Skip to main content

Quatre buts pour le 44 à Ottawa

Le joueur de centre Jean-Gabriel Pageau est l'artisan du gain de 6-5 des Sénateurs contre les Rangers en deuxième prolongation

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

OTTAWA - Les partisans des Sénateurs d'Ottawa ont un nouvel héros!

L'attaquant québécois Jean-Gabriel Pageau a connu la performance de sa carrière, samedi, en marquant quatre fois dans la spectaculaire victoire de 6-5 des Sénateurs d'Ottawa en prolongation face aux Rangers de New York. 

Le quatrième but de Pageau, inscrit à 2 :54 de la deuxième période de surtemps, a couronné une spectaculaire remontée des Sénateurs, en plus de semer l'hystérie chez les spectateurs au Centre Canadian Tire. 

Pageau a fait mouche à l'aide d'un tir dans le haut du but au terme d'une descente à deux contre un avec Tommy Wingels. 

« C'est un moment dont je vais me rappeler très longtemps. Je suis encore plus heureux que nous ayons gagné le match », a affirmé la vedette du jour. 

« Il y a de ces matchs où rien ne veut rentrer, d'autres comme aujourd'hui où je suis quelque peu chanceux », a ajouté Pageau, qui avait réussi son premier tour du chapeau en séries éliminatoires dans la LNH contre les Canadiens de Montréal le 5 mai 2013. 

Video: Quatre buts pour Pageau dans le gain des Sénateurs

Après avoir passé tout l'après-midi à courir après les Rangers au score, les Sénateurs prennent les devants 2-0 dans la série de deuxième tour de l'Association de l'Est entre les deux équipes. 

Le Gatinois âgé de 24 ans avait provoqué la prolongation en y allant de ses deuxième et troisième filets du match, à 3 :19 et à 1 :02 de la fin du temps réglementaire. 

« Aucun indice laissait présager que je connaisse un match de la sorte. Je n'apprécie pas les matchs qui commencent à 15h. Ils sont rares et j'ai tendance à trop manger. J'ai enfilé deux plats de poulet parmigiana », a lancé Pageau à la blague. 

Sur la séquence du but gagnant, il a expliqué avoir envisagé l'option de la passe jusqu'au dernier moment. 

« J'étais tellement fatigué. C'est la raison pour laquelle j'ai pu obtenir le surnombre parce que je ne me suis pas replié en défense comme j'aurais dû, a-t-il expliqué. Je n'avais pas en tête de tirer. Je voulais faire la passe. Le défenseur ne me le permettait pas. J'ai décidé de tirer, en me fermant presque les yeux. » 

Marc Methot et Mark Stone ont été les autres marqueurs des gagnants. 

Le défenseur recrue Brady Skjei a dirigé l'attaque des Rangers, avec un doublé. Michael Grabner, Derek Stepan et Chris Kreider ont été les autres marqueurs des Rangers. Le capitaine Ryan McDonagh et le joueur de centre Mika Zibanejad ont amassé deux aides chacun. 

Ça n'a pas été un duel de gardiens, il va sans dire. Craig Anderson des Sénateurs a été plus occupé qu'Henrik Lundqvist, les Rangers ayant le meilleur 48-34 dans les lancers.

But du match 

Le troisième de Pageau qui a fait 5-5 à 1 :02 de la fin. La rondelle a effleuré son bâton à la suite du tir du joueur de centre Kyle Turris. 

« J'ai senti mon bâton bouger dans mes mains. Sur le coup, je ne savais pas si c'était la rondelle ou un rival qui m'avait donné un coup de bâton », a relaté Pageau. 

Video: NYR@OTT, #2: Pageau complète son triplé et fait 5-5

Arrêt du match 

Dans un match où les gardiens n'ont pas été au sommet de leur art, l'honneur revient à Kyle Turris des Sénateurs. L'attaquant a sauvé la mise au cours de la première période de prolongation, en neutralisant le bâton de Rick Nash au moment où l'attaquant des Rangers tentait de compléter un tourniquet de derrière le but. 

Video: NYR@OTT, #2: Turris sauve les Sénateurs en surtemps

Sous le radar 

Le défenseur Skjei qui annule une descente à trois contre lui des Sénateurs et qui s'en va marquer le cinquième but des Rangers à la contre-attaque, peu de temps après que hôtes eurent rétréci l'écart à un but tôt en troisième période. À ce moment, on ne donnait pas cher de la peau des Sénateurs. 

Video: NYR@OTT, #2: Skjei bat Anderson entre les jambières

Jeu du match 

Le quatrième but de Pageau, celui de la victoire en deuxième prolongation, inscrit à l'aide de son quatrième lancer du match! 

Video: NYR@OTT, #2: Pageau tranche le débat avec son 4e but

Ce qu'ils ont dit 

« En aucun moment, je n'ai ressenti que le match nous filait d'entre les mains. Nous jouions un bon match. Nous faisions ce que nous devions faire. Ils ont été très habiles à saisir leurs occasions à l'attaque. » -- L'entraîneur des Rangers Alain Vigneault. 

« C'est une course pour obtenir quatre victoires. Vous pouvez perdre deux matchs de suite dans une course pour quatre victoires. En autant que vous ne perdez pas un quatrième match, vous demeurez dans la course. Le plus important pour nous maintenant, c'est de prendre les choses en main à la maison. » -- Le joueur de centre Derek Stepan des Rangers. 

Ce qu'il faut savoir 

Les Sénateurs ne méritaient pas de gagner, Pageau et l'entraîneur Guy Boucher l'ont reconnu. L'équipe a entre autres été médiocre en supériorité numérique, en n'obtenant aucun tir au but et en cédant même deux buts aux Rangers. 

« C'était laid, le genre de match où rien ne fonctionnait, a commenté Boucher. En saison régulière, nous nous répétions tout le temps de ne pas céder à la frustration et de trouver une façon de passer au travers. C'est ce que nous avons fait encore aujourd'hui. Au lieu de baisser les bras et de se dire que ce n'est pas beau, nous nous sommes retroussés les manches. Nous nous sommes dit, 'c'est une journée laide, allons marquer des buts laids'. » 

Ce n'est effectivement rien de nouveau pour les Sénateurs. Les huit matchs qu'ils ont disputés en séries éliminatoires cette année ont été décidés par l'écart d'un but. Cinq ont requis la prolongation. 

La suite 

La série se transporte à New York pour les deux prochains matchs, avec le premier mardi (19h HE; TVA Sports, CBC, NBCSN). 

En voir plus