Skip to main content

Price demeure concentré sur le processus

L'entraîneur des Canadiens Claude Julien ne s'en fait pas outre mesure avec le rendement du vétéran gardien

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Carey Price a été éprouvé à son retour au jeu cette semaine. Le vétéran gardien des Canadiens de Montréal a cédé 11 fois sur 69 lancers dans deux défaites de 5-3 et de 6-4 contre les deux meilleures équipes de la section Metropolitaine - les Penguins de Pittsburgh et les Capitals de Washington, respectivement.

C'est une bonne chose pour Price qu'il ne s'en fasse pas trop avec les statistiques.

« Je ne suis pas trop porté sur les statistiques. Je me concentre davantage à arrêter chacun des lancers en ma direction. Accorder six buts n'est pas agréable, mais je demeure concentré sur le processus. »

L'entraîneur Claude Julien a fait remarquer que les deux gardiens d'office samedi n'avaient pas connu une « grosse soirée ».

« Ça n'a pas été un duel de gardiens (entre Price et Philipp Grubauer). Le gardien des Capitals est censé être très bon pour eux dernièrement, mais il a accordé quatre buts (sur 21 lancers).

« Nous savons que Carey ne connaît pas la meilleure des saisons, mais c'est un bon gardien et on ne doute pas qu'il saura se ressaisir, a-t-il poursuivi. Je suis beaucoup plus confiant que préoccupé par le rendement de Carey dans le moment. »

Il faut dire, à la décharge de Price, qu'il n'a pas obtenu un grand soutien de la part de ses coéquipiers dans les deux sorties. L'ailier Brendan Gallagher l'a admis dans les échos de vestiaire et Julien n'a pas manqué de le souligner au cours du point de presse d'après-match.

Video: WSH@MTL: Price sort la mitaine face au tir de Vrana

« Nous permettons beaucoup trop de chances de marquer en provenance de l'enclave dernièrement, a déploré Julien. Nous avons de nouveaux défenseurs, les Mike Reilly et Brett Lernout, mais il y a des attaquants qui ont de la difficulté. Nous travaillons avec un jeune comme Nikita Scherbak et même Alex Galchenyuk qui a connu une soirée ardue. Nous devons nous améliorer dans cet aspect parce que ça nous occasionne des dommages. Encore une fois, le manque d'expérience est une des explications. Nous ne donnions pas autant de chances de marquer au cours de la première moitié de saison parce que les joueurs étaient à leur place. »

Price a raté 13 matchs en raison d'une commotion cérébrale, entre les 22 février et 17 mars, et il a été atteint d'un tir en plein masque, celui de l'attaquant Lars Eller des Capitals, en deuxième période.

« La rondelle a frappé le grillage du masque. C'est possiblement le meilleur endroit où recevoir la rondelle parce que ça absorbe la vélocité du tir. »

Sous la force de l'impact toutefois, quelques grillages ont dû être déplacés. Il a changé de masque pendant quelques instants, le temps qu'on procède à des réparations.

Price a réalisé quelques bijoux d'arrêts à l'aide de gestes vifs de la mitaine en début de rencontre. Les Capitals se sont bien repris en faisant mouche à quelques reprises du côté de la mitaine.

« Peut-être qu'ils voulaient me tester. Il faudrait leur demander », a-t-il simplement réagi.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.