Skip to main content

Retour sur le repêchage 1990 : Jagr remplace Nolan au 1er rang

Martin Brodeur et Keith Tkachuk rejoignent le légendaire attaquant tchèque dans le top-5

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Cette semaine, LNH.com jette un œil à certains des récents repêchages en vue du repêchage 2019 de la LNH, qui aura lieu au Rogers Arena de Vancouver. La première ronde aura lieu le 21 juin (20 h HE, TVAS, NBCSN, SN). Les rondes 2 à 7 se tiendront le 22 juin (13 h HE, SN, NHLN). Qui serait le premier choix du repêchage, et qui le suivrait, si on refaisait l'exercice aujourd'hui?

Jaromir Jagr savait en se présentant au BC Place de Vancouver en vue du Repêchage 1990 de la LNH qu'il voulait jouer avec Mario Lemieux et les Penguins de Pittsburgh. 

À LIRE : Retour sur le repêchage de 2006Retour sur le repêchage de 2014 | L'ordre de sélection du repêchage de 2019

Jagr, un attaquant qui évoluait avec Kladno dans sa Tchécoslovaquie natale, était considéré comme l'un des meilleurs joueurs disponibles, et il était loin d'être certain qu'il allait encore être disponible lorsque les Penguins allaient parler au cinquième rang. Russ Farwell, le directeur général des Flyers de Philadelphie, qui détenaient la quatrième sélection, a révélé que Jagr se trouvait au sommet de leur liste.

Jagr ne voulait toutefois pas jouer pour les Flyers, pas plus que pour les Nordiques de Québec, les Canucks de Vancouver ou les Red Wings de Detroit, qui détenaient les trois premiers choix. Il a donc utilisé tous les moyens dont il disposait pour atterrir là où il le voulait.

« J'ai découvert des années plus tard qu'au cours de ses entrevues avec les équipes qui parlaient avant nous, il avait dit à chacune de ces équipes qu'il n'avait pas l'intention d'évoluer dans la LNH immédiatement », a expliqué Craig Patrick, le directeur général des Penguins à l'époque, au cours d'une entrevue en 2016. « Lorsque nous lui avons posé cette question, il nous a répondu qu'il serait là dès le lendemain si nous le repêchions. Je crois que les équipes qui se trouvaient devant nous ont hésité en raison de sa réponse. Nous étions très heureux, mais surpris qu'il soit encore disponible. »

Video: BOS@FLA: Jagr s'empare seul du deuxième rang

Jagr est devenu une légende de son sport. Ce ne sont pas tous les joueurs sélectionnés lors de cette fin de semaine au Rogers Arena de Vancouver qui ont atteint le statut de supervedettes. Donc, avec 29 ans de recul, à quoi ressemblerait le repêchage si tous ces joueurs redevenaient admissibles aujourd'hui?

NDLR : Les joueurs sont affichés avec les équipes qui les ont sélectionnés ainsi que le rang où ils ont été repêchés entre parenthèses.

1. Jaromir Jagr, AD, Penguins de Pittsburgh (5)

Parmi les 7077 patineurs qui ont disputé au moins un match dans la LNH, seul Wayne Gretzky (2857) a récolté plus de points que Jagr (1921), et seulement deux joueurs (Gretzky, 894; Gordie Howe, 801) ont surpassé le total de 766 buts de Jagr inscrit au cours de sa carrière de 24 saisons avec neuf équipes. Il a remporté le trophée Art Ross à cinq reprises, a connu six saisons de 40 buts ou plus. Trois saisons d'au moins 50 filets, et il a remporté la Coupe Stanley avec les Penguins en 1991 et 1992. Il a disputé son dernier match dans la LNH avec les Flames de Calgary à l'âge de 45 ans en 2017-18, et il joue toujours pour Kladno, dont il est désormais le propriétaire. Cette saison, à l'âge de 47 ans, il a amassé 13 points (10 buts, trois passes) en 11 parties pour aider Kladno à être promue dans la principale ligue tchèque.

2. Martin Brodeur G, Devils du New Jersey (20)

Brodeur détient les records de la LNH parmi les gardiens pour les matchs joués (1266), les victoires (691), les arrêts (28 928) et les blanchissages (125). Il a aussi été crédité de deux buts en saison régulière et d'un en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Brodeur a soulevé la Coupe Stanley à trois reprises en 21 saisons avec les Devils et a signé son dernier blanchissage à l'âge de 42 ans avec les Blues de St. Louis en 2014-15. Il a reçu le trophée Vézina quatre fois et a terminé deuxième au scrutin à trois occasions. Brodeur a aussi mis la main sur le trophée Jennings cinq fois, ce qui lui confère une égalité avec Patrick Roy au premier rang de l'histoire.

Video: Brodeur bat le record de Roy pour les victoires

3. Keith Tkachuk, AG, Jets de Winnipeg (19)

Tkachuk, qui a disputé 18 saisons dans la LNH avec les Jets de Winnipeg/Coyotes de Phoenix, les Thrashers d'Atlanta et les Blues, occupe le deuxième rang parmi les joueurs nés aux États-Unis avec 538 buts, ainsi que le quatrième rang avec 1065 points en 1201 parties. Il a connu 10 saisons d'au moins 30 buts, lui qui a notamment mené la LNH avec 52 filets en 1996-97. Il a aussi inscrit 50 buts avec les Jets en 1995-96 et il est l'un des cinq joueurs nés aux États-Unis à avoir connu plus d'une saison de 50 buts (Pat LaFontaine, John LeClair, Jeremy Roenick, Kevin Stevens).

4. Sergei Zubov, D, Rangers de New York (85)

Ce choix de cinquième ronde est débarqué dans la LNH en 1992 et a exercé un impact immédiat, lui qui a terminé au premier rang des défenseurs des Rangers avec huit buts en 49 matchs. La saison suivante, il a été le meilleur pointeur de New York avec 89 points (12 buts, 77 passes) avant d'aider l'équipe à remporter la Coupe Stanley avec une récolte de 19 points (cinq buts, 14 passes) en 22 matchs des séries. Il a passé l'essentiel de sa carrière dans la LNH (12 saisons sur 16) avec les Stars de Dallas et les a aidés à soulever la Coupe en 1999. Ses 111 buts et 549 points représentent des sommets pour la franchise des Stars/North Stars du Minnesota. Ses 619 mentions d'aide le placent au premier rang de l'histoire de la LNH parmi les défenseurs nés en Russie, et ses 771 points lui procurent le deuxième rang.

5. Doug Weight, C, Rangers de New York (34)

Ce choix de deuxième tour a disputé 19 saisons dans la LNH avec six équipes différentes, et il est l'un des huit joueurs nés aux États-Unis à avoir atteint le plateau des 1000 points. Il a inscrit au moins 20 buts à six reprises, a participé au Match des étoiles de la LNH quatre fois et a remporté le trophée King Clancy en 2011. Le fait saillant de sa carrière a été d'aider les Hurricanes de la Caroline à remporter la Coupe Stanley en 2006, trophée qu'il a soulevé malgré une épaule droite disloquée qui l'a gardé à l'écart du jeu pour les deux dernières parties. Les 755 mentions d'aide de Weight lui procurent le deuxième rang derrière Jagr (1155) parmi les joueurs repêchés en 1990, alors que ses 1033 points le placent au troisième rang derrière Jagr et Tkachuk.

6. Derian Hatcher, D, North Stars du Minnesota (8)

Il est devenu le premier joueur né aux États-Unis à être le capitaine d'une équipe qui a remporté la Coupe Stanley lorsque les Stars ont tout raflé en 1999. Le style physique de Hatcher lui a valu 1581 minutes de punition, au sixième rang des joueurs repêchés la même année que lui. Il a toutefois apporté une contribution offensive. En 16 saisons dans la LNH, il a récolté au moins 30 points à cinq reprises, et ses 80 buts et 331 points le placent au troisième rang parmi les défenseurs sélectionnés en 1990.

7. Peter Bondra, AD, Capitals de Washington (156)

Sélectionné en huitième ronde, Bondra a détenu presque tous les records offensifs des Capitals jusqu'à ce qu'Alex Ovechkin commence à les battre un après l'autre. En 14 saisons avec Washington, Bondra a obtenu 825 points (472 buts, 353 passes) en 961 parties. Il a connu sa meilleure saison en 1997-98, alors qu'il a terminé à égalité au premier rang de la LNH avec 52 buts avant d'aider les Capitals à atteindre la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois. Bondra a conclu sa carrière dans la LNH en 2006-07 après des arrêts d'une saison avec les Sénateurs d'Ottawa, les Thrashers et les Blackhawks de Chicago. Ses 503 buts le placent au troisième rang parmi la cuvée 1990, et ses 892 points lui procurent la quatrième place.

8. Owen Nolan, RW, Nordiques de Québec (1)

Nolan a été un attaquant de puissance productif pour six équipes au cours de sa carrière de 18 saisons dans la LNH. Il a atteint le plateau des 30 buts six fois, et celui des 40 filets à deux reprises. Il a participé au Match des étoiles de la LNH à cinq reprises, et sa performance la plus mémorable à cet événement est survenue en 1997, alors qu'il a réussi un tour du chapeau, notamment à l'aide d'un but devenu célèbre alors qu'il a pointé vers l'endroit où il allait tirer. Nolan a disputé son dernier match dans la LNH avec le Wild du Minnesota en 2009-10, et ses 422 buts lui permettent d'occuper le quatrième rang parmi les joueurs repêchés en 1990. Les 1200 parties de Nolan représentent le sixième plus haut total de sa cuvée, et le septième parmi tous les joueurs sélectionnés au tout premier rang d'un repêchage de la LNH.

Video: undefined

9. Vyacheslav Kozlov, AG, Red Wings de Detroit (45)

Ce choix de troisième ronde est devenu un élément clé des « Russian Five » des Red Wings dans leurs conquêtes de la Coupe Stanley en 1997 et 1998. Avec 14 buts en séries éliminatoires pendant ces deux conquêtes, il a terminé à égalité avec Brendan Shanahan au deuxième rang chez les Red Wings derrière les 18 buts de Sergei Fedorov, et ses 27 points l'ont placé à égalité au troisième rang. Kozlov a passé 10 de ses 18 saisons dans la LNH avec les Red Wings, avant de porter les couleurs des Sabres de Buffalo et des Thrashers. Il a connu 11 saisons de 20 buts ou plus, avec un sommet de 36 filets en 1995-96. Ses 356 buts lui procurent le cinquième rang parmi les joueurs réclamés en 1990, alors que ses 853 points le placent sixième.

10. Petr Nedved, C, Canucks de Vancouver (2)

Nedved a fait défection à sa Tchécoslovaquie natale et a évolué dans la LNH pendant 15 saisons avec sept équipes. Il a marqué au moins 30 buts à quatre reprises, et il a connu sa meilleure saison avec les Penguins en 1995-96 avec 45 buts et 99. Avec 310 buts, il occupe le septième rang de la cuvée 1990.

11. Alexei Zhamnov, C, Jets de Winnipeg (77)

Sélectionné en quatrième ronde, Zhamnov a inscrit au moins 20 buts à chacune de ses huit premières saisons dans la LNH avec les Jets et les Blackhawks. Zhamnov n'a jamais atteint la Finale de la Coupe Stanley, mais il a amassé 14 points (quatre buts, 10 passes) en 18 parties pour aider les Flyers de Philadelphie à atteindre le match no 7 de la finale de l'Association de l'Est en 2004. Ses 719 points (249 buts, 470 passes) en 13 saisons dans la LNH lui permettent d'apparaître au huitième rang parmi les joueurs sélectionnés en 1990.

12. Robert Lang, C, Kings de Los Angeles (133)

Après avoir passé six saisons avec les Kings et les Bruins de Boston, ce choix de septième tour a disputé une campagne dans sa Tchécoslovaquie natale avant de voir sa carrière prendre son envol lorsqu'il a été réclamé au ballottage par les Penguins le 25 octobre 1997. Il a connu sept saisons d'au moins 20 buts entre 1998-99 et 2007-08 avec les Penguins, les Capitals, les Red Wings et les Blackhawks. Ses 703 points (261 buts, 442 passes) le placent au 10e rang parmi les joueurs repêchés en 1990.

13. Darryl Sydor, D, Kings de Los Angeles (7)

Sydor a connu ses meilleures saisons dans la LNH avec les Stars, marquant au moins dix buts à trois reprises en huit campagnes. Il a disputé sa meilleure saison en 1998-99, alors qu'il a amassé 48 points (14 buts, 34 passes) en 82 matchs de saison régulière avant d'ajouter 12 points (trois buts, neuf passes) en 23 rencontres des séries pour aider Dallas à remporter la Coupe Stanley. Il a de nouveau soulevé la Coupe avec le Lightning de Tampa Bay en 2004. Ses 1291 parties représentent le total le plus élevé parmi les défenseurs sélectionnés en 1990, et il occupe le deuxième rang derrière Zubov parmi les défenseurs pour les buts (98), les mentions d'aide (409) et les points (507).

14. Keith Primeau, C, Red Wings de Detroit (3)

Primeau s'est surtout illustré avec ses performances en séries éliminatoires avec les Flyers. Il a marqué en cinquième période de prolongation contre les Penguins dans le match no 4 de la demi-finale de l'Association de l'Est le 4 mai 2000, mettant ainsi fin au troisième plus long match dans l'histoire de la LNH. Puis en 2004, Primeau a inscrit neuf buts, dont trois filets gagnants, en 18 matchs pour aider les Flyers à disputer un match no 7 en finale de l'Association de l'Est. Ses 266 buts en 909 matchs avec les Red Wings, les Whalers de Hartford/Hurricanes de la Caroline et les Flyers lui procurent le 10e rang parmi les joueurs sélectionnés en 1990.

15. Geoff Sanderson, AG, Whalers de Hartford (36)

Sélectionné au deuxième tour, Sanderson est devenu un joueur à temps plein dans la LNH en 1991-92 et a atteint le plateau des 30 buts à six reprises, inscrivant notamment 46 filets en 1992-93. Il a été réclamé par les Blue Jackets de Columbus au repêchage d'expansion et a été le meneur de l'équipe à sa première saison en 2000-01 avec 30 buts et 56 points. Il a disputé 1104 parties en 17 saisons avec sept équipes dans la LNH, et ses 355 buts le placent au sixième rang parmi les joueurs de la cuvée 1990.

16. Mike Ricci, C, Flyers de Philadelphie (4)

Ricci a disputé deux saisons avec les Flyers avant d'être échangé aux Nordiques le 30 juin 1992 dans le cadre de la transaction impliquant Eric Lindros. Il a marqué au moins 20 buts deux fois en six saisons avec les Nordiques/Avalanche du Colorado et a aidé la franchise à remporter la Coupe Stanley en 1996. Avec 1099 matchs en 16 saisons dans quatre uniformes, Ricci occupe le huitième rang parmi les joueurs repêchés en 1990.

À LIRE : Cinq questions avec… Mike Ricci

17. Felix Potvin, G, Maple Leafs de Toronto (31)

Choix de deuxième ronde, Potvin a signé 25 victoires et deux blanchissages en plus d'afficher un pourcentage d'arrêts de ,910 à sa saison recrue en 1992-93, ce qui lui a permis de terminer au troisième rang au scrutin du trophée Calder, en plus d'aider les Maple Leafs à atteindre la finale de l'Association Campbell avec un taux d'efficacité de ,903 en 21 matchs des séries. Il a connu sept saisons de 20 victoires au plus au cours de sa carrière de 12 campagnes avec les Maple Leafs, les Islanders de New York, les Canucks, les Kings et les Bruins. Avec 635 matchs joués et 266 victoires, il occupe le deuxième rang dans chaque catégorie derrière Brodeur parmi les gardiens sélectionnés en 1990.

18. Mikael Renberg, AD, Flyers de Philadelphie (40)

Ce choix de deuxième ronde a été le meneur parmi les recrues en 1993-94 avec 38 buts et 82 points, ce qui lui a valu une troisième place au scrutin du trophée Calder. La saison suivante, il a rejoint Lindros et John LeClair pour former le trio surnommé la « Legion of Doom », qui a aidé les Flyers à atteindre la finale de l'Association de l'Est en 1995 et la Finale de la Coupe Stanley en 1997. Il a inscrit en moyenne 27 buts à ses quatre premières saisons avant d'être échangé au Lightning après la Finale de 1997. Des blessures persistantes à l'aine ont empêché Renberg de retrouver son niveau des premières saisons, et il a terminé sa carrière avec 464 points (190 buts, 274 passes) en 661 matchs disputés avec quatre formations.

19. Bryan Smolinski, C, Bruins de Boston (21)

Smolinski a marqué 31 buts en 1993-94, sa première saison complète dans la LNH, et a atteint le plateau des 20 buts six fois au cours de ses 15 saisons passées dans huit uniformes différents. Ses 274 filets lui confèrent le neuvième rang parmi les joueurs choisis en 1990.

20. Craig Conroy, C, Canadiens de Montréal (123)

Ce choix de sixième ronde a connu ses meilleures saisons avec les Flames, principalement comme centre de Jarome Iginla. Il a terminé au deuxième rang des Flames avec 17 points (six buts, 11 passes) pour les aider à atteindre la Finale de la Coupe Stanley en 2004. Conroy a connu trois saisons d'au moins 20 buts et 50 points pour conclure sa carrière dans la LNH avec 542 points (182 buts, 360 passes) en 1009 parties avec quatre équipes.

21. Sergei Nemchinov, AG, Rangers de New York (244)

Sélectionné en 12e ronde à l'âge de 26 ans, Nemchinov s'est joint aux Rangers en 1991-92 à 28 ans, et a inscrit 30 buts pour ajouter une belle profondeur à l'offensive de New York, ce qui a aidé l'équipe à remporter la Coupe Stanley en 1994. Il a aussi joué un rôle important en infériorité numérique pour les Devils lorsque ces derniers ont remporté la Coupe en 2000. Il a joué jusqu'à l'âge de 38 ans en 2001-02 et a amassé 345 points (152 buts, 193 passes) en 761 matchs.

Choix de première ronde qui ont raté la coupure : Scott Scissons, sixième au total, Islanders de New York; John Slaney, neuvième au total, Capitals de Washington; Drake Berehowsky, 10e au total, Maple Leafs de Toronto; Trevor Kidd, 11e au total, Flames de Calgary; Turner Stevenson, 12e au total, Canadiens de Montréal; Michael Stewart, 13e au total, Rangers de New York; Brad May, 14e au total, Sabres de Buffalo; Mark Greig, 15e au total, Whalers de Hartford; Karl Dykhuis, 16e au total, Blackhawks de Chicago; Scott Allison, 17e au total, Oilers d'Edmonton; Shawn Antoski, 18e au total, Canucks de Vancouver

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.