Skip to main content

Retour au jeu : Portrait des Blackhawks de Chicago

L'expérience du noyau de Chicago ainsi que le retour potentiel de piliers à la ligne bleue pourraient rapporter contre les Oilers

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

La Phase 3 du plan de reprise des activités de la LNH s'amorcera le 10 juillet, alors que les joueurs des 24 équipes qui prendront part à la ronde préliminaire des séries éliminatoires de la Coupe Stanley vont participer à un camp d'entraînement. Pour plusieurs équipes, certaines choses ont changé depuis l'interruption de la saison régulière le 12 mars en raison des inquiétudes entourant le coronavirus, et les formations savent désormais qui sera leur adversaire en ronde préliminaire.

LNH.com offre un survol de la situation actuelle de chacune des équipes qui vont prendre part à la ronde préliminaire. Aujourd'hui, les Blackhawks de Chicago.

Si les Blackhawks ont montré quelques signes intéressants au cours de la troisième saison de leur cycle de reconstruction, ils auraient évidemment souhaité être beaucoup plus près d'une place en séries éliminatoires lorsque la saison a été interrompue le 12 mars dernier.

Une séquence de 5-2-0 tout juste avant que la saison ne soit mise sur pause a cependant fait passer le pourcentage de points des Blackhawks à ,514 ce qui leur a donné la 12e et dernière place donnant accès à la ronde préliminaire des séries de la Coupe Stanley, où ils croiseront le fer avec les Oilers d'Edmonton.

Ce qui a changé depuis le 12 mars

Plusieurs joueurs des Blackhawks ne devaient plus chausser les patins cette saison après avoir subi des interventions qui devaient mettre un terme à leur saison. Ces quelques mois supplémentaires pourraient toutefois permettre à de nombreux éléments importants de renouer avec l'action. À la ligne bleue, il a déjà été annoncé que Calvin de Haan devrait être en mesure de sauter sur la glace avec ses coéquipiers le 10 juillet, lui qui été opéré à l'épaule le 27 décembre et qui devait rater de quatre à six mois d'action. Il pourrait être rejoint dans le top-4 de Chicago par Brent Seabrook, opéré aux deux hanches et à l'épaule droite, ainsi que par l'attaquant Zack Smith, opéré au dos. Il n'est toutefois pas acquis que ces deux joueurs seront prêts dès la reprise des activités. Même chose du côté de l'attaquant Andrew Shaw, qui se soumettait au protocole des commotions cérébrales lorsque la saison a été interrompue.

Video: CHI@NSH: Seabrook marque du revers et fait 3-0

 

Les Blackhawks vont remporter la Coupe Stanley si…

Les joueurs qui forment le noyau des Blackhawks savent ce qu'il faut faire pour tout rafler - ils l'ont déjà fait à trois reprises - et ils savent que le temps commence à presser s'ils veulent soulever à nouveau le précieux trophée. Patrick Kane est toujours au sommet de son art, Jonathan Toews est l'un des meilleurs leaders de son sport, et Duncan Keith appartient encore à l'élite de sa position. Si ces trois joueurs peuvent montrer le chemin à leurs jeunes coéquipiers et que Corey Crawford affiche la même forme qu'il affichait au cours de ses 17 derniers matchs de la saison (moyenne de buts alloués de 2,35 et pourcentage d'arrêts de ,930), qui sait ce qui pourrait arriver dans un tournoi printanier hors de l'ordinaire.

La carte cachée

Lorsqu'il est débarqué à Chicago la saison dernière, Dylan Strome a montré pourquoi il avait été sélectionné au troisième rang au total au Repêchage 2015 de la LNH en récoltant 51 points en 58 matchs avec sa nouvelle équipe. Il avait entraîné dans son sillage Alex DeBrincat, qui a ainsi connu une première saison de 40 buts en carrière. Ce duo a toutefois considérablement ralenti cette année, alors que Strome a été limité à 38 points en 58 parties, et que DeBrincat n'a fait vibrer les cordages qu'à 18 reprises. Si ces deux joueurs retrouvent leur élan de 2018-19, ils apporteront une dimension supplémentaire à l'attaque des Blackhawks, ce qui pourrait faire toute une différence.

Video: CHI@CGY: Strome prépare le but de DeBrincat
 

Au sujet de leurs adversaires

Il faudra que les Blackhawks trouvent le moyen de faire fonctionner leur jeu de puissance s'ils souhaitent venir à bout des Oilers. Sous la férule de l'entraîneur Dave Tippett, les Oilers sont parvenus à effectuer tout un revirement de situation en infériorité numérique avec un rendement de 84,4 pour cent, ce qui leur confère le deuxième rang de la LNH. L'avantage numérique de Chicago n'a fonctionné qu'à un rythme de 15,2 pour cent cette saison, bon pour le 28e rang de la Ligue. Chicago devra aussi trouver un moyen de stopper la redoutable supériorité numérique d'Edmonton, qui a terminé au premier rang de la LNH avec une efficacité de 29,5 pour cent. Kane s'amuse habituellement contre les Oilers, lui qui a récolté 50 points (17 buts, 33 passes) à ses 34 derniers matchs contre Edmonton. Il faudra qu'il maintienne ce rendement pour donner une chance à Chicago de surprendre les Oilers.

Ce qu'ils ont dit

« Ça risque d'être un bon duel, une série où il se marquera beaucoup de buts. Nous devrons resserrer les choses défensivement, mais ce sera assurément une bonne série. […] Ils misent sur d'excellents joueurs offensifs qu'il faudra avoir à l'œil, mais c'est aussi notre cas. » - Alex DeBrincat au sujet de la série préliminaire entre les Blackhawks et les Oilers

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.