Skip to main content

Price de retour à l'entraînement

Le gardien des Canadiens est à l'écart du jeu depuis qu'il a subi une commotion cérébrale face aux Flyers de Philadelphie le 20 février

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Carey Price a renoué avec ses coéquipiers à l'entraînement matinal des Canadiens de Montréal, jeudi. L'entraîneur Claude Julien a indiqué que le vétéran gardien, qui récupère d'une commotion cérébrale subie le 20 février contre les Flyers de Philadelphie pourrait, pourrait prendre part à une première séance d'entraînement avec l'équipe, vendredi.

« C'est positif de le voir être de retour. Il a travaillé fort mercredi. Il se sentait bien et il a voulu patiner avec les gars ce matin pendant une vingtaine de minutes, a expliqué Julien. Si tout va bien, il aura la chance de participer à un entraînement complet. C'est à espérer que ça va continuer d'aller dans la bonne voie pour lui. »

 

Opéré au pied gauche mardi, le défenseur Shea Weber a rendu visite à ses coéquipiers, jeudi matin, avant leur affrontement contre les Penguins de Pittsburgh au Centre Bell (19 h 30 HE; RDS, TSN2, NBCSN).

Weber est à l'écart du jeu depuis le 16 décembre, soit depuis le match de la Classique100 entre les Canadiens et les Sénateurs d'Ottawa. L'équipe a annoncé mardi soir qu'il devrait se soumettre à une période de récupération de six mois, soit jusqu'à peu près au début de la prochaine saison. 

Shaw va mieux

Contre les Penguins (40-26-5), les Canadiens (26-32-12) seront privés de l'attaquant Andrew Shaw, qui a été ébranlé au cours de la rencontre précédente face aux Stars de Dallas, mardi.

Julien a affirmé que Shaw se sent beaucoup mieux qu'on l'anticipait après avoir encaissé le gros de la collision qu'il a eue avec le défenseur Greg Pateryn des Stars en troisième période.

« Il récupère bien, c'est une bonne nouvelle. Il est chez lui, où il demeure évidemment en contact avec notre personnel médical. »

Julien a précisé qu'on n'avait pas diagnostiqué de commotion cérébrale pour Shaw, « croyez-le ou non ».

« C'est dur à déceler, mais nous traitons la blessure comme si c'était une commotion », a-t-il ajouté.

L'entraîneur a mentionné que l'organisation n'allait jamais prendre de risque avec un de ses éléments qui souffre de maux de tête.

« Peu importe la situation de l'équipe ou le moment de la saison, jamais nous ne courrons le moindre risque. C'est un phénomène complexe, mais jamais nous n'allons pas mettre en péril la carrière d'un joueur. La vie d'un joueur est plus importante que le hockey. C'est la philosophie de l'équipe. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.