Skip to main content

Rien de nouveau dans le dossier des Jeux olympiques

La LNH planche sur deux projets de calendrier en vue de la saison 2017-18 en attendant de savoir si les joueurs participeront aux JO de Pyeongchang

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TORONTO - La LNH planche sur deux projets de calendrier en vue de la saison 2017-18 dans l'attente du dénouement du dossier de la participation des joueurs aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, en 2018.

C'est ce qu'a indiqué vendredi l'adjoint au commissaire de la LNH, Bill Daly, tout en mentionnant que le dossier n'avait pas progressé au cours du dernier mois.

« Nous n'avons pas eu de pourparlers formels avec la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG), a-t-il précisé. Nous n'avons eu que quelques échanges avec l'Association des joueurs de la LNH. »

Daly a dit s'attendre à ce que la ligue reçoive des nouvelles de la part de la FIHG, tôt au début de la nouvelle année.

« Nous verrons si quelque chose va changer à la suite des discussions que la FIHG a avec le Comité international olympique (CIO). Il n'y a aucune date limite d'établie et nous n'en imposerons pas une. »

Au centre du litige, les frais de voyage et les dépenses ainsi que le coût des assurances des joueurs. Depuis que la LNH participe aux JO en 1998, le CIO a défrayé ces coûts.

« En ce qui nous concerne, nous sommes au même point de trouver une raison convaincante de participer aux Jeux olympiques. Dans le moment, nous sommes toujours à la recherche. »

Daly a dit ne pas nécessairement voir à l'horizon sur quelle « raison convaincante » les négociations pourraient aboutir.

« La question est plutôt de savoir si la dynamique peut changer afin de nous permettre de retourner devant le bureau des gouverneurs pour leur dire 'voilà la raison pour laquelle vous devriez reconsidérer votre position', a-t-il répondu. Je ne veux pas m'avancer quant à la tournure des événements. »

Daly a répondu un « non » catégorique quand on lui a demandé si l'Association des joueurs avait montré une ouverture à l'idée de prolonger la convention collective, comme la ligue l'a proposé comme élément de solution.

« Ce n'est pas quelque chose que l'Association des joueurs est prête à accepter et nous pouvons comprendre », a résumé Daly.

En voir plus