Skip to main content

Quine tranche en deuxième période de prolongation

L'attaquant compte à 16:00 et Greiss réalise 47 arrêts pour procurer une avance de 3-2 à New York sur la Floride

par Alain Poupart / Correspondant LNH.com

SUNRISE, Floride - Alan Quine a marqué en avantage numérique à 16:00 de la deuxième période de prolongation et les Islanders de New York ont défait les Panthers de la Floride 2-1, vendredi, dans le cinquième match de leur série de première ronde de l'Association de l'Est au BB&T Center.

« On pouvait voir que le match allait être serré jusqu'à la fin, et heureusement, nous avons obtenu le bond nécessaire en avantage numérique de la part d'un joueur qui se trouvait dans la Ligue américaine de hockey il y a un mois », a mentionné l'entraîneur des Islanders Jack Capuano.

Pendant que Derek MacKenzie était au banc des punitions pour avoir cinglé, Quine a touché la cible à l'aide d'un tir sur réception du haut du cercle droit. Le but est survenu 20 secondes après que le gardien des Panthers Roberto Luongo eut effectué un superbe arrêt de la jambière pour repousser un tir sur réception de Nikolay Kulemin.

Video: Quine tranche en deuxième période de prolongation

« Le jeu s'est ouvert devant moi pour que je décoche un tir sur réception, et [Thomas] Hickey a effectué un beau jeu pour remettre à Zidlicky, qui a fait une belle feinte avant de glisser la rondelle vers moi. J'ai tout donné sur ce tir, a indiqué Quine. J'ai atteint le filet, la rondelle est passée près du poteau, et j'ai vu tout le monde célébrer. C'était agréable de voir cette rondelle au fond du filet. »

Les Islanders mènent cette série quatre de sept 3-2. Le sixième affrontement aura lieu dimanche au Barclays Center. Selon le Elias Sports Bureau, dans l'histoire de la LNH, 78,4 pour cent des équipes qui remportent la cinquième partie d'une série égale 2-2 passent au prochain tour (avec un dossier global de 189 séries gagnées contre 52 perdues).

C'est la première fois depuis 1987 que les Islanders gagnent un cinquième match. Ils ont ainsi mis fin à une séquence de 11 revers en de telles circonstances.

Les Panthers ont perdu en prolongation pour la sixième fois de suite en séries, eux qui avaient subi le même sort lors du troisième affrontement contre les Islanders.

« C'est une défaite difficile, a admis l'entraîneur de la Floride Gerard Gallant. Nous avons encore disputé un très bon match ce soir. L'ambiance est un peu morose, mais d'ici à ce que les joueurs retournent chez eux et mangent quelque chose, ils seront prêts à revenir et à se diriger vers New York pour connaître un bon match. »

Aleksander Barkov a obtenu un tir de pénalité à 7:19 de la première période de prolongation, mais le gardien des Islanders Thomas Greiss n'a pas mordu à sa feinte du revers. Le lancer de punition a été accordé après que le défenseur Calvin de Haan eut refermé la main sur la rondelle dans le demi-cercle du gardien.

C'est la troisième fois de l'histoire des séries éliminatoires de la Coupe Stanley qu'un tir de pénalité est accordé en prolongation et la première fois depuis 1998. Les trois tentatives ont été infructueuses. L'attaquant des Capitals de Washington Joé Juneau avait été frustré par le gardien des Penguins de Pittsburgh Ken Wregget en 1996, et Andy Moog des Canadiens de Montréal avait stoppé l'attaquant des Penguins Aleksey Morozov en 1998. L'attaquant des Panthers Jaromir Jagr, le joueur le plus âgé de la LNH (44 ans), a participé à ces trois rencontres.

Les Islanders ont été incapables de profiter d'une supériorité numérique au début de la deuxième période de prolongation quand Jagr a été puni pour avoir fait trébucher. Ils n'ont décoché qu'un seul lancer lors de ce jeu de puissance.

Frans Nielsen a marqué son troisième but des séries pour les Islanders, alors que Thomas Greiss a terminé la soirée avec 47 arrêts.

Barkov a compté pour les Panthers, tandis que Roberto Luongo a repoussé 40 lancers.

Le centre des Panthers Vincent Trocheck a fait ses débuts en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il était à l'écart du jeu depuis le 29 mars, alors qu'il s'était blessé au pied en bloquant un lancer contre les Maple Leafs de Toronto. Trocheck a amorcé la rencontre sur le troisième trio aux côtés de Jiri Hudler et Teddy Purcell avant de retrouver Reilly Smith et Jussi Jokinen au milieu de la deuxième période.

« J'ai trouvé qu'il a été très bon, a affirmé Gallant. À son premier match en près d'un mois, je pense qu'il a joué avec intensité et qu'il a disputé un bon match de hockey solide. Ce fut fantastique de le voir être de retour dans l'alignement. »

Les Islanders étaient privés du défenseur recrue Ryan Pulock, qui ratera le reste de la série en raison d'une blessure au haut du corps.

La Floride tirait de l'arrière 1-0 au début de la troisième période quand Barkov a créé l'égalité à 1:59 en redirigeant une superbe passe transversale du défenseur Alex Petrovic, qui avait marqué le but gagnant dans la victoire de 2-1 des Panthers lors du quatrième match, dans le fond du filet. Jaromir Jagr a obtenu une aide sur le jeu. Cependant, sa disette de buts en séries éliminatoires de la Coupe Stanley s'étend maintenant à 35 parties, soit depuis 2012.

Les Islanders ont contesté le but de Barkov en prétextant qu'il y avait eu un hors-jeu à l'entrée de zone, mais la reprise vidéo a confirmé la décision des officiels.

L'attaquant de New York Josh Bailey a obtenu une belle chance de marquer avec 5:12 à jouer au troisième vingt lors d'une montée à deux contre un. Toutefois, Luongo a repoussé son tir sur réception avec le bloqueur.

Les Panthers ont été les premiers à profiter de bonnes occasions d'ouvrir le pointage en première période, mais Greiss s'est dressé devant le défenseur Michael Matheson et l'attaquant Jonathan Huberdeau.

Nielsen a donné les devants 1-0 aux Islanders à 13:31 du premier vingt après que Luongo eut stoppé son tir des poignets avec son bloqueur. Le défenseur Thomas Hickey a intercepté la tentative de dégagement de Matheson, puis il a décoché un lancer qui a été bloqué devant la cage. Nielsen s'est emparé de la rondelle sur le côté du filet et il l'a poussée derrière Luongo.

Les Panthers ont contrôlé le jeu pendant presque toute la deuxième période et ils ont surclassé les Islanders 14-5 au chapitre des lancers.

Greiss s'est de nouveau illustré, particulièrement lorsqu'il a repoussé le tir sur réception du défenseur Aaron Ekblad, qui avait été alimenté par Trocheck.

Le centre des Panthers Nick Bjugstad a quitté la glace au début de la deuxième période de prolongation après s'être heurté la tête contre la bande et il n'est pas revenu au jeu par la suite.

« Il a reçu quelques points de suture à la tête, a révélé Gallant. À part cela, je ne suis au courant de rien. Tout ce que je sais, c'est qu'il a eu besoin de points et qu'il n'est pas revenu au jeu, mais je ne pense pas que ce soit sérieux. Nous allons voir demain. »

 

En voir plus