Skip to main content

Repêchage 2017: Les Golden Knights espèrent décrocher le premier choix

Vegas possède les troisièmes probabilités les plus élevées de remporter la loterie du repêchage de la LNH

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

L'équipe d'expansion des Golden Knights de Vegas espère toucher le gros lot à la loterie du repêchage de la LNH 2017 qui aura lieu à Toronto samedi (20 h (HE); TVA Sports, NBC, CBC).

Les Golden Knights, la première équipe d'expansion de la LNH depuis que les Blue Jackets de Columbus et le Wild du Minnesota ont joint la ligue en 2000-01, ont été inclus dans la loterie avec les mêmes chances de l'emporter que les Coyotes de l'Arizona, l'équipe qui a terminé la saison régulière avec le troisième plus faible total de points, avec 10,3 pour cent. 

Les Golden Knights sont assurés de ne pas repêcher plus loin que le sixième rang en première ronde, et ils auront le troisième choix dans chacune des rondes subséquentes.

La loterie va déterminer le rang des 15 premiers choix en vue du repêchage 2017 de la LNH, qui sera présenté les 23 et 24 juin au United Center de Chicago. 

En août 2014, la LNH a changé le format de la loterie, et pour la deuxième fois cette année, la loterie va assigner les trois premiers choix du repêchage. Il y aura des tirages distincts pour les première, deuxième et troisième sélections. Les 12 équipes qui n'auront pas été choisies par la loterie recevront les sélections 4 à 15, dans l'ordre inverse de leur nombre de points récoltés en saison régulière.

Les 16 choix restants seront attribués à la conclusion des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Voici cinq questions à prendre en considération à l'approche de la loterie du repêchage :

1. Quelles équipes ont les meilleures chances de remporter la loterie?

L'Avalanche du Colorado possède les meilleures chances, soit 18,0 pour cent, de remporter le premier choix après avoir amassé le plus faible total de points (48) dans la ligue. La dernière fois que l'Avalanche a obtenu le tout premier choix remonte à 2013, alors qu'elle a sélectionné Nathan MacKinnon.

Les Canucks de Vancouver, qui n'ont jamais repêché au tout premier rang, mais qui ont obtenu le deuxième choix à quatre occasions, ont récolté le deuxième plus faible total de points et possèdent 12,1 pour cent des chances de remporter la loterie.

Voici la liste complète des chances des 15 équipes en vue de la loterie.

2. À quel point est-ce que les partisans du Colorado doivent se sentir en confiance avec les chances les plus élevées de remporter la loterie?

Il n'est arrivé qu'une seule fois au cours des cinq derniers tirages que l'équipe qui avait terminé au 30e rang de la ligue ait remporté la loterie. C'est ce qui s'est produit l'an dernier alors que les Maple Leafs de Toronto l'ont emporté avec 20,0 pour cent des chances, et ils ont sélectionné le centre Auston Matthews, qui a inscrit 40 buts cette saison, à égalité avec l'attaquant du Lightning de Tampa Bay Nikita Kucherov au deuxième rang de la LNH, et il est finaliste au trophée Calder remis à la meilleure recrue de la LNH.

Au cours des 17 tirages précédents, il est arrivé sept fois que l'équipe avec le plus faible total de points remporte le premier choix. 

3. Quels sont les meilleurs espoirs que les équipes espèrent sélectionner avec leur choix?

Le joueur de centre de Brandon Nolan Patrick vient au premier rang sur la liste finale du Bureau central de dépistage de la LNH en Amérique du Nord et il est le fils de l'ancien attaquant de la LNH Steve Patrick et le neveu de l'ancien défenseur de la LNH James Patrick.

[Liste finale du Bureau central de dépistage de la LNH]

Patrick (6 pieds 2 pouces, 198 livres) a totalisé 46 points (20 buts, 46 aides) en 33 matchs cette saison. Il a raté 35 matchs en raison d'une blessure au haut du corps ainsi que les quatre matchs éliminatoires de son équipe en raison d'une blessure au bas du corps. Les dépisteurs sont cependant bien au courant de ses habiletés et pensent qu'il pourrait pivoter un premier trio dans la LNH.

Le joueur de centre des Mooseheads d'Halifax Nico Hischier (6 pieds 1 pouce, 176 livres) est classé au deuxième rang sur la liste de la LNH. Il a remporté le trophée Mike Bossy en tant que meilleur espoir professionnel et le trophée Michel Bergeron remis à la meilleure recrue offensive dans la LHJMQ après avoir récolté 86 points (38 buts, 48 aides) en 57 rencontres à sa première saison en Amérique du Nord. Il a impressionné au Championnat mondial junior dans l'uniforme de la Suisse avec sept points (quatre buts, trois aides) en cinq rencontres.

Parmi les autres joueurs, on retrouve le joueur de centre Casey Mittelstadt (6 pieds 1 pouce, 201 livres) d'Eden Prairie High School, le joueur de centre Gabriel Vilardi (6 pieds 3 pouces, 201 livres) de Windsor (OHL), le défenseur Miro Heiskanen (6 pieds, 170 livres), le défenseur Cale Makar (5 pieds 11 pouces, 180 livres) de Brooks (AJHL), et le défenseur Timothy Liljegren (6 pieds, 191 livres) de Rogle en Suède.

4. Quelle est la profondeur de la cuvée 2017?

Dan Marr, le directeur du Bureau central de dépistage de la LNH, aime le calibre du talent disponible dans le repêchage de cette année même s'il n'y a pas de joueurs exceptionnels comme Matthews ou le capitaine des Oilers d'Edmonton Connor McDavid, le premier choix en 2015.

« Notre liste finale comprend beaucoup de joueurs de centre dans le top-10, mais la force de ce repêchage se trouve à l'attaque. Je veux aussi mettre l'accent sur la profondeur chez les gardiens alors qu'un ou deux d'entre eux pourraient être sélectionnés en fin de première ronde, a dit Marr. Je m'attends à ce que plusieurs gardiens soient repêchés dans les trois premières rondes cette année. »

5. Qu'est-ce qui attend les espoirs de 2017 après la loterie?

Les séances d'évaluation des espoirs, qui regroupent les 106 meilleurs espoirs disponibles en Amérique du Nord et en Europe, auront lieu au KeyBank Center et au HarborCenter de Buffalo du 29 mai au 3 juin. Les 31 équipes auront l'occasion d'interroger les joueurs et de passer des examens médicaux. La portion des tests physiques se tiendra le 3 juin.

« Les séances d'évaluation permettent aux équipes de la LNH d'avoir des entrevues en profondeur avec les espoirs, et souvent, ces entrevues servent à confirmer ce qu'une équipe sait déjà à propos d'un joueur et de ses habiletés, a dit Marr. Cela peut aussi fournir des informations sur la personnalité et le caractère d'un joueur, ce qui n'est pas toujours visible sur la patinoire. Ce sont ces entrevues qui peuvent aider une équipe à confirmer son intérêt envers un joueur. »

En voir plus