Skip to main content

Regier voudrait que la LNH fasse relâche à la date limite des transactions

LNH.com @NHL

BUFFALO - Il ne faudrait pas se surprendre que d'ici quelques années, peut-être même dès la saison prochaine, les activités fassent relâche dans la LNH au cours de la dernière journée des transactions. Le sujet va sûrement être discuté au cours des prochaines réunions du bureau des gouverneurs.

Le directeur général des Sabres, Darcy Regier, a souligné que les équipes qui évoluent la journée même sont désavantagées parce qu'elles ne peuvent plus souvent qu'autrement pas miser sur leurs nouveaux éléments.

"Le scénario serait qu'il n'y ait pas de match, a-t-il avancé. Qu'on planifie la date limite un lundi, par exemple."

Les entraîneurs trouvent également que ce serait une excellente idée, mais pour des raisons différentes.

"Regardez autour de vous. Il règne une atmosphère de cirque, a lancé aux journalistes le pilote des Sabres, Lindy Ruff. Ce n'est pas une journée comme les autres. La préparation des joueurs est affectée, leur routine brisée."

Son homologue Guy Carbonneau a corroboré ses propos.

"Ce serait préférable qu'on ne joue pas, a-t-il affirmé. Les gars sont plus intéressés par ce qui se passe. La séance d'entraînement commençait à 11h30 et plusieurs regardaient encore la télé dans le vestiaire à 11h29. Quelques joueurs vont retourner devant la télé après la séance et suivre ça jusqu'à 15h ou discuter au téléphone avec des amis."

Chez les joueurs, on ne voit pas l'intérêt d'être inactif à la date limite des échanges.

"Il y a des distractions à toutes les journées qu'on joue, une de plus ou de moins, a relevé le défenseur Josh Gorges. On peut être échangé à toutes les journées jusqu'à la date limite, de toute façon. Alors, pour quelles raisons on ne jouerait pas parce qu'il s'agit de la dernière."

(...)

Guy Carbonneau a soupesé la possibilité d'utiliser Mathieu Dandenault jusqu'au dernier moment. Dandenault a pris part à la période de réchauffement. L'entraîneur lui a préféré Georges Laraque.

Lindy Ruff des Sabres a donc décidé de retirer le dur à cuire Andrew Peters de la formation.

Outre Dandenault, le défenseur Ryan O'Byrne était l'autre joueur en trop chez le Canadien.

L'équipe va réaccueillir Jaroslav Halak à Atlanta, jeudi. Le gardien slovaque a pris du mieux. Il s'est rendu en Géorgie, mercredi soir.

(...)

Les Sabres n'ont pu miser sur Dominic Moore, l'échange avec les Maple Leafs de Toronto ayant été officialisé par la LNH qu'environ une heure et demie avant le match. Moore aurait pu facilement effectuer le trajet Toronto-Buffalo, s'il avait pu quitter au moment où les chaînes de télé annonçaient la transaction en après-midi.

Le gardien réserviste Mikael Tellqvist, obtenu en début de journée des Coyotes de Phoenix, a pu se présenter à temps au HSBC Arena.

Les Sabres ont salué le retour au jeu de Tomas Vanek, qui a raté neuf matchs en raison d'une fracture de la mâchoire. Le Russe Maxim Afinogenov a réintégré la formation après une absence de 25 rencontres.

(...)

Comme l'a fait Bob Gainey pour Mathieu Dandenault, Darcy Regier a envoyé une missive à tous ses homologues au sujet de la disponibilité de Maxim Afinogenov.

"C'est un secret de polichinelle qu'il avait demandé d'être échangé, a mentionné le directeur général des Sabres. J'ai essayé, mais je n'ai pas trouvé preneur."

Les Sabres n'ont donc d'autre choix d'accorder une autre chance au rapide ailier russe.

"Max est un bon joueur, je crois en lui. Lindy va lui offrir une autre chance", a résumé Regier.

(...)

Les Sabres n'étaient pas intéressés à réengager l'attaquant Ales Kotalik, qui peut devenir libre comme l'air à la fin de la saison. C'est la raison pour laquelle ils l'ont cédé aux Oilers d'Edmonton. Voici la déclaration lue dans le quotidien "Buffalo News" mercredi qu'on attribuait, sous le couvert de l'anonymat, à un dirigeant d'une équipe de l'Association Ouest au sujet de Kotalik: "Il vous laisse sur votre appétit... Il est excellent en tirs de barrage. Malheureusement, la plupart des équipes savent que c'est le seul moment qu'il se retrouve à deux mètres du but!"

En voir plus