Skip to main content

Price ne se rapproche pas d'un retour au jeu

Le gardien vedette des Canadiens n'a pas chaussé les patins pour une quatrième journée de suite, vendredi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Le mystère s'épaissit à chacune des journées que passe Carey Price à ne pas chausser les patins.

C'est rendu que l'entraîneur des Canadiens de Montréal Claude Julien répond à l'aide du seul mot « indéterminé » dès qu'on évoque l'état de santé du gardien vedette.

Vendredi a marqué la deuxième semaine complète d'inactivité pour Price afin de se rétablir d'une blessure au bas du corps qui avait été qualifiée dès le début de mineure.

Sa période de récupération s'est de toute évidence heurtée à un mur. Depuis mardi qu'il n'est pas allé sur la patinoire. Pour un gars qui a affirmé qu'il jouerait si c'étaient les séries éliminatoires, il y a lieu de s'interroger.

Au terme de la réunion des directeurs généraux de la LNH au centre-ville de Montréal vendredi, Marc Bergevin a indiqué qu'il « n'avait aucune mise à jour à faire » tout en répétant que « ça ne devrait pas être long ».

Price avait mentionné mardi qu'il s'imposait un congé de glace de quelques jours parce que sa période de récupération stagnait. Vendredi, c'était sa quatrième journée d'affilée hors de la patinoire.

Le directeur général du CH a maintenu la version officielle de blessure mineure, en ajoutant qu'elle met simplement plus de temps à guérir. 

« Ça demeure une blessure mineure, a-t-il insisté. Ce n'est pas pire que c'était. C'est juste plus long que prévu. Je comprends les partisans et c'est frustrant. Je suis convaincu que Carey veut revenir au jeu le plus tôt possible.

« Je dis la vérité. Ça ne devrait pas être long, mais je n'ai pas de date précise à fournir. »

Bergevin n'a pas voulu dire si Price était blessé au même genou (droit) qui l'a tenu à l'écart de l'action pendant la majeure partie de la saison 2015-16. Il a réitéré que la blessure qui l'incommode cette saison « n'est pas la même du tout » que celle d'il y a deux ans.

Le directeur général a dit croire que Price n'est pas un gardien fragilisé en raison des blessures au bas du corps qui l'ont affecté au cours des dernières années. Il a néanmoins dit s'attendre à ce qu'il doive composer avec d'autres blessures semblables au cours des prochaines saisons en raison de la nature exigeante de la position qu'il occupe.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.