Skip to main content

Résumé de la première ronde du repêchage 2016

Consultez notre résumé de la première ronde du repêchage 2016 qui a eu lieu au First Niagara Center à Buffalo

par LNH.com @NHL / LNH.com

BUFFALO -- Voici un résumé de chacune des sélections de la première ronde du repêchage 2016 de la LNH au First Niagara Center:

1. Maple Leafs de Toronto - Auston Matthews, C, Zurich (Suisse)
Rang au classement final des espoirs internationaux du Bureau central de dépistage de la LNH : 1er
2015-16 : 36 matchs, 24-22-46

Le premier joueur né aux États-Unis réclamé au premier rang du repêchage de la LNH depuis Patrick Kane, qui avait été sélectionné par les Blackhawks de Chicago en 2007. Ce centre de 6 pieds 2 pouces et 216 livres originaire de Scottsdale, en Arizona, a joué contre des joueurs plus vieux et plus expérimentés en Suisse, dont certains anciens de la LNH, et il a connu du succès. Il a remporté le prix de l'Étoile montante et il a terminé deuxième au scrutin du joueur par excellence dans la Ligue nationale A, la meilleure ligue professionnelle en Suisse. Il a aidé les États-Unis à mettre la main sur la médaille de bronze au Championnat mondial junior 2016 de la FIHG en terminant ex aequo en tête des buteurs du tournoi avec sept buts en sept parties. Il a aussi mené l'équipe américaine avec six buts en dix matchs lors du Championnat du monde 2016 de la FIHG.

L'avis de Mike Morreale : « C'est le gros centre puissant que les Maple Leafs cherchent depuis Mats Sundin en 2007-08. C'est un joueur de concession qui excelle dans toutes les facettes du jeu. »

2. Jets de Winnipeg - Patrik Laine, AD, Tappara (Finlande)
Rang au classement final des espoirs internationaux du Bureau central de dépistage de la LNH : 2e
2015-16 : 46 matchs, 17-16-33

Cet attaquant de 6 pieds 3 pouces et 201 livres peut évoluer à l'aile droite ou à l'aile gauche. Il est très agile avec la rondelle, ses mains sont rapides et il possède un des meilleurs tirs sur réception de la cohorte de 2016. Des dépisteurs l'ont comparé au membre du Temple de la renommée du hockey Brett Hull. Laine a été nommé le joueur par excellence des séries éliminatoires de la Liiga, la meilleure ligue professionnelle de Finlande, après avoir inscrit 10 buts et 15 points en 18 rencontres pour aider Tappara à mettre la main sur le titre. Il a aussi été élu le joueur par excellence et le meilleur attaquant du Championnat du monde 2016 de la FIHG. Lors de ce tournoi, il a marqué sept buts et 12 points en 10 parties pour permettre à la Finlande de remporter la médaille d'argent. Il portera à nouveau les couleurs de la Finlande lors de la Coupe du monde de hockey 2016.

3. Blue Jackets de Columbus - Pierre-Luc Dubois, AG, Cap-Breton (LHJMQ)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 1er
2015-16 : 62 matchs, 42-57-99

Ce joueur possède un bon coup de patin et il peut évoluer à toutes les positions à l'avant. Les dépisteurs le comparent au capitaine des Stars de Dallas Jamie Benn. Dubois a eu une ascension fulgurante dans les classements des espoirs cette saison. Il sait comment utiliser sa polyvalence et son physique (6 pieds 2 pouces, 201 livres), comme en témoignent ses 112 minutes de punition. Il a également compté dix buts en supériorité numérique, trois buts en désavantage numérique et il a remporté 50,4 pour cent de ses mises en jeu même s'il n'avait jamais joué au centre avant le mois de décembre 2015.

4. Oilers d'Edmonton - Jesse Puljujarvi, AD, Karpat (Finlande)
Rang au classement final des espoirs internationaux du Bureau central de dépistage de la LNH : 3e
2015-16 : 50 matchs, 13-15-28

Ce gros attaquant complet peut compter et alimenter ses coéquipiers. Il a raté trois semaines d'activité en mars en raison d'une blessure au bas du corps, mais il a repris là où il avait laissé à son retour au jeu. Il a inscrit cinq buts et sept points en quatre parties pour permettre à la Finlande de remporter la médaille d'or au Championnat mondial des moins de 18 ans 2016 de la FIHG. Il a aussi raflé l'or avec la Finlande au Championnat mondial junior 2016 de la FIHG. Sa performance de 17 points en sept matchs le place à égalité au deuxième rang de l'histoire de ce tournoi chez les joueurs de moins de 18 ans. Jaromir Jagr domine cette catégorie avec ses 18 points récoltés pour la Tchécoslovaquie en 1990.

5. Canucks de Vancouver - Olli Juolevi, D, London (OHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 5e
2015-16 : 57 matchs, 9-33-42

Juolevi a amassé neuf points (neuf aides) en sept parties pour permettre à la Finlande de remporter la médaille d'or au Championnat mondial junior 2016 de la FIHG. Il a également inscrit sept points (sept aides) en quatre matchs pour aider London à gagner la Coupe Memorial. Ce défenseur gaucher de 6 pieds 2 pouces et 188 livres est très calme et confiant avec la rondelle. Il joue bien sans la rondelle, il est efficace sur les unités spéciales et il possède un excellent coup de patin.

6. Flames de Calgary - Matthew Tkachuk, AG, London (OHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 2e
2015-16 : 57 matchs, 30-77-107

Tkachuk possède un sens du hockey et une vision hors pair, ce qui lui permet de contribuer à l'attaque de diverses façons et d'assumer plusieurs rôles importants. Les dépisteurs avancent qu'il est comparable à l'attaquant des Ducks d'Anaheim Corey Perry. Après une saison régulière extraordinaire, il a mené tous les francs-tireurs de la Ligue de hockey de l'Ontario avec 20 buts en 18 matchs des séries éliminatoires. De plus, il a compté en prolongation lors de la finale de la Coupe Memorial. Il est le fils de Keith Tkachuk, un ancien joueur de la LNH et un membre du Temple de la renommée du hockey des États-Unis.

7. Coyotes de l'Arizona - Clayton Keller, C, États-Unis M18 (USHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 9e
2015-16 : 62 matchs, 37-70-107

Ce centre gaucher (5 pieds 10 pouces, 164 livres) a mené l'équipe des moins de 18 ans du Programme de développement de l'équipe nationale américaine (USNTDP) au chapitre des aides, des points, des buts en infériorité numérique (quatre) et de la moyenne de points par match (1,73). Keller s'inspire de Patrick Kane, un ancien de l'USNTDP. Les dépisteurs soulignent ses qualités de fabricant de jeu, sa touche offensive, sa mobilité exceptionnelle, son agilité avec le bâton et sa confiance. Il a été utilisé abondamment sur le jeu de puissance et en désavantage numérique.

8. Sabres de Buffalo - Alexander Nylander, AG, Mississauga (OHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 3e
2015-16 : 57 matchs, 28-47-75

Nylander (6 pieds, 178 livres) est un joueur dynamique avec des habiletés exceptionnelles qui s'ajoutent à sa rapidité déjà digne de la LNH. Il peut réaliser des jeux à pleine vitesse, il est dangereux à un contre un et il possède un instinct offensif remarquable. Les dépisteurs notent qu'il est difficile à contrer parce qu'il génère de l'attaque de plusieurs façons différentes. Il a mené la Suède avec quatre buts et neuf points en sept parties au Championnat mondial junior 2016 de la FIHG.

9. Canadiens de Montréal - Mikhail Sergachev, D, Windsor (OHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 8e
2015-16 : 67 matchs, 17-40-57

Sergachev est un défenseur complet doté d'un bon gabarit (6 pieds 2 pouces, 221 livres) et étonnamment rapide. Il est le plus jeune joueur de l'histoire de la Ligue de hockey de l'Ontario à avoir reçu le prix du défenseur par excellence. Il a mené tous les arrières du circuit au chapitre des buts et il a pris le troisième rang pour les points. Il a obtenu 31 points en supériorité numérique et il a conservé un différentiel de plus 15.

10. Avalanche du Colorado - Tyson Jost, C, Penticton (BCHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 16e
2015-16 : 48 matchs, 42-62-104

Cet attaquant gaucher de 5 pieds 11 pouces et 190 livres a été le joueur par excellence de la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique après avoir mené le circuit avec 62 aides et pris le troisième rang des marqueurs avec 104 points en 48 parties. Jost a aussi mérité le titre de meilleur attaquant du Championnat mondial des moins de 18 ans 2016 de la FIHG après avoir dominé le tournoi avec une récolte de 15 points en sept rencontres pour le Canada. Il se joindra à l'Université du Dakota du Nord en 2016-17.

11. Sénateurs d'Ottawa (via NJD) - Logan Brown, C, Windsor (OHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 7e
2015-16 : 59 matchs, 21-53-74

Cet excellent fabricant de jeu sait imposer sa présence au centre grâce à son imposant physique (6 pieds 6 pouces, 220 livres). Il a amassé 29 points sur le jeu de puissance et il a été très efficace dans le cercle des mises en jeu avec un taux de réussite de 53,0 pour cent. Brown a inscrit trois buts et 12 points en sept parties pour aider les États-Unis à remporter la médaille de bronze au Championnat mondial des moins de 18 ans 2016 de la FIHG.

12. Devils du New Jersey (via OTT) - Michael McLeod, C, Mississauga (OHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 13e
2015-16 : 57 matchs, 21-40-61

McLeod est considéré comme étant l'un des patineurs les plus rapides de la cuvée 2016. C'est un attaquant complet qui possède un bon gabarit (6 pieds 2 pouces, 185 livres). Il est intelligent et il peut évoluer dans toutes les situations. Il a compté six buts en avantage numérique, quatre en désavantage numérique et il a remporté 58,0 pour cent de ses mises en jeu. Il est fort dans ses batailles le long des bandes et il sait comment atteindre le filet en zone offensive.

13. Hurricanes de la Caroline - Jake Bean, D, Calgary (WHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 15e
2015-16 : 68 matchs, 24-40-64

Bean a mené tous les arrières de la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL) au chapitre des buts. Ce défenseur gaucher de 6 pieds et 173 livres possède un bon lancer et il utilise son intelligence et sa mobilité pour contrer ses adversaires. Bean est un bel exemple de persévérance. Il a été ignoré lors du repêchage 2013 de la WHL, mais il a obtenu un essai avec Calgary. Il a ensuite établi un record d'équipe pour un défenseur recrue avec une récolte de 39 points en 2014-15 et ses 24 buts cette saison constituent une nouvelle marque pour un arrière de Calgary.

14. Bruins de Boston - Charles McAvoy, D, Université de Boston (H-EAST)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 6e
2015-16 : 37 matchs, 3-22-25

Nommé sur l'équipe des meilleures recrues de la conférence Hockey East, McAvoy (6 pieds, 199 livres) est un des meilleurs défenseurs droitiers du repêchage. Il analyse rapidement le jeu lors de la transition et il est efficace dans toutes les situations. Les dépisteurs jugent qu'il joue déjà comme un professionnel à cette étape de son développement. Il a gagné la médaille de bronze avec les États-Unis au Championnat mondial junior 2016 de la FIHG.

15. Wild du Minnesota - Luke Kunin, C, Wisconsin (BIG10)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 11e
2015-16 : 34 matchs, 19-13-32

Kunin est considéré comme étant un excellent franc-tireur qui provoque des choses à l'attaque à chacune de ses présences. Il a été élu sur l'équipe des meilleures recrues de la conférence Big Ten et il a mené le Wisconsin au chapitre des buts et des tirs au but (127). Il a également terminé ex aequo au premier rang pour les buts en avantage numérique (cinq) et il a pris le deuxième rang pour les points. Il a connu des performances de deux points ou plus dans huit de ses 34 parties. Il a terminé la saison avec une séquence de sept matchs avec au moins un point.

16. Coyotes de l'Arizona (via DET) - Jakob Chychrun, D, Sarnia (OHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 4e
2015-16 : 62 matchs, 11-38-49

Ce défenseur gaucher (6 pieds 2 pouces, 200 livres) possède un excellent coup de patin, un sens du hockey hors pair et des qualités de passeur inégalées. Il a marqué huit de ses onze buts en supériorité numérique et il a conservé un différentiel de plus 23 en 62 parties avec le Sting. Chychrun, le fils de l'ancien défenseur de la LNH Jeff Chychrun, est probablement l'arrière qui est le plus prêt à jouer dans la LNH.

17. Predators de Nashville - Dante Fabbro, D, Penticton (BCHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 18e
2015-16 : 45 matchs, 14-53-67

Nommé le meilleur défenseur de la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique, Fabbro a mené tous les arrières de ce circuit au chapitre des points et des buts gagnants (quatre) et il a pris le deuxième rang pour les buts et les buts en avantage numérique (huit). Ce défenseur droitier se joindra à l'Université de Boston en 2016-17. Les dépisteurs soulignent le fait qu'il est pratiquement toujours bien placé pour neutraliser les jeux de l'adversaire et pour contraindre ses opposants à demeurer en périphérie.

18. Jets de Winnipeg (via PHI) - Logan Stanley, D, Windsor (OHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 19e
2015-16 : 64 matchs, 5-12-17

Cette saison, ce défenseur gaucher a été jumelé à Mikhail Sergachev, un autre espoir admissible au repêchage 2016 de la LNH. Il est assez mobile pour se charger des rapides attaquants adverses. Il est très difficile à battre à un contre un en raison de son imposant physique (6 pieds 7 pouces, 224 livres). Il joue avec une certaine hargne, comme en témoignent ses 103 minutes de punition.

19. Islanders de New York - Kieffer Bellows, AG, États-Unis M18 (USHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 10e
2015-16 : 62 matchs, 50-31-81

Cet attaquant de 6 pieds et 197 livres se joindra à l'Université de Boston en 2016-17. Bellows a été le meilleur buteur de l'équipe des moins de 18 ans du Programme de développement de l'équipe nationale américaine (USNTDP) et il a terminé deuxième au chapitre des points. Il préconise un échec avant robuste et il lance dès qu'il en a la chance. Il a le don de trouver des occasions de tir de tous les angles. Il est le fils de l'ancien ailier droit de la LNH Brian Bellows, qui avait été sélectionné au deuxième rang du repêchage de 1982 par les North Stars du Minnesota.

20. Red Wings de Detroit (via ARI) - Dennis Cholowski, D, Chilliwack (BCHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 23e
2015-16 : 50 matchs, 12-28-40

Après avoir joué dans la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique à 16 ans, Cholowski (6 pieds 1 pouce, 177 livres) n'était plus un inconnu. Il a connu une bonne deuxième moitié de campagne avec sept buts et 14 points à ses 15 derniers matchs. Il est patient avec la rondelle et il analyse très bien le jeu. Il parvient toujours à échapper à la pression et il prend ce qui s'offre à lui sans forcer le jeu.

21. Hurricanes de la Caroline - Julien Gauthier, AD, Val-d'Or (LHJMQ)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 12e
2015-16 : 54 matchs, 41-16-57

Ce talentueux attaquant de puissance possède un bon gabarit (6 pieds 3 pouces, 231 livres) et un bon coup de patin. Il travaille avec acharnement dans les trois zones. Il a amassé 11 buts en avantage numérique, un différentiel de plus 24 et 208 tirs au but. Gauthier a été le seul joueur admissible au repêchage de 2016 à gagner un poste au sein de la formation canadienne lors du Championnat mondial junior 2016 de la FIHG.

22. Flyers de Philadelphie (via WPG) - German Rubtsov, C, Russie M18 (Russie Jr)
Rang au classement final des espoirs internationaux du Bureau central de dépistage de la LNH : 5e
2015-16 : 28 matchs, 12-14-26

Rubtsov (6 pieds, 178 livres) est un compétiteur acharné qui pratique un style sans compromis dans les deux sens de la patinoire. Il est agile et fort dans la circulation lourde. Il a présenté un différentiel de plus 12 et il a décoché 78 tirs au but dans la ligue junior russe. Il prend de bonnes décisions avec la rondelle, il excelle en infériorité numérique et il est prêt à payer le prix pour marquer.

23. Panthers de la Floride - Henrik Borgstrom, C, HIFK Jr (Finlande Jr)
Rang au classement final des espoirs internationaux du Bureau central de dépistage de la LNH : 9e
2015-16 : 40 matchs, 29-26-55

Cet attaquant gaucher (6 pieds 3 pouces, 176 livres) est un des espoirs européens en pleine ascension en vue du repêchage de 2016. Il a été comparé au centre des Blues de St. Louis Patrik Berglund. Borgstrom se joindra à l'Université de Denver en 2016-17. C'est un excellent fabricant de jeu qui manie bien la rondelle. Goran Stubb, le directeur du dépistage européen de la LNH, a indiqué que Borgstrom « savait plaire à la foule. »

24. Ducks d'Anaheim - Max Jones, AG, London (OHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 14e
2015-16 : 63 matchs, 28-24-52

Un attaquant de puissance typique qui aime frapper fort et jouer avec hargne. Jones (6 pieds 2 pouces, 206 livres) a touché la cible avec régularité à sa première année dans la Ligue de hockey de l'Ontario. Il possède un bon lancer vif, il travaille bien dans les espaces restreints et il peut évoluer en infériorité numérique.

25. Stars de Dallas - Riley Tufte, AG, Blaine (Sec.-Minnesota)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 17e
2015-16 : 25 matchs, 47-31-78

Tufte a remporté le titre de M. Hockey 2016 remis au meilleur joueur finissant des écoles secondaires du Minnesota. Il a mené Blaine pour les buts, les aides et les buts gagnants (10). Il a aussi inscrit 10 buts et 14 points en 27 parties avec Fargo dans la United States Hockey League. Selon les dépisteurs, il est un bon passeur avec un style de jeu étoffé. Ils le comparent à l'attaquant des Panthers de la Floride Nick Bjugstad, un ancien de Blaine. Il se joindra à l'Université de Minnesota-Duluth en 2016-17. On lui a diagnostiqué un diabète de type 1 à l'âge de 11 ans.

26. Blues de St. Louis (via WSH) - Tage Thompson, C, Connecticut (H-EAST)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 20e
2015-16 : 36 matchs, 14-18-32

Thompson est un attaquant de puissance droitier qui a amorcé la saison sur le quatrième trio, mais il a vite gravi les échelons jusqu'à la première unité. Il possède un excellent lancer et il a mené la NCAA avec 13 buts en avantage numérique. Thompson (6 pieds 5 pouces, 195 livres) est difficile à séparer de la rondelle. Il la protège bien et il fonce au filet.

27. Lightning de Tampa Bay - Brett Howden, C, Moose Jaw
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 22e
2015-16 : 68 matchs, 24-40-64

Howden a beaucoup progressé en deuxième moitié de saison. C'est un joueur d'équipe complet qui peut apporter sa contribution sur le jeu de puissance et en infériorité numérique grâce à son physique (6 pieds 2 pouces, 193 livres), à sa vitesse et à son talent pour créer des revirements. Son frère, Quinton Howden, a été réclamé au premier tour (25e rang) du repêchage de 2010 par les Panthers de la Floride.

28. Capitals de Washington (via STL) - Lucas Johansen, D, Kelowna (WHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 26e
2015-16 : 69 matchs, 10-39-49

Johansen (6 pieds 1 pouce, 175 livres) est un arrière complet qui se distingue par son jeu de transition. Il n'a pas d'atouts particuliers, mais il fait bien tout ce qu'on lui demande et il est un des joueurs les plus fiables du repêchage. L'entraîneur adjoint de Kelowna Kris Mallette a déclaré que plus Johansen était utilisé, plus il s'améliorait. Son frère, le centre des Predators de Nashville Ryan Johansen, a été sélectionné au quatrième rang par les Blue Jackets de Columbus lors du repêchage de 2010.

29. Bruins de Boston - Trent Frederic, C, États-Unis M18 (USHL)

Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 47e
2015-16 : 61 matchs, 20-20-40

Frederic a inscrit sept points en sept matchs au championnat du monde U18 pour les États-Unis. Il se joindra à l'Université de Wisconsin en 2016-17. Un joueur de centre avec un bon gabarit (6 pieds 2 pouces, 203 livres) qui joue dans les deux sens de la patinoire, Frederic est reconnu pour son acharnement et éthique de travail.

30. Ducks d'Anaheim - Sam Steel, C, Regina (WHL)
Rang au classement final des espoirs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH : 30e
2015-16 : 72 matchs, 23-47-70

Steel (5 pieds 11 pouces, 178 livres) est un excellent patineur vif comme l'éclair. Les dépisteurs ont été impressionnés par sa progression depuis le début de la saison. Il lit bien le jeu et il réagit rapidement. Il peut alimenter ses coéquipiers aussi bien que les meilleurs fabricants de jeu de la Ligue de hockey de l'Ouest. Il a inscrit huit buts et 22 aides sur le jeu de puissance et il a été productif en infériorité numérique.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.