Skip to main content

Rutherford espère que Fleury sera de retour

Le directeur général des Penguins sait toutefois que cela pourrait être difficile

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH - Le directeur général des Penguins de Pittsburgh Jim Rutherford aimerait que le gardien Marc-Andre Fleury soit de retour avec l'équipe la saison prochaine.

Rutherford comprend aussi que cela pourrait ne pas être possible.

« En ce qui concerne les décisions qui seront prises dans le futur, je n'ai pas encore rencontré Marc, a expliqué Rutherford. Nous allons voir comment il se sent. Je n'ai pas encore vu les directives concernant l'expansion, alors je ne veux pas trop m'avancer à ce propos. Je peux simplement dire que dans un monde parfait où moi et [l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan] pourrions prendre une décision dès maintenant, nous amorcerions la prochaine saison avec Fleury et [le gardien recrue Matt] Murray. Cependant, nous allons devoir attendre de voir quelles seront les circonstances afin de décider comment nous allons composer avec elles. »

Fleury a accepté une prolongation de quatre ans d'une valeur de 23 millions $ le 5 novembre 2014. À cette époque, il s'apprêtait à devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet 2015.

Après avoir subi sa deuxième commotion cérébrale de la saison le 31 mars, Fleury n'a obtenu qu'un départ au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, soit le match no 5 de la finale de l'Association de l'Est contre le Lightning de Tampa Bay dans le match no 5, et il a accordé quatre buts sur 25 tirs dans un revers de 4-3 en prolongation. Murray a remplacé Fleury à titre de gardien partant dans chacun des huit parties suivantes de Pittsburgh dans le tournoi printanier.

Murray, âgé de 22 ans, a remporté 15 de ses 21 départs en séries, présentant une moyenne de buts alloués de 2,08 et un pourcentage d'arrêts de ,923. Il avait également impressionné en saison régulière avec sa fiche de 9-2-1, sa moyenne de buts alloués de 2,00 et son pourcentage d'arrêts de ,930.

Les Penguins ont souligné l'altruisme de Fleury tout au long de leur parcours en séries éliminatoires.

Rutherford affirme qu'il ne s'inquiète pas de la manière dont Fleury, qu'il a qualifié de « l'un des meilleurs professionnels, tous sports confondus », composerait avec une controverse devant les filets la saison prochaine, puisqu'il a vu comment il s'est comporté au cours des deux derniers mois. Il a ajouté que les Penguins devaient être réalistes à propos de la situation à laquelle ils font face.

« Nous misons sur deux excellents gardiens partants, a noté Rutherford. Un qui amorce sa carrière, et l'autre qui a déjà connu une excellente carrière, et à qui il reste encore plusieurs bonnes saisons devant lui. Est-il vraiment possible que ces deux gardiens disputent chacun 40 matchs? Est-il possible que l'un en dispute 50 et l'autre 30? Je vais énoncer l'évidence. Il s'agit d'une excellente situation, car nous comptons sur de bons gardiens. Mais cela pourrait devenir une situation difficile dans le futur. »

Murray aimerait que Fleury soit de retour. Il a également assuré qu'il n'entretenait aucune attente quant à son statut de gardien partant la saison prochaine.

« Je me contente de prendre les choses comme elles se présentent, et au hockey, je me contente de jouer et d'être compétitif lorsque je suis devant le filet, a indiqué Murray. Je ne sais pas où je serais si [Fleury] n'avait pas été là. Il m'a guidé à travers tout cela et m'a donné des conseils en cours de route. C'était évidemment ma première expérience dans une situation comme celle-là, et il était déjà passé par là, alors il a été une importante source de conseils pour moi et, comme je l'ai dit, il m'a aidé à demeurer calme sous la pression […] Il a été tout un mentor pour moi. J'espère qu'il dit la même chose, que nous avons développé une amitié. »

Fleury a été nommé le joueur le plus utile des Penguins le 10 avril après avoir connu la meilleure saison régulière de sa carrière. Il a conservé une fiche de 35-17-6 avec une moyenne de buts alloués de 2,29 et un pourcentage d'arrêts de ,921.

Rutherford a déclaré que c'était grâce au rendement de Fleury en début de saison qui a stabilisé les Penguins alors que ceux-ci éprouvaient des problèmes à l'attaque.

« Vous ne pouvez jamais miser sur trop de bons joueurs, surtout à cette position, a évoqué Rutherford. Si ce n'avait été de Fleury, nous n'aurions probablement même pas participé aux séries. Il a vraiment transporté cette équipe, surtout en première moitié de saison alors que nous avions besoin de très bonnes performances de nos gardiens. »

Le capitaine des Penguins Sidney Crosby a joué avec Fleury depuis ses débuts en 2005-06. Il est d'avis que la grâce démontrée par Fleury tout au long des séries montre bien son caractère.

« Ce n'est pas facile lorsque vous vous blessez. À ce moment-là, tout ce que vous pouvez faire, c'est d'être un bon coéquipier, a déclaré Crosby. Je pense qu'il a compris cela. C'est de cette manière qu'il a approché la situation. En tant que coéquipier et ami, ce fut incroyable de voir cela. C'est toujours facile d'être un bon coéquipier quand les choses vont bien pour vous, mais quand vous vous retrouvez dans une situation comme celle-là, et que vous réagissez comme il l'a fait, cela en dit long sur lui. »

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.