Skip to main content

Réunion des attaquants des Canucks chez Équipe Suède

Henrik Sedin, Daniel Sedin et Loui Eriksson au sein du même trio lors de la première journée du camp d'entraînement

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

GÖTEBORG, Suède -- Équipe Suède a présenté ses trios d'attaquants potentiels en vue de la Coupe du monde de hockey 2016, lundi au Scandinavium. Si les trios demeurent intacts, les Canucks de Vancouver recevront également un aperçu de leur nouveau premier trio cette saison.

Le centre des Canucks Henrik Sedin et l'ailier gauche Daniel Sedin ont été réunis au sein d'un des deux premiers trios avec Loui Eriksson, qui a signé un contrat de six ans avec Vancouver le 1er juillet en partie parce qu'il allait avoir l'opportunité de jouer avec les jumeaux Sedin sur une base constante.

La seule autre occasion qu'Eriksson a côtoyé les Sedin est survenue au Championnat mondial 2013 de la FIHG. Ils n'ont joué que quatre matchs là, mais ils ont totalisé 22 points pour aider la Suède à remporter la médaille d'or.

L'entraîneur d'Équipe Suède Rikard Gronborg était un entraîneur adjoint pour les Suédois à ce tournoi-là. Il a mentionné que la chimie que les trois joueurs ont montrée il y a trois ans a joué un rôle significatif dans sa décision de les rassembler au début de l'actuel camp d'entraînement.

« Cela en faire grande partie, a dit Gronborg. Je crois que ces joueurs sont au diapason. Je crois qu'ils aiment jouer l'un avec l'autre et ils se nourrissent l'un de l'autre. C'est une belle combinaison. »

Une opportunité de recréer la chimie qu'ils ont eue il y a trois ans avant d'entamer le camp d'entraînement à Vancouver pourrait également porter des fruits pour les Canucks.

« Il devrait bien cadrer avec notre équipe, a dit Henrik Sedin à propos d'Eriksson. Il est un joueur vraiment intelligent. Tu peux le voir tout de suite lorsque tu sautes sur la glace avec lui. Il semble trouver le bon endroit. Nous savons où il sera. Il est intelligent sur l'échec-avant. Nous ne sommes pas des joueurs très rapides ou très puissants dans les coins. Nous tentons de miser sur notre intelligence et de nous mettre dans le bon endroit, c'est donc plaisant de côtoyer un joueur comme lui. »

LE RESTE: Le centre des Capitals de Washington Nicklas Backstrom et l'ailier gauche des Predators de Nashville Filip Forsberg, un ancien espoir des Capitals, ont été jumelés au sein de ce qui pourrait être appelé le deuxième trio d'Équipe Suède avec l'ailier droit des Penguins de Pittsburgh Patric Hornqvist.

Le troisième trio d'Équipe Suède lors du Jour 1 semblait être une unité plutôt défensive et axée sur l'échec-avant, étant composée du centre des Blackhawks de Chicago Marcus Kruger entre l'ailier gauche des Penguins Carl Hagelin et l'ailier droit des Ducks d'Anaheim Jakob Silfverberg.

« J'aime jouer avec ces deux joueurs, a déclaré Hagelin. Ils sont fiables défensivement, comme moi, et je crois que nous pourrons faire du bon travail sur l'échec-arrière ainsi que passer du temps dans les coins. »

Le quatrième trio a été compris de deux joueurs de l'Avalanche du Colorado, le centre Carl Soderberg et l'ailier gauche Gabriel Landeskog, et l'attaquant des Ducks Rickard Rakell, qui évolue habituellement au centre, mais qui a assumé le rôle d'ailier droit à l'entraînement lundi.

L'attaquant des Flames de Calgary Mikael Backlund a parfois remplacé Rakell au sein du quatrième trio. Backlund a remplacé l'attaquant blessé des Red Wings de Detroit Henrik Zetterberg dans l'alignement la semaine dernière.

À la défensive, Gronborg a conservé le duo du Lightning de Tampa Bay, Victor Hedman et Anton Stralman. Niklas Hjalmarsson (Blackhawks) et Oliver Ekman-Larsson (Coyotes de l'Arizona) se sont également avérés une paire solide. Le capitaine des Sénateurs d'Ottawa Erik Karlsson a partagé son temps avec Hampus Lindholm (Ducks) et Mattias Ekholm (Predators).

CE QU'ILS ONT DIT: Gronborg sur le reportage erroné de dimanche qui déclarait que le gardien Henrik Lundqvist a subi une blessure qui allait l'empêcher de participer à la Coupe du monde:

« Je ne vais pas me faire du souci pour la santé des joueurs parce que nous jouons au hockey. Les gars vont se blesser. Je ne savais même pas que ce reportage avait été publié jusqu'à ce qu'il m'ait envoyé un message texte qui disait "Il y a un reportage qui dit que je suis blessé, mais je ne le suis pas." Comme je l'ai dit, je ne m'inquiète pas des blessures. »

Lundqvist a pleinement participé à l'entraînement lundi. Il a admis qu'il ressent encore des douleurs au côté après avoir été atteint aux côtes par une rondelle pendant l'entraînement la semaine dernière, mais cela n'affecte pas sa mobilité ni sa portée et il ne devrait rater aucun temps.

En voir plus