Skip to main content

Carey Price réalise un jeu blanc de 42 arrêts

Le Tricolore ne gaspille pas de munitions et défait les Canucks 3-0

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Ç'a été une soirée pour le moins bizarre au Centre Bell, mercredi. Dominés à outrance 42-22 au chapitre des lancers, les Canadiens ont quand même vaincu les Canucks de Vancouver 3-0. En savourant un neuvième gain en 10 matchs cette saison, le CH a réalisé une première en 106 ans d'histoire, en engrangeant ses 18e et 19e points au classement.

« Nous sommes fiers de ça », a admis la vedette individuelle de la soirée Carey Price, qui s'est dressé comme un mur devant le filet. « Tout le monde était déçu de la tournure des événements la saison dernière et nous voulions connaître un bon début de saison afin de prouver que nous sommes encore une bonne équipe. C'est exactement ce que nous faisons. »

La saison dernière, les Canucks avaient stoppé à Vancouver la série de succès du Tricolore à neuf victoires d'affilée en lever de rideau de la saison. Mercredi, ils auraient mérité un meilleur sort.

Video: Price blanchit les Canucks 3 à 0

« Notre première portion de match a été difficile. Nous n'avions aucune exécution, avec et sans la rondelle. Ç'a mieux été par après. Carey a été très solide encore une fois », a affirmé l'entraîneur du CH Michel Therrien.

Le défenseur Nathan Beaulieu, auteur de son premier filet de la saison et de son tout premier en carrière à domicile, a déclaré que la performance ordinaire de l'équipe était comme un signal de réveil pour ses coéquipiers et lui.

Ce qui a fait dire à Price, moqueur : « Je suis pas mal réveillé… »

« Nous ne serons pas parfaits à tous les matchs, a-t-il renchéri sérieusement. C'est la réalité. Nous ne devons pas verser dans la complaisance. Nous allons nous présenter prêts à connaître un meilleur début au prochain match. »

Le vétéran joueur de centre Torrey Mitchell, avec son cinquième déjà de la campagne, a réussi le deuxième but des siens en deuxième période. Mitchell a le compas dans l'œil, ayant fait mouche cinq fois grâce à seulement neuf lancers cette saison.

« Je ne lance pas si je vois que je ne peux pas marquer », a lancé à la blague le Québécois natif de Greenfield Park.

Radulov a été crédité du troisième but dans un filet désert à 1:55 de la fin du dernier vingt, même si la rondelle n'a jamais franchi la ligne rouge. On a jugé qu'un adversaire l'avait empêché de compléter sa manœuvre. Ç'a été ce genre de soirée pour les Canucks…

Leur gardien Ryan Miller a stoppé 19 tirs.

C'était une huitième victoire d'affilée pour les Canadiens (9-0-1) et un sixième revers en succession pour les Canucks (4-5-1).

Ayant disputé la rencontre sans aucun joueur réserviste, les Canadiens ont procédé aux rappels de l'attaquant Daniel Carr et du défenseur Joel Hanley des Ice Caps de St. John's au cours de la soirée.

But du match

Le premier de la soirée et le premier de Beaulieu en carrière au Centre Bell, à son 161e match dans la LNH. Le jeune défenseur a flairé la bonne affaire en s'avançant vers le filet en compagnie d'Alex Galchenyuk. Il a pu mettre la lame de son bâton sur le retour du tir de Brendan Gallagher en provenance du flanc droit.

Video: Beaulieu brise la glace et fait 1-0 Montréal

Arrêt du match

Le 38e de la soirée de Price face à Loui Eriksson, qui est incapable d'acheter un but cette saison. Eriksson a tiré à courte distance après avoir reçu la passe de Brandon Sutter, mais la rondelle a atteint le gardien à l'épaule gauche.

Video: Eriksson tente de surprendre Price sur réception

Moment marquant

Les Canadiens ont tiré le diable par la queue pendant la majeure partie de la soirée. Ils se sont tout de même bagarrés afin d'aider Price du mieux qu'ils pouvaient. De beaux replis des attaquants Andrew Shaw et d'Alexander Radulov pendant le même jeu de puissance de l'équipe vers la fin de la première période ont peut-être privé les Canucks de prendre les devants. Bo Horvat et Daniel Sedin n'ont pas pu obtenir des chances de qualité.

Jeu du match

Le but de Mitchell qui a fait 2-0 à 48 secondes de la fin de la deuxième période. Phillip Danault a mené le gros de l'action sur le flanc gauche, en débordant l'attaquant Daniel Sedin avant de viser son coéquipier, complètement isolé, devant Miller.

Video: Mitchell accepte la passe de Danault et fait 2-0

« Le deuxième but a fait beaucoup de bien, a relevé Therrien. Le trio de Mitchell est le plus constant de l'équipe depuis le début de la saison. »

Ce qu'ils ont dit

« C'est un bon gardien, tout le monde sait ça. Peut-être que les gars ont essayé de décocher des tirs un peu trop parfaits en sachant à qui ils avaient à faire. Ils croyaient qu'ils devaient viser à la perfection. Nous savions que nous aurions besoin de quelques déviations pour le battre. » -- L'entraîneur des Canucks Willie Desjardins.

« C'est exceptionnel (comme début de saison), mais le record n'était pas un sujet de discussion entre les joueurs. Je ne leur avais pas mentionné. La plupart des joueurs étaient au courant, mais ce n'était pas un objectif. Nous voulons connaître un bon début de saison, c'est le cas. Nous voulons continuer de jouer du hockey solide. » -- L'entraîneur des Canadiens Michel Therrien.

Ce qu'il faut savoir

Les Canucks sont la pire équipe de la LNH à l'attaque, avec seulement 16 buts. Ils ont multiplié les tirs au but, mais rien n'y fit. Ils se sont tirés dans le pied en ratant cinq occasions en supériorité numérique. S'ils avaient pu en convertir une seule, le résultat aurait pu être différent.

La suite

Canadiens : Se rendent à Columbus affronter les Blue Jackets vendredi (19 h (HE); RDS, SNE, FS-O).
Canucks : Poursuivent leur périple de six matchs échelonnés sur neuf jours à Ottawa contre les Sénateurs dès jeudi (19 h 30 (HE); RDS, TSN5, SNV).

 

En voir plus