Skip to main content

Price s'illustre dans le gain de 5-3 du Canadien face aux Blue Jackets

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien de Montréal l'a emporté avec une moitié d'équipe, mardi. En l'absence de plusieurs rouages importants en défense et à l'attaque, le gardien Carey Price a eu son mot à dire dans la victoire de 5-3 contre les Blue Jackets de Columbus, au Centre Bell.

Price a repoussé 33 des 36 lancers dirigés vers lui, et le défenseur Marc-André Bergeron y est allé d'un doublé, ses quatrième et cinquième de la saison. Mike Cammalleri, son 12e, Glen Metropolit et Maxim Lapierre ont fourni les autres filets du Tricolore, qui a explosé pour trois buts en troisième période. Tomas Plekanec et Max Pacioretty ont récolté deux passes chacun.

"Il n'y a pas que moi, c'est un effort collectif, a commenté Price. Nous avons beaucoup de trous dans la formation, et on exige énormément des jeunes joueurs rappelés de Hamilton. Mais ces gars-là fait de l'excellent travail. Tout le monde a bien travaillé."

L'entraîneur Jacques Martin a souligné la contribution des jeunes, qui ont bien secondé les vétérans.

"Ils jouent en déployant l'intensité requise afin de connaître du succès. Ils possèdent également une bonne compréhension du jeu qui leur permet d'avoir un bon positionnement sur la glace", a-t-il analysé.

Antoine Vermette y est allé d'un effort de deux buts, ses cinquième et sixième, du côté des Blue Jackets. Anton Stralman a été l'autre marqueur. Rick Nash a amassé deux aides.

Mathieu Garon n'a pas connu sa meilleure soirée devant le filet. Le Québécois a fait face à 29 lancers.

Le Canadien (12-11-1), qui totalise 25 points, a grimpé de quelques positions au classement dans l'Est, jusqu'au 10e rang. Immédiatement après la rencontre, il s'est rendu à Pittsburgh, où il se mesurera aux Penguins, mercredi.

Répliques immédiates

Le Canadien a pris les devants au premier vingt, mais pas pour longtemps. Après que Cammalleri eut pris en défaut Garon, chancelant devant son tir des poignets décoché de loin à 5:50, les Blue Jackets ont répliqué deux fois en l'espace de 1:36.

Vermette a d'abord complété le passe arrière lumineuse de Nash, à 6:36, avant que Stralman ne fasse ensuite mouche sept secondes après le début d'un jeu de puissance, à 8:12.

Les Jackets ont dominé le tiers initial, comme le montrait leur avantage de 14-7 au chapitre des tirs.

Après avoir connu un lent début de deuxième période, le Tricolore a profité d'un autre lancer anodin afin de créer l'égalité à 9:30. Garon a mal paru face au long tir de Bergeron, mais à sa décharge la rondelle a bifurqué sur le défenseur Rostislav Klesla.

La riposte des visiteurs a encore été immédiate. Vermette a concrétisé son propre retour pendant une attaque massive, à 11:46. Travis Moen se trouvait au banc des pénalités pour avoir rudoyé Nash. Un geste revanchard, parce qu'il n'avait pas apprécié la mise en échec par derrière de Nash, restée impunie.

Price solide

Le brio de Price, qui a de nouveau été mis à l'épreuve 14 fois, a évité au CH d'accuser un retard plus important au score. Le gardien s'est illustré aux dépens des R.J. Umberger, Vermette et Kristian Huselius.

"Nous avons manqué de synchronisme et d'intensité au cours de la première moitié du match, a relevé Martin. Les pénalités nous ont placés dans le pétrin. La performance du gardien nous a permis de rester dans le coup. A compter de la deuxième moitié de la deuxième période, on a simplifié les choses en lançant davantage et en se dirigeant vers le but."

Les hôtes ont été actifs en zone ennemie à partir du moment où ils ont pu déployer un jeu de puissance, à la 15e minute. Bergeron a vu son lancer heurter le poteau à la droite de Garon. Ils ont toutefois été imprécis trop souvent.

Ils ont continué de travailler d'arrache-pied au début du dernier vingt. Metropolit a créé l'impasse à 2:18, quelques secondes après la fin d'une supériorité numérique. Metropolit a logé derrière Garon le retour de la frappe de Roman Hamrlik qui venait d'atteindre la barre horizontale.

Bergeron a relancé les siens en avant à l'aide d'une frappe sur réception ratée, à 4:56, au moment où une pénalité était signalée aux Blue Jackets.

Lapierre a complété la poussée de trois buts en déjouant Garon du côté du bouclier, à 15:25.

(...)

Le Canadien avait dans la formation, mardi, huit joueurs qui n'étaient pas là à l'ouverture de la saison à Toronto, le 1er octobre. Outre Guillaume Latendresse, qu'on a échangé au Wild du Minnesota lundi, Andrei Markov, Brian Gionta, Scott Gomez, Jaroslav Spacek, Hal Gill, Matt D'Agostini et Georges Laraque manquaient à l'appel en raison de blessure ou de suspension. C'est l'équivalent de 26,1 millions $ US en salaires, soit 44 pour cent de la masse salariale. La nouvelle acquisition du Wild du Minnesota, Benoit Pouliot, est arrivé à Montréal pour le match, mais il soigne une blessure à un poignet.

A la place des huit joueurs présents à Toronto, on retrouvait les Tom Pyatt, Ryan White, T.J. Wyman, Jay Leach, Marc-André Bergeron, Sergei Kostitsyn et Kyle Chipchura. Le vétéran défenseur Roman Hamrlik avait raté le match inaugural parce qu'il récupérait d'un virus.

(...)

Justin St-Pierre, de Dolbeau, au Lac Saint-Jean, était un des deux arbitres du match de mardi. C'était une rare visite au Québec pour lui. Le Dolmissois est établi à Columbus, en Ohio, depuis qu'il a gradué dans la LNH, en 2006-07. Il oeuvre principalement aux matchs des Blue Jackets.

En voir plus