Skip to main content

Ryan devrait s'aligner avec Duchene à son retour avec les Sénateurs

L'attaquant est de retour d'une fracture à un doigt pour affronter les Penguins

par Mike Battaglino / Journaliste NHL.com

L'attaquant Bobby Ryan est prêt à revenir au jeu pour les Sénateurs d'Ottawa et devrait jouer sur le même trio que Matt Duchene face aux Penguins de Pittsburgh jeudi (19h30 HE; RDS2, TSN5, ATTSN-PT, NHL.TV).

Le dernier match de Ryan remonte au 21 octobre dernier. Duchene disputera son premier match à domicile pour Ottawa après avoir été échangé par l'Avalanche du Colorado, le 5 novembre dernier.

« Maintenant, il faut reprendre le rythme, a dit Ryan à TSN, mercredi après l'entraînement. La bonne nouvelle, c'est que je le vois comme un nouveau départ pour moi comme pour Matt. On pourra traverser ça à deux. J'espère pouvoir reprendre là où j'ai laissé. »

Ryan a amassé six passes en huit matchs en jouant aux côtés de Derrick Brassard et de Mark Stone avant de se fracturer le doigt en bloquant un tir dans une victoire de 6-3 face aux Maple Leafs de Toronto.

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Guy Boucher, a expliqué avoir réuni Ryan et Duchene pour équilibrer l'attaque d'Ottawa.

« En ce moment, je dois tenter des expériences, car Duchene est nouveau, a mentionné Boucher. Avec Bobby de retour, c'est quelque chose que je n'ai pas encore essayé. Si Duchene et Bobby fonctionnent bien ensemble, on se retrouverait avec deux premières lignes menaçantes comme toutes les bonnes équipes. Si ça ne marche pas, tant pis, mais on ne sait jamais. »

Ryan, qui a raté huit matchs, et Duchene formaient un trio avec l'ailier Ryan Dzingel. Brassard et Stone étaient jumelés à Mike Hoffman après avoir joué avec Dzingel pendant l'absence de Ryan.

« Je pense qu'on joue de la même manière au bas des cercles. On aime être énergiques en fond de territoire, faire des jeux en espace restreint et on aime tous les deux converger vers le filet, a soumis Ryan à propos de Duchene. Je pense que nous développerons une belle chimie dans les coins de patinoire. »

Ryan, 30 ans, et Duchene, 26 ans, se connaissent depuis que Duchene est adolescent, eux qui ont patiné dans un camp supervisé par l'oncle de Duchene à Anaheim en Californie. Ils se sont régulièrement affrontés lorsque Ryan s'alignait avec les Ducks.

« On a joué souvent l'un contre l'autre dans l'Ouest. J'ai eu beaucoup de soirées difficiles contre lui, a avoué Ryan. Il fait tout de la bonne façon sur la patinoire. Il voit le jeu, il peut lancer, marquer et aller dans les zones difficiles. C'est un centre élite dans la Ligue. »

« Je me souviens de lui comme d'un gars très talentueux. Beaucoup de mes coéquipiers m'ont parlé de son style de jeu en des termes élogieux, donc j'ai hâte de jouer en sa compagnie », a expliqué Duchene.

Auparavant, Duchene a joué avec Hoffman au cours des deux victoires de 4-3 face à l'Avalanche du Colorado lors de la Série globale SAP 2017 de la LNH à Stockholm, vendredi et samedi.

Le match de jeudi est le premier d'Ottawa contre Pittsburgh depuis que les Sénateurs ont perdu en prolongation du match numéro sept de la finale de conférence de l'Est. Les Penguins ont poursuivi leur parcours en défaisant les Predators de Nashville en finale de la Coupe Stanley pour remporter leur deuxième championnat consécutif.

« On ne voyait Pittsburgh que deux fois dans l'Ouest. C'est excitant de les voir plus régulièrement, a avoué Duchene. Ça te permet de te mesurer aux meilleurs et c'est quelque chose qui te pousse en tant que joueur. En plus, c'est un bon test pour notre équipe que de se frotter à une aussi bonne équipe, qui a remporté les grands honneurs deux fois de suite. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.