Skip to main content

L'entraîneur des Rangers croit qu'un retour en séries est possible

L'ajout de Kakko, Trouba et Fox donne une raison à David Quinn d'être optimiste en vue de la prochaine saison

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

David Quinn peine à cacher son enthousiasme quand il parle jeunes joueurs qui devraient faire partie de l'avenir des Rangers de New York.

Il y a d'abord Kaapo Kakko, l'attaquant de 18 ans que les Rangers ont sélectionné avec le deuxième choix du Repêchage 2019 de la LNH, le 21 juin.

« J'ai eu la chair de poule », a admis l'entraîneur des Rangers en revenant sur la soirée de la Loterie du Repêchage 2019 de la LNH, lorsque les Rangers ont grimpé du sixième rang jusqu'au deuxième.

À LIRE : Shattenkirk veut rebondir chez les Rangers | Trouba échangé aux RangersKakko sélectionné au deuxième tour du Repêchage | Landeskog veut passer à la prochaine étape avec l'Avalanche

Il y a ensuite l'attaquant Vitali Kravtsov, le neuvième choix du Repêchage 2018 de la LNH. Le Russe de 19 ans passera la saison morte dans la région de New York afin de se préparer pour le camp d'entraînement en septembre, dans l'espoir d'être de la formation lors de la soirée d'ouverture face aux Jets de Winnipeg, le 3 octobre au Madison Square Garden.

Il y a également le défenseur Adam Fox, 21 ans, un finaliste pour l'obtention du trophée Hobey Baker de l'Université Harvard que les Rangers ont acquis dans une transaction avec les Hurricanes de la Caroline le 30 avril. Il a une chance d'être un des trois droitiers à la ligne bleue des New-Yorkais.

Kakko, Kravtsov et Fox ont conclu leur séjour au camp de développement des Rangers à Stamford, au Connecticut, vendredi.

Mais il y a d'autres joueurs qui permettent à Quinn d'avoir hâte d'entamer la prochaine saison, comme le défenseur Jacob Trouba. New York a fait l'acquisition de l'arrière de 25 ans dans une transaction avec les Jets le 17 juin, en retour du défenseur Neal Pionk et du 20e choix du Repêchage 2019.

« C'est une excellente transaction de Jeff », a dit Quinn, faisant référence au directeur général des Rangers Jeff Gorton.

Trouba, qui a établi une marque personnelle dans la LNH avec 50 points (huit buts) en 82 matchs cette saison, devrait être le défenseur no 1 des Rangers. Le flanc droit de la défensive compte également sur Fox, Kevin Shattenkirk et Tony DeAngelo, qui pourrait devenir joueur autonome avec compensation le 1er juillet.

Les Rangers n'ont pas probablement fini leurs emplettes non plus.

Ils espèrent attirer l'attaquant Artemi Panarin à New York lorsque le marché des joueurs autonomes s'ouvrira lundi à midi (HE). Ils auraient rencontré Panarin, un potentiel joueur autonome sans compensation, et son agent à New York cette semaine. Panarin a récolté 320 points (116 buts) en 322 matchs dans la LNH.

Il y a également l'attaquant Chris Kreider, qui a encore une saison à écouler à son contrat de quatre ans avec les Rangers. New York devrait lui accorder une prolongation de contrat dès qu'il y deviendra admissible, le 1er juillet, ou l'échanger avant le début de la prochaine saison. Il est peu probable qu'ils veuillent amorcer la saison sans résoudre ce dossier.

Video: CBJ@NYR: Kreider complète le jeu de Zibanejad

Pendant son séjour à Vancouver pour le repêchage la semaine dernière, Quinn a pris le temps de discuter de l'avenir des Rangers avec LNH.com :

Qu'est-ce que vous aimez à propos de Kakko?

« Ce que j'aime de Kakko, c'est qu'il est un joueur qui sait marquer des buts ainsi que fabriquer des jeux. C'est un joueur qui évoluait au centre jusqu'à l'âge de 15 ou 16 ans, alors il possède toujours cette capacité de créer des jeux, et il peut encore grandir. Même s'il est déjà grand (6 pieds 2 pouces, 194 livres) et puissant, dans trois ou quatre ans quand il aura une vingtaine d'années, il sera encore plus grand. » 

Êtes-vous d'accord avec les projections selon lesquelles il devrait être capable de percer l'alignement dès cette saison?

« Je ne veux pas mettre trop de pression sur lui. Évidemment, quand tu es repêché si tôt, l'occasion s'offre à toi. Tu rejoins une équipe qui ne s'est pas qualifiée pour les séries éliminatoires, la saison dernière, donc une équipe qui a besoin d'aide. La ligue devient plus jeune, mais tu veux également mettre ces joueurs dans une situation où ils peuvent réussir. Tout le monde s'y attend, moi y compris. Mais certaines personnes peuvent prendre plus de temps pour s'adapter à la LNH que d'autres. »

Pouvez-vous attribuer une valeur à l'importance de reconstruire le côté droit de la défensive, avec Trouba comme pierre d'assise?

« Il convient parfaitement à ce que nous faisons. Nous n'avons pas effectué la transaction pour trouver une solution rapide. Il a 25 ans. Il a eu beaucoup de succès, surtout la saison dernière. Nous croyons que son meilleur hockey est toujours devant lui. Si tu observes les équipes qui ont du succès dans les séries, celles qui atteignent la Finale de la Coupe Stanley et qui remportent la Coupe, tout commence par leurs défenseurs. Notre sport est tellement axé sur la défensive parce que les défenseurs ont la chance de s'impliquer à l'attaque. Un défenseur ne fait pas que défendre son filet, il y a tant d'autres opportunités. [Trouba] est un joueur qui sait défendre son filet et apporter une contribution offensive et ces joueurs se font rares. »

Video: ANA@WPG: Hellebuyck et Trouba frustrent les Ducks

Comme vous étiez à la barre de l'Université de Boston avant d'accepter le poste d'entraîneur des Rangers cette saison, à quel point connaissez-vous Fox, qui a évolué à Harvard pendant trois saisons?

« Je le connais légèrement. Je l'ai regardé jouer beaucoup. Je ne l'ai jamais dirigé, mais je suis très familier avec son jeu. Je l'ai regardé beaucoup. »

Comment gérez-vous un joueur comme Fox, qui tentera de faire le saut difficile du hockey universitaire à la LNH avec beaucoup de pression sur ses épaules?

« Nous n'allons pas le jeter dans la gueule du loup. Il devra décrocher son poste chez les Rangers. L'occasion s'offre à lui et il devra en profiter. Pour un joueur qui a connu tant de succès grâce à sa touche offensive et à sa capacité d'orchestrer des sorties de zone, il devra jouer à un niveau qu'il n'avait jamais eu besoin d'atteindre auparavant. Mais je crois également qu'il est un joueur engagé et passionné, alors il aura toutes les occasions au camp d'entraînement pour percer notre formation. »

Croyez-vous que les Rangers ont la pression de retourner en séries éliminatoires dès la saison prochaine?

« Je crois qu'il y a toujours de la pression, même si tout le monde ne s'y attend pas. Quant aux entraîneurs et à l'organisation, nous voulions atteindre les séries [cette saison]. Nous étions dans la course jusqu'à la date limite des transactions. Notre objectif est de nous qualifier pour les séries. Nous croyons que nous allons avoir une formation qui peut y arriver, si nous continuons d'effectuer des transactions qui nous mettront en position d'y parvenir. Nous étions dans une bonne position après Noël, nous gagnions du terrain, et puis nous avons perdu des joueurs clés à la date limite. »

C'est compréhensible, car Kevin Hayes et Mats Zuccarello ont fait l'objet de rumeurs de transactions avant d'être échangés. Jeff Gorton a dit qu'il ne voudrait pas revivre ce scénario.

« Exactement. En fonction de ce qui se passe au cours des prochains mois, le genre de situation que nous avons vécu avec Hayes et Zuccarello pourrait être évité. Ça s'est passé ainsi. Je pouvais sentir que le sentiment était différent dans le vestiaire alors que nous nous rapprochions de la date limite. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.