Skip to main content

Repêchage 2020 : Top-10 des gardiens

Askarov, Daws et Blomqvist font partie des meilleurs espoirs à cette position

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

À l'approche de la première phase de la loterie du Repêchage de la LNH le 26 juin, LNH.com recensera les meilleurs espoirs à chaque position. Aujourd'hui : les meilleurs gardiens disponibles. La date du Repêchage 2020 de la LNH n'a pas encore été déterminée en raison de la pandémie du coronavirus.

Iaroslav Askarov pourrait être le deuxième gardien en 15 ans à être sélectionné parmi le top-10 du Repêchage de la LNH.

Askarov, de Neva Saint-Pétersbourg dans la Supreme Hockey League, les rangs juniors de Russie, espère rejoindre Carey Price, qui avait été sélectionné au cinquième rang au total par les Canadiens de Montréal lors du Repêchage 2005.

REPÊCHAGE 2020 : Top-10 des ailiers gauches | Ailiers droits | Joueurs de centre | Défenseurs

L'équipe qui misera sur Askarov pourrait décider d'employer la même approche de développement que le Lightning de Tampa Bay avec Andrei Vasilevskiy (19e au total, 2012). Le Lightning a démontré beaucoup de patience et de confiance en Vasilevskiy, lui permettant de se développer pendant deux saisons en Russie avant de lui faire faire le saut en Amérique du Nord en 2014-15.

« [Askarov] est le meilleur gardien que j'ai vu au Repêchage de la LNH depuis Carey Price », a déclaré Craig Button, directeur du dépistage de TSN, analyste de la LNH et ancien directeur général dans la Ligue. « Quand je lis mes notes et que je le regarde jouer, je peux voir qu'il lit bien le jeu et qu'il est un futur gardien numéro un qui appartiendra à l'élite dans la Ligue. »

Spencer Knight a été le premier de 22 gardiens sélectionnés au Repêchage 2019, quand il a été repêché au 13e rang total par les Panthers de la Floride.

Voici le top-10 des meilleurs gardiens disponibles en vue du prochain repêchage :

1. Iaroslav Askarov, Neva Saint-Pétersbourg (Russie)

Position sur la liste finale du Bureau central de dépistage de la LNH : 1er (gardiens internationaux)

Le joueur de 17 ans a une présence intimidante, il joue avec confiance, il est athlétique et agile avec sa mitaine. Il a prouvé qu'il peut élever son jeu d'un cran dans les moments importants, aidant la Russie à finir six fois dans le top-3 lors de six événements internationaux. Askarov, qui a le gabarit (6 pieds 3 pouces, 176 livres) et un côté compétitif pour devenir un gardien numéro un dans la LNH un jour, a conservé un dossier de 12-3-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,45 et un pourcentage d'arrêts de ,920 en 18 matchs dans les rangs juniors russes. Il pourrait devenir le troisième Russe dans l'histoire de la LNH à être le premier gardien sélectionné dans un repêchage, rejoignant Ilya Samsonov (Capitals de Washington, 22e, 2015) et Vasilevskiy.

2. Nicolas Daws, Guelph (OHL)

Position sur la liste finale du Bureau central : 1er (gardiens nord-américains)

Le gaucher de 6 pieds 4 pouces et 199 livres, né en Allemagne et ignoré au Repêchage 2019, a terminé avec un dossier de 23-8-6, une moyenne de 2,48, cinq blanchissages et un pourcentage de ,924 en 38 rencontres. Il est calme dans toutes les situations et possède de bons instincts, en plus de s'être grandement amélioré après la saison 2018-19 (MBA de 3,25, %ARR. ,893). Daws, âgé de 19 ans, est efficace dans ses déplacements latéraux, il absorbe bien les lancers et peut manier la rondelle de manière efficace pour l'éloigner de son filet, selon Al Jensen, du Bureau central. Il a joué deux parties avec le Canada, les champions du Championnat mondial junior 2020 de la FIHG (CMJ).

3. Drew Commesso, Équipe des moins de 18 ans du Programme de développement de l'équipe nationale de USA Hockey (USHL)

Position sur la liste finale du Bureau central : 2e (gardiens nord-américains)

Sans trop se faire remarquer, il a conservé la deuxième meilleure moyenne (2,05) et le sixième pourcentage le plus élevé (,920) en une saison avec l'équipe des moins de 18 ans du Programme de développement de l'équipe nationale de USA Hockey (NTDP). Commesso (6-2, 180), qui évoluera avec l'Université de Boston en 2020-21, a terminé avec une fiche de 18-7-1 et trois blanchissages. Il démontre d'excellents instincts, il est rapide et fait preuve de calme dans les situations corsées. Commesso pourrait être l'un des vols de la cuvée 2020 si on le développe de la bonne façon.

4. Samuel Hlavaj, Sherbrooke (LHJMQ)

Position sur la liste finale du Bureau central : 3e (gardiens nord-américains)

Hlavaj (6-4, 218), qui était classé au cinquième rang de la liste finale des gardiens nord-américains du Bureau central la saison dernière, mais qui a été ignoré au Repêchage 2019, a le gabarit nécessaire pour évoluer chez les professionnels. Il est rapide et possède de belles qualités athlétiques. Il est capable de défier les tireurs en couvrant beaucoup d'espace devant son filet, selon Jensen. Il a terminé la saison avec un dossier de 33-3-2, une moyenne de 2,25 et trois jeux blancs en 39 parties. Né à Martin, en Slovaquie, Hlavaj a conservé un pourcentage de ,915 qui l'a placé au troisième rang parmi les gardiens de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) ayant joué au moins 15 matchs.


 

5. Jan Bednar, Sokolov (République tchèque)

Position sur la liste finale du Bureau central : 2e (gardiens internationaux)

Bednar (6-4, 196), qui est rapide avec sa mitaine, possède de bons instincts et démontre une belle confiance, a remporté le titre de recrue de l'année dans l'Extraliga, en République tchèque, après avoir maintenu une moyenne de 2,73 et un pourcentage de ,917 en 10 matchs avec le HC Energie Karlovy Vary en 2018-19. Il a affiché une moyenne de 3,26 et un pourcentage de ,873 en 24 rencontres avec le HC Banik Sokolov en deuxième division tchèque cette saison. Son jeu technique est impeccable et il contrôle bien ses déplacements, selon le directeur du dépistage européen de la LNH Goran Stubb.

6. Joel Blomqvist, Karpat (Finlande)

Position sur la liste finale du Bureau central : 3e (gardiens internationaux)

Blomqvist (6-1, 182) a conservé une moyenne de 1,66 et un pourcentage de ,931, réussissant cinq blanchissages avec l'équipe junior de Karpat, avant de prendre de l'expérience avec des hommes dans la Liiga pour deux matchs en fin de saison. Il défie les tireurs et contrôle bien les retours grâce à la rapidité de ses réflexes. En mars, Blomqvist a accepté un contrat de trois ans avec Karpat, dans la Liiga, jusqu'à la fin de la campagne 2022-23.

7. Will Cranley, Ottawa (OHL)

Position sur la liste finale du Bureau central : 4e (gardiens nord-américains)

La recrue de la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) a conservé un dossier de 18-2-0 avec une moyenne de 2,81, quatre blanchissages et un pourcentage de ,894 en 21 rencontres avec les 67's. Ses performances et sa confiance ont augmenté durant la saison. Cranley (6-4, 183) couvre bien ses angles et son positionnement est excellent. Il force les tireurs à décocher un tir parfait pour marquer, et c'est une qualité qu'il devrait être en mesure de transposer chez les professionnels un jour, selon Jensen.

Tweet from @NHLdotcom: New NHL Draft Class with goalie guru Al Jensen - Details on the top North American goalie prospects- Who will be the first goalie taken ? #2020NHLDraft - The rise of Nico Daws @Storm_City- High praise for Drew Commesso @USAHockeyNTDP https://t.co/Sn3MalGxj6
 

8. Garin Bjorklund, Medicine Hat (WHL)

Position sur la liste finale du Bureau central : 5e (gardiens nord-américains)

Bjorklund (6-2, 173) a maintenu une moyenne de 2,91 et un pourcentage de ,897 en 28 parties (20-5-1) avec les Tigers. Il a stoppé cinq des sept tentatives contre lui en tirs de barrage (71 pour cent) et conservé un dossier de 3-0 en fusillade. Il est athlétique, rapide et capable de faire les arrêts importants en se déplaçant latéralement. Il a une bonne éthique de travail et a appris énormément chez les Tigers en tant qu'auxiliaire de Mads Sogaard, choisi par les Sénateurs d'Ottawa en deuxième ronde (37e au total) du Repêchage 2019.

9. Calle Clang, Rogle Jr. (Suède)

Position sur la liste finale du Bureau central : 4e (gardiens internationaux)

Clang (6-2, 194) a affiché une moyenne de 2,64, deux jeux blancs et un pourcentage de ,913 en 34 matchs avec l'équipe junior de Rogle dans la ligue SuperElit. Il a aidé la Suède à terminer en troisième place à la Coupe Hlinka-Gretzky 2019 avec une moyenne de 1,50 et un pourcentage de ,953 en deux rencontres. Clang couvre bien le filet, il est mobile et réagit rapidement.

10. Amir Miftakhov, Bars Kazan (Russie)

Position sur la liste finale du Bureau central : 5e (gardiens internationaux)

Miftakhov (6-0, 172), admissible, mais ignoré lors des deux derniers repêchages, a conclu la saison avec un dossier de 8-10, une moyenne de 2,19, deux blanchissages et un pourcentage de ,913 en 23 parties avec Bars Kazan dans les rangs mineurs russes. Le joueur de 19 ans a mis du temps à éclore, mais il a joué un rôle important dans la conquête de la médaille d'argent par la Russie au CMJ 2020, conservant une moyenne de 2,12 et un pourcentage de ,919 avec un blanchissage en cinq matchs. Il lit bien le jeu, demeure en contrôle et démontre de belles qualités athlétiques lors des mêlées devant le filet.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.