Skip to main content

Price est optimiste et se réjouit des ajouts effectués à la formation

Le gardien des Canadiens est également heureux de ne pas avoir à se soucier de sa situation contractuelle

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Chroniqueur LNH.com

LAVAL-SUR-LE-LAC, Québec - Carey Price était fort souriant à son arrivée au tournoi de golf des Canadiens de Montréal, lundi. Le gardien vedette affichait l'attitude décontractée d'un athlète qui n'aura pas de problème de contrat au cours des neuf prochaines saisons.

Le gardien âgé de 30 ans a accepté une prolongation de contrat de huit ans d'une valeur de 84 millions $ au cours de la saison morte.

« Ç'aurait été différent parce que le dossier aurait évidemment fait jaser tout au long de la saison. D'avoir pu le régler rapidement et de pouvoir me concentrer sur le hockey plutôt que sur tout ce qui entoure les négociations va me libérer l'esprit quelque peu. »

La réponse de Price ne s'est pas fait attendre quand on lui a demandé s'il avait envisagé de se prévaloir du statut de joueur autonome sans compensation.

« Non, pas vraiment. Il s'agit toujours d'une option pour un joueur, il faut au moins y songer à un moment ou un autre. Mais au début des négociations, quand Geoff est venu me dire qu'il souhaitait que je demeure avec les Canadiens pour le reste de ma carrière, on a vite trouvé un terrain d'entente. »

Price, qui a été finaliste (pour l'obtention) du trophée Vézina pour la deuxième fois de sa carrière la saison dernière -- fiche de 37-20-5, moyenne de buts alloués de 2,23 et pourcentage d'arrêts de ,923 -- aborde la saison 2017-18 avec optimisme. ll a dit voir d'un bon œil les changements apportés par le directeur général Marc Bergevin.

« Nous nous présentons à chacun des camps d'entraînement avec le sentiment que nous avons une aussi bonne chance de l'emporter que les autres équipes, a mentionné Price. Tout le monde présente une fiche parfaite dans le moment.

« Tous les ajouts qui ont été faits sont positifs. C'est toujours agréable de voir de nouveaux joueurs qui s'amènent avec une nouvelle perspective. Nous sommes très enthousiastes, tout le monde a très hâte de commencer, comme d'habitude. J'ai hâte de voir où tout le monde va cadrer. »

Si Price se réjouit de l'arrivée de nouveaux visages, comme ceux des arrières Mark Streit et Karl Alzner, il admet qu'il va s'ennuyer du vétéran Andrei Markov, qui a décidé de poursuivre sa carrière en Russie dans la KHL. Markov était le coéquipier de Price depuis son arrivée dans la LNH en 2007-08.

« Je m'entendais très bien avec "Marky". Je lui dois beaucoup en raison de tout ce qu'il a fait pour moi au fil des ans. Il est de toute évidence quelqu'un de très réservé, mais il a eu un impact important sur ma carrière. Il a fait beaucoup pour moi, et je lui en suis reconnaissant.

« Sur la glace, il possédait un sens du jeu extraordinaire et ça va nous manquer. Comme je l'ai déjà dit, les éléments d'une équipe sont toujours interchangeables. Nous allons donc devoir trouver une façon d'aller de l'avant. »

En voir plus