Skip to main content

Sandin s'impose déjà avec les Maple Leafs

Le défenseur recrue a marqué son premier but en carrière dans la LNH lundi, et il contribue aux succès de son équipe, qui cherche à se tailler une place en séries

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

NASHVILLE - Le cri de joie de Rasmus Sandin pouvait se faire entendre jusque sur la galerie de presse au Bridgestone Arena, lundi. 

Le défenseur des Maple Leafs de Toronto venait de marquer son premier but en carrière dans la LNH à 4:41 de la deuxième période, et ce but allait devenir celui qui a fait la différence dans la victoire de 5-2 face aux Predators de Nashville. 

À LIRE AUSSI : Muzzin aimerait rester à TorontoLa course aux séries dans l'Est sera une véritable bataille

« J'ai rêvé plusieurs fois à la façon dont je célébrais (mon premier but), s'est souvenu Sandin, qui a grandi en Suède. « Je ne pense pas que ça se soit passé comme un de ceux-là, mis à part pour le cri.

« C'était un sentiment génial. »

Pour tous les Maple Leafs. 

Si Toronto veut participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, il aura besoin de la contribution de tout le monde, pas seulement des attaquants Auston Matthews, Mitchell Marner, John Tavares et William Nylander. D'une recrue de 19 ans comme Sandin à un vétéran de 36 ans comme Jason Spezza, l'apport des employés de soutien devra se faire comme ce fut le cas lundi. 

Sandin était âgé de deux ans quand Spezza a inscrit son premier but dans la LNH le 29 octobre 2002. Presque deux décennies plus tard, Sandin et Spezza, 17 ans d'écart, ont tous deux touché la cible dans une victoire qui lançait la non officielle deuxième moitié de la saison.

Sélectionné par les Maple Leafs au 28e rang du Repêchage de 2018, Sandin est devenu le premier joueur né au 21e siècle (7 mars 2000) à marquer un but pour Toronto. La rondelle a rapidement été récupérée par son acolyte suédois Nylander, qui savait que ce serait un souvenir conservé précieusement par Sandin.

« Je pensais que son tir allait m'atteindre au visage, alors j'étais bien content que la rondelle soit rentrée dans le filet », a dit Nylander en riant. 

Video: TOR@NSH: Sandin marque son premier but dans la LNH

En plus du but de Sandin, il y avait plusieurs autres raisons de sourire pour les Maple Leafs.

Le défenseur Jake Muzzin était de retour au jeu après avoir raté 10 matchs en raison d'une fracture à un pied. Il a été le joueur le plus utilisé avec 22:38 et a distribué quatre mises en échec, le plus haut total chez les Torontois. 

Matthews a démontré que la blessure au poignet qui lui a fait manquer le Match des étoiles Honda 2020 n'était rien de très grave. Il a marqué son 35e but, a remporté neuf de ses 13 mises en jeu et a pris quatre lancers au filet.

Nylander a inscrit son 23e but de la saison, un sommet personnel, et a trouvé le fond du filet dans quatre rencontres consécutives. Il a été pris au dépourvu lorsqu'il a été informé qu'il avait besoin de trois autres buts pour égaler le sommet en une saison de son père Michael, qui en a inscrit 26 en 2007-08 avec les Rangers de New York.

« Vraiment? Wow. Je dois me mettre en marche », a souri William. 

Et c'est bon pour toute l'équipe.

Toronto (26-17-7) se trouve deux points derrière les Panthers de la Floride et le troisième rang dans la section Atlantique, et cherche à rattraper les Hurricanes de la Caroline, qui détiennent la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Est. L'entraîneur Sheldon Keefe espère que le sentiment d'urgence permettra à son équipe d'offrir d'autres performances comme celle qu'elle a livrée dans la victoire contre Nashville. 

Video: TOR@NSH: Nylander ne rate pas sa chance en échappée

« Ce sera difficile et il s'agira d'une bataille de tous les instants jusqu'à la toute fin, a-t-il mentionné. Si nous réussissons notre mission pour y arriver, nous aurons beaucoup grandi en tant qu'équipe en nous mettant dans cette position et cela nous servira bien à l'avenir.

« Mais nous avons plusieurs aspects à améliorer en tant qu'équipe et le classement nous force à nous mettre en marche rapidement. »

Afin d'y parvenir, des efforts comme ceux de Sandin joueront un rôle significatif. 

En disputant sa 10e partie dans la LNH lundi, le jeune homme a vu la première de ses trois années de son contrat de recrue entrer en vigueur. Il a amassé six points (un but, cinq passes) dans ces 10 matchs. 

Sandin a récolté deux de ses points face aux Predators, incluant une passe lobée qui a mis la table pour le but en échappée de Nylander à 4:13 de la première période. Son but, qu'il a marqué en récupérant un retour dans l'enclave, donnait les devants 3-1 à Toronto.  

Keefe a été l'entraîneur de Sandin avec le club-école de Toronto dans la Ligue américaine et il était très excité de le voir marquer.

« Je suis heureux pour lui qu'il marque ce but, a dit Keefe. C'était un but important pour nous à ce point dans la rencontre.  

« Je ne suis pas surpris par l'assurance qu'il démontre. Je m'attends à cela de lui. Tout le monde en fait. Il l'a démontré au camp d'entraînement et lors de son premier rappel également. Il fait de l'excellent travail et cadre bien au sein du groupe, il est un autre joueur capable d'amorcer les relances et de donner la rondelle à nos attaquants. »

Après le match, Muzzin, qui disait s'être bien senti, est entré dans le vestiaire en pointant Sandin : « Le voilà! »

« Il est un joueur important pour nous, a dit Muzzin. Nous allons avoir besoin que chacun contribue à sa façon. »

Lundi, ce fut le cas.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.