Skip to main content

Rick Nash doit prendre son mal en patience

L'ailier des Rangers croyait qu'il guérirait plus vite de sa blessure

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

NEW YORK -- Rick Nash trouve la situation frustrante, mais l'attaquant des Rangers de New York prendra tout le temps requis afin de se rétablir de la blessure qui l'incommode.

Nash ne s'attendait pas à ce que la blessure - une contusion à un os - prenne tant de temps à guérir.

 

"Ce n'est pas une de ces blessures que vous pouvez continuer de jouer malgré la douleur », a expliqué Nash, lundi, au Javits Center de Manhattan où il faisait la promotion de la nouvelle ligne de jouets de la LNH PLAYMOBIL. "C'est une de ces blessures que le mal va empirer si vous jouez. Ce type de blessures n'est pas à prendre à la légère. J'ai pleinement confiance aux médecins de l'équipe. »

 

Nash, qui a raté les neuf derniers matchs de l'équipe depuis qu'il s'est blessé de nouveau à la jambe gauche en bloquant un tir lors du match contre les Hurricanes de la Caroline le 22 janvier, doit demeurer sur la touche pendant une autre semaine, a fait savoir samedi l'entraîneur Alain Vigneault.

 

« J'ai essayé de revenir mais ça ne s'est pas bien passé. Ç'a empiré. J'ai subi des examens additionnels et la blessure est toujours là. La guérison ne se passe pas comme je l'aurais pensé. Je vais donc patienter pendant une autre semaine et on verra. Après huit jours, j'ai été sur la glace deux fois. Je pouvais ressentir que quelque chose clochait. J'ai ressayé le lendemain et le mal avait empiré. C'est une blessure qui nécessite plus de temps de guérison qu'on le croyait initialement. »

 

Mentionnant qu'il va se soumettre à d'autres examens vendredi, Nash a dit espérer pouvoir recommencer à patiner vers la fin de la semaine prochaine.

 

Pendant son absence, Nash a vu ses coéquipiers connaître du succès, comme en fait foi la fiche de 6-2-1 des Rangers.

Il s'est dit fort impressionné par le rendement de l'équipe en défense, surtout en l'absence du capitaine Ryan McDonagh qui a manqué les quatre denrières rencontres en raison d'une commotion cérébrale.

 

"Nous avons eu de la difficulté à trouver notre rythme en défense en début de saison, et ç'a affecté notre rendement, a-t-il souligné. Nous perdions des matchs parce que nous accordions trop de buts. Mais dernièrement, nous avons recommence à jouer comme nous le faisions la saison dernière, en priorisant notre jeu en défense. »

 

Les Rangers, vainqueurs du trophée des Présidents la saison dernière à titre de meilleure équipe de la LNH en saison régulière, sont en deuxième position de la section Metropolitaine, 14 points derrière les Capitals de Washington et quatre devant les Islanders de New York.

 

« La saison dernière, tout a fonctionné à merveille. Je ne crois pas que nous avons perdu plus de deux matchs de suite une seule fois, a évoqué Nash, qui a 12 buts et 33 points en 45 matchs à sa fiche. C'est plus ardu cette saison, mais j'estime que ça va mieux nous préparer en vue des séries éliminatoires."

En voir plus