blackhawks de Chicago seront au Honda Center (20 h H.E.; ESPN+, FS-W, NBCSCH, NHL.TV).

« Il a toujours eu une forte présence, a souligné Perry. Il est né pour être le leader de cette organisation dès le début. »

Et même si Getzlaf ne sera peut-être jamais aussi aimé que Selanne, qu'il ne sera peut-être jamais « le visage de la concession » comme le Finlandais l'a été, son impact sur Anaheim et sur les Ducks perdure, à travers cette conquête de la Coupe Stanley, les années Bruce Boudreau, et maintenant, la reconstruction de cette équipe.

« Il y a eu de grands joueurs qui sont passés par ici, a souligné Perry. Il y a eu Teemu, Paul Kariya, Niedermayer, Chris Pronger, Jean-Sébastien Giguère. Ce sont de gros noms qui ont passé un bon bout de temps ici. Il s'est établi comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de l'organisation. »

Video: VAN@ANA: Getzlaf donne la victoire aux Ducks

Pendant longtemps, Getzlaf et Perry ont été les piliers des Ducks. Séparés par seulement six jours à la naissance - le 10 mai 1985 pour Getzlaf et le 16 mai pour Perry - ils ont été sélectionnés avec les choix 19 et 28 du Repêchage 2003. Ils allaient rapidement devenir collègues de trio et amis.

Mais Perry n'est plus en Californie, lui qui a signé un contrat d'un an avec les Stars de Dallas le 1er juillet dernier.

Getzlaf, lui, est toujours à Anaheim, et son héritage continu de grandir chaque jour. En plus d'être celui qui a joué le plus de matchs dans l'histoire de la concession, il en est le recordman pour les passes (665), deuxième pour les points (933) et quatrième pour les buts (268).

Alors, est-il le joueur le plus important de l'histoire de l'organisation?

« C'est une question difficile à répondre, a souligné Carlyle. Honnêtement, je ne crois pas. Teemu a vraiment créé un sentiment spécial chez les partisans. Il a quitté l'équipe, puis il est revenu, il continue de s'impliquer dans le marché, avec les détenteurs d'abonnements de saison et avec ses restaurants. Donc, je ne pense pas que personne de la présente époque sera en mesure de le surpasser, mais s'il y a un gars qui pourrait en être capable, je pense que ce serait Getzlaf. »


C'est ce que Getzlaf a toujours désiré. Il voulait jouer pour une seule organisation, grandir et progresser à cet endroit, fonder une famille et devenir un élément clé de l'équipe et de la communauté. C'est ce qu'il a fait, lui qui est maintenant père de quatre enfants.

« Je voulais être fier de représenter l'équipe et d'en faire partie à travers les hauts et les bas », a-t-il souligné.

Il est conscient que Selanne aura toujours une place bien spéciale pour les partisans des Ducks, mais il est bien heureux de se retrouver à ses côtés et d'être vu comme un joueur important, surtout après s'être dévoué durant tous ces matchs.

« Je veux tout simplement sentir que j'ai fait une différence pour l'organisation au fil des années, sur et hors de la glace. Tout ce que je peux demander, c'est que les gens comprennent à quel point je suis fier d'être un membre de cette équipe. »

Il est difficile de prédire combien de saisons Getzlaf disputera encore, lui qui a 10 points en 15 parties cette année. La prochaine année sera la dernière de son contrat. L'équipe a amorcé un virage jeunesse. La dernière fois que la formation a été aussi jeune, c'est lui et Perry qui amorçaient leur carrière. Getzlaf a été motivé par cette situation à l'approche du camp d'entrainement.

« Il a décidé de s'inspirer de cela, a mentionné l'entraîneur-chef Dallas Eakins. C'est un joueur très très intelligent. Il a une vieille âme. Il aurait presque dû jouer il y a 20 ou 30 ans. Il comprend la dynamique d'une équipe, l'évolution de l'organisation et il a décidé de l'accepter à 100 pour cent. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.