Skip to main content

Robert Lang ne fait pas l'unanimité même s'il compte déjà 15 buts

LNH.com @NHL

NEW YORK - Robert Lang ne fait pas l'unanimité chez les partisans du Canadien. Le Tchèque a pourtant 15 buts avant même la mi-saison, un rendement assez étonnant pour ce vétéran de 37 ans.

"Il a toujours été capable d'amasser des points, a noté Guy Carbonneau. Il a récolté entre 50 et 70 points tout au long de sa carrière. C'est certain que ça va bien pour lui en ce moment.

"En plus de marquer, il apporte un soutien dans la chambre en plus de remporter des mises en jeu importantes", a ajouté Carbo.

Lang a inscrit tous ses buts au troisième vingt. Le premier en supériorité numérique, le deuxième à forces égales, et le troisième dans un filet désert, mais en infériorité numérique.

"J'ai profité d'un bond favorable pour mon premier but, a expliqué la vedette de la rencontre. Pour mon deuxième, je pense que le jeune (Marc) Staal s'attendait à ce que je dégage dans le fond de la zone. Je crois l'avoir un peu surpris", a ajouté Lang qui s'est moqué du défenseur des Rangers.

S'il était heureux de sa performance, Lang se réjouissait surtout de la victoire.

"Il s'agit d'une belle victoire. Tous les joueurs ont contribué. Les jeunes comme les joueurs de troisième et quatrième trios."

Andrei Markov a mérité la deuxième étoile de la rencontre. Le défenseur a marqué un but et récolté une passe alors qu'il a joué près de 22 minutes (21:45). Jaroslav Halak, lui, a obtenu la troisième étoile. Il a fait face à 39 lancers.

"Les Rangers ont créé beaucoup de circulation devant son filet. Halak a bien fait en plus d'avoir été chanceux à l'occasion. Mais il travaille fort et il fait sa propre chance", a ajouté Carbonneau.

Halak (7-6-1) paraissait soulagé après le match. Cette fois, il n'a pas hésité à rencontrer les médias.

"Il y a toujours un autre match, a-t-il rappelé. J'ai mis les autres matchs derrière moi.

"Les Rangers ont lancé souvent, mais les défenseurs se sont occupé des retours."

Dans l'autre vestiaire, Henrik Lundqvist s'en voulait.

"Nous avons bien joué, a-t-il dit. Mais on ne peut gagner si je concède cinq buts. Je dois être meilleur."

Chris Drury a tenu à rendre hommage au Canadien.

"Ils s'en tiennent à leur système, a indiqué le vétéran. Ils le connaissent tous, même les joueurs qui viennent d'être rappelés. On le voit dans leur façon de jouer. Ils sont vraiment bien dirigés. Ils nous ont épuisés à Montréal et il nous ont encore épuisés ce soir."

En voir plus